Aller à la recherche

mercredi 23 octobre 2019 20:36

La venin, déluge de feu, de Laurent Astier

117 lectures

Partage Partager le billet

La venin, déluge de feu

L’histoire :
Emily débarque à Silver Creek afin de se marier avec Benjamin Cartridge. Elle découvre, avec stupeur, que son futur époux est mort, et accepte de travailler comme fille de joie au saloon de la petite ville.

Mon avis :
J’ai été attiré par la couverture. Il s’agit du premier tome d’une nouvelle série. Laurent Astier a choisi le thème du western, avec une héroïne dans le rôle principal. Au cours des premières pages, j’ai eu une impression de déjà vu. Et après réflexion, cela m’a fait penser à « Il était une fois dans l’ouest » : la jeune épouse qui arrive pour retrouver son mari. Cela est confirmé par Laurent Astier.
L’histoire se déroule au début du vingtième siècle dans l’Ouest américain. Le lecteur comprend rapidement que la jeune femme cherche à se venger de différentes personnes, pour des raisons obscures. Certaines informations sont données par petites touches, avec quelques retours sur l’enfance d’Emily. De cette dernière émane une force, un charisme puissant. Elle sait ce qu’elle fait, et on comprend que sa vie n’a pas été simple jusqu’à maintenant. Je me suis rapidement attaché à l’héroïne. Ce premier volume permet la mise en place de l’intrigue, et apporte beaucoup de questions.

Le scénario est rythmé, l’action omniprésente, et les rebondissements nombreux. Le dessin est réaliste et précis, les couleurs magnifiques. Les visages sont expressifs.

Une superbe série, j’attends la suite avec impatience ! À lire !

Titre: La venin, déluge de feu
Auteur: Laurent Astier
Dessinateur: Laurent Astier
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 66
ISBN: 978-2-36981-583-9
Date de publication: 9 janvier 2019

Acheter « La venin, déluge de feu » sur Amazon

Partage Partager le billet

Mensonge, de JP Delaney

109 lectures

Partage Partager le billet

Mensonge

L’histoire :
Claire Wright, dont le rêve est de devenir comédienne, travaille pour un cabinet d’avocat. Elle doit piéger les maris infidèles, ce qui lui permet de payer son loyer. Un soir, la jeune femme est embauchée par Stella. Malheureusement, cette dernière est assassinée, et Claire est suspectée.

Mon avis :
Claire voit son existence comme un rôle. À chaque instant, elle pioche des moments de vie afin de s’en servir dans son métier de comédienne, qui peine à décoller. Lors d’une de ses missions, la jeune femme fait la connaissance de Patrick, le mari de Stella. Quelques mois après la mort de cette dernière, la police vient voir Claire et lui fait une étrange proposition.
Ce roman est rondement mené. L’auteur instille le doute par le comportement de Claire. Qui est-elle ? Est-elle la meurtrière ? Est-elle saine d’esprit ? Est-ce Patrick qui a tué sa femme ? Les relations entre les deux sont troublantes. Qui manipule l’autre ? Où est la vérité ?

Claire fonctionne à l’instinct. L’auteur joue avec la psychologie des personnages, et avec, en toile de fond, l’ouvrage « Les Fleurs du mal » de Baudelaire, il tente de faire monter la tension. J’ai été happé par le récit, mais je n’ai pas ressenti cette atmosphère paranoïaque, ni le suspense attenant. Claire est le centre de ce roman. Un personnage aux multiples facettes qui embrouille le lecteur de la meilleure des manières. On ne sait jamais, du début à la fin, si ce qu’elle dit ou pense est la vérité. Une ombre plane toujours sur elle.
Le livre est découpé en trois parties. Malgré une histoire lente qui se déroule sur des mois, les chapitres sont courts, et donnent du rythme au scénario.

Il faut savoir que cet ouvrage est une réécriture d’un ancien roman de l’auteur qui ne s’était pas vendu à l’époque. La reprise est une réussite.

Service presse des éditions Fayard / Mazarine par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Mensonge
Auteur: JP Delaney
Éditeur: Mazarine
Nombre de pages: 432
Traduction: Jean Esch
ISBN: 978-2-8637-4513-7
Date de publication: 18 septembre 2019

Acheter « Mensonge » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 16 octobre 2019 21:00

Spill Zone, Tome 2 : le vœu brisé, de Scott Westerfeld et Alex Puvilland

100 lectures

Partage Partager le billet

Spill Zone, Tome 2 : le vœu brisé

L’histoire :
Addison a récupéré la poussière radioactive de la Spill Zone, et est devenue millionnaire. Elle veut désormais s’éloigner de cette zone, mais sa soeur Lexa, accompagnée de la poupée Vespertine, ne sont pas de cet avis.

Mon avis :
Ce second et dernier tome est mené tambour battant[1]. Le petit résumé en début d’ouvrage est le bienvenu, même s’il est possible de reprendre le premier opus avant la lecture de celui-ci. Les événements s’enchaînent avec ce qu’il faut de rebondissements. Il y a de l’action, et l’atmosphère est toujours post apocalyptique.

Dans ce volume, Addison découvre les secrets de cette zone, accompagnée par l’étrange Don Jae, un nord coréen. Malgré son caractère, la jeune femme est toujours attachante. Son but est d’aider sa sœur, même si cette dernière ne le souhaite pas, à rompre le lien avec la poupée Vespertine. De plus, au contact de la zone, elle développe des capacités particulières qui lui seront bien utiles.

Le côté déjanté des phénomènes monstrueux est toujours en place. Les motivations de leur présence sont quelque peu particulières. Enfin, d’autres forces, étatiques celles-là, vont vouloir régler définitivement ce qu’elles considèrent comme une invasion.

Au niveau du dessin, qui est vraiment particulier, j’aurais préféré quelque chose d’un peu plus réaliste sur cette série, mais je me suis facilement adapté. Le choix des couleurs lumineuses est judicieux, car elles retranscrivent parfaitement l’idée d’épouvante de la Spill Zone.

À découvrir !

Titre: Spill Zone, Tome 2 : le vœu brisé
Auteur: Scott Westerfeld
Dessinateur: Alex Puvilland
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 225
ISBN: 978-2-36981-581-5
Date de publication: 13 février 2019

Acheter « Spill Zone, Tome 2 : le vœu brisé » sur Amazon

Partage Partager le billet

mardi 15 octobre 2019 20:02

InKARMAtions, de Pierre Bordage

117 lectures

Partage Partager le billet

InKARMAtions

L’histoire :
Karmacharis et rakchas se combattent depuis des millénaires. Le but des premiers, guidés par les seigneurs du Karma, est d’empêcher les seconds de détruire l’humanité. C'est rendu délicat par le fait que les deux factions peuvent voyager à travers le temps.

Mon avis :
À travers ce récit de science-fiction, Pierre Bordage présente un univers crédible. Même si le thème est classique, tout est cohérent et sans fausse note. Le Vinama est le lieu de vie des karmacharis. Ces derniers sont des combattants, leur société est très hiérarchisée, contrôlée. Tout est mis en œuvre pour lutter contre les rakchas. Ce roman se présente comme une bataille entre le bien et le mal, mais ce n’est pas aussi simple. Les liens entre karmacharis et rakchas sont inextricables. Les deux ont une foi inébranlable envers leurs guides respectifs, mais l’obéissance aveugle n’est peut-être pas la meilleure solution. L’équilibre entre les deux puissances est précaire. Au milieu, se trouve l’humanité, qui doit ignorer ce qui se trame.

Le lecteur suit plusieurs personnages dans leurs péripéties. Il y a Alyane qui voyage à travers le temps pour mener à bien ses missions, et qui, en parallèle, espère retrouver Elakim, son amour de toujours, qui a été banni pour trahison par les seigneurs du Karma. Il y a aussi Lumik, un ciodra (fonctionnaire administratif de Vinama), qui fait une découverte qui bouleversera sa vie.
Les événements se déroulent notamment à la préhistoire, au Moyen-Âge, mais aussi dans un futur où le monde entier est unifié, et les personnes « pucées ».
Complots, trahisons, destin, amour. De nombreux thèmes sont abordés, et servent de fil conducteur à une histoire agréable.

À lire !

Service presse des éditions Leha par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Titre: InKARMAtions
Auteur: Pierre Bordage
Éditeur: Éditions Leha
Nombre de pages: 450
ISBN: 979-10-972-7037-7
Date de publication: 19 septembre 2019

Acheter « InKARMAtions » sur Amazon

Partage Partager le billet

samedi 12 octobre 2019 22:38

Signé poète X, d'Elizabeth Acevedo

91 lectures

Partage Partager le billet

Signé poète X

L’histoire :
Xiomara a quinze ans, et vit à Harlem avec ses parents et son frère jumeau. L’adolescente est éprise de liberté, mais le carcan familial est très lourd. La solution peut-elle venir d’un club de Slam du lycée ?

Mon avis :
A priori, ce roman n’était pas mon style de lecture. Pour une fois, ce qui m’a attiré, c'est sa couverture. Il est écrit sous forme de différents poèmes en vers libre. Or, j’ai été absorbé par cette lecture, et happé par l’histoire de Xiomara. Malgré la forme utilisée, le tout se lit assez facilement. De nombreux thèmes sont abordés : la sexualité, la place que tient la religion dans certaines familles, le fait de s’accepter soi-même.

La jeune fille cherche à s’émanciper. Elle se voit différente des autres membres de sa famille, et se sent incomprise. Dans un carnet qui ne la quitte pas, elle écrit ses sentiments, sous forme de slam, ses ressentis sur sa famille et sa vie quotidienne. Xiomara est révoltée contre sa vie, contre son physique, et surtout contre sa mère, très (trop ?) pieuse. Et même si l’amour est omniprésent, il y a de l’incompréhension. L’auteur développe la psychologie de ses personnages. L’ensemble est rythmé.
Ce roman est à destination des adolescents, or je l’ai apprécié, et l’adolescence est loin derrière moi.

À lire !

Titre: Signé poète X
Auteur: Elizabeth Acevedo
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 382
Traduction: Clémentine Beauvais
ISBN: 978-2-0925-8729-4
Date de publication: 29 août 2019

Acheter « Signé poète X » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 2 de 126 -

Page top