Aller à la recherche

mardi 23 février 2021 14:38

Le bonheur est au fond du couloir à gauche, de J.M. Erre

290 lectures

Partage Partager le billet

Le bonheur est au fond du couloir à gauche

L’histoire :
Un matin, Bérénice quitte Michel, dépressif. Le jeune homme décide alors de se reprendre en main, et de reconquérir sa dulcinée.

Mon avis :
J’ai lu les différents romans de l’auteur et j’ai adoré « Série Z» ainsi que «Le mystère Sherlock». J’ai moins accroché sur les suivants, « la fin du monde à du retard », «Le grand n’importe quoi», et « Qui a tué l’homme-Homard ?». C’est donc avec une petite inquiétude que j’ai attaqué « Le bonheur est au fond du couloir à gauche». C’est un petit roman qui se lit vite. J.M. Erre aborde cette fois-ci le thème du bonheur à travers les ouvrages de développement personnel.
% Le romancier tourne en dérision les différents ouvrages, ainsi que certaines chaînes de télévision. L’humour est présent, mais honnêtement, j’ai seulement esquissé quelques sourires. Depuis quelques romans, il y a un essoufflement, l’ensemble est moins pertinent, et c’est encore plus flagrant dans celui-ci.

Michel n’a pas d’épaisseur. Il y a uniquement une longue litanie de ses travers, et absolument rien pour le rendre sympathique. C’est la même chose pour les personnages secondaires, comme monsieur Patusse, le voisin de palier.
Le lecteur suit la journée de Michel et les choix que ce dernier opère au cours de celle-ci, grâce à Internet. Tout y passe : marabout, purification de l’être et de l’habitation, lecture des ouvrages laissés par Bérénice. Michel prend l’ensemble au pied de la lettre, sans aucune réflexion, à tel point que cela alourdit le récit, et que les traits d’humour agacent.

Cette lecture a été une déception.

Titre: Le bonheur est au fond du couloir à gauche
Auteur: J.M. Errek
Éditeur: Buchet Chastel
Nombre de pages: 192
ISBN: 978-2-2830-3380-7
Date de publication: 7 janvier 2021

Acheter « Le bonheur est au fond du couloir à gauche » sur Amazon


Partage Partager le billet

dimanche 14 février 2021 13:14

Le repas, Vincent Hauuy

454 lectures

Partage Partager le billet

Le repas

L’histoire :
Marc accompagne sa nouvelle petite amie, Lila, chez les parents de cette dernière, habitant une maison isolée à la campagne. Marc est loin de se douter que sa soirée va tourner au cauchemar.

Mon avis :
Une nouvelle glauque et intéressante. J’aurais préféré un roman, car j’aime que l’histoire et les personnages aient de l’épaisseur. Ici, cela n’a pas été rédhibitoire. La lecture est certes rapide, mais palpitante, et la fin est surprenante. Les personnages, même celui de Marc, n’ont pas déclenché d’empathie chez moi. Cela accentue , dans ce huis clos, le côté malsain de la situation.

Les parents de Lila sont assez dérangés. Le père est un ancien juge assez strict, et la mère est une cougar qui essaie de profiter de Marc (qui lui-même veut profiter de Lila). Cette histoire aurait pu être une comédie, mais cela tourne à l’horreur.

L'ensemble est bien mené, rythmé. Le suspense et les rebondissements tiennent en haleine jusqu'à la fin.

À découvrir !

Titre: Le repas
Auteur: Vincent Hauuy
Nombre de pages: 109
ISBN: B07Y6N6RY9
Date de publication: 1 octobre 2019

Acheter « Le repas » sur Amazon


Partage Partager le billet

dimanche 7 février 2021 12:41

Le choix des apparences, Martine Delomme

132 lectures

Partage Partager le billet

Le choix des apparences

L’histoire :
Camille Maillard, avocate au barreau de Toulouse, est une spécialiste des affaires de divorce, car elle est impitoyable envers les maris. Un jour, un drame se produit, et Camille remet toute sa vie en cause.

Mon avis :
Ce roman a été une bonne lecture détente. Au-delà du drame vécu par Camille Maillard, cette histoire est pleine de bons sentiments, malgré la façon de faire de l’avocate (elle quitte son compagnon sans prévenir, et disparaît).
La plupart de ses décisions se déroulent sur une impulsion. Son but est de se ressourcer en Bretagne, chez ses grands-parents, lieu de ses vacances enfantines. Au bout de quelques jours, elle décide de prolonger sa pause, et accepte un poste dans une biscuiterie.

Petit à petit, le lecteur suit la tentative de reconstruction de la trentenaire, ainsi que ses nouveaux choix de vie, sans oublier que le passé est toujours présent, et qu’il ne manquera pas de réapparaître, ce qui permet de garder un peu de suspense.

Dans son métier d’avocate, Camille est une travailleuse acharnée, minutieuse. À travers cette nouvelle vie, elle se livre à une introspection pour essayer de comprendre quelle est la vie qu’elle veut mener.
Peut-on vivre en restant soi-même, ou vit-on en fonction des apparences ?

Service presse des éditions Presses de la Cité.

Titre: Le choix des apparences
Auteur: Martine Delomme
Éditeur: Presses de la Cité
Nombre de pages: 358
ISBN: 978-2-258-16213-6
Date de publication: 23 janvier 2020

Acheter « Le choix des apparences » sur Amazon


Partage Partager le billet

samedi 30 janvier 2021 10:59

Jeux de dupes, Maud Tabachnik

204 lectures

Partage Partager le billet

Jeux de dupes

L’histoire :
Abbot est un homme méprisé par sa famille et inexistant pour ses employeurs. Il ne trouve du réconfort que dans l’écriture. Un jour, sur le point de déposer son manuscrit chez un éditeur, il le perd. Quelque temps plus tard, il découvre son roman publié, et celui-ci est un best-seller. Abbot déraille totalement.

Mon avis :
Ce roman est un thriller psychologique. Il n’y a pas de violence, tout se trouve dans la relation entre Abbot et Ruelov. L’idée de départ est intéressante. La spirale sans fin dans laquelle s’enfonce Abbot n’annonce rien de réjouissant.
Abbot est un personnage sans relief. Il ne veut exister que par un coup d’éclat. Sa vie quotidienne n’est que monotonie. Il ne raconte pas tous les faits à son psychothérapeute, fuit sa famille, et ne fait rien pour y remédier. Il donne l’impression de se complaire dans cette situation.
La rencontre avec l’usurpateur et la suite m’ont laissé sur ma faim. Aucun personnage n’a déclenché mon empathie, et c’est gênant pour apprécier un roman. Une ambiance malsaine s’instaure entre les deux protagonistes, chacun essayant de profiter de l’autre, sans une once d’humanité.

Il n’y a pas de véritable tension et la fin n’a pas été une surprise.

Dommage.

Service presse de City Editions.

Titre: Jeux de dupes
Auteur: Maud Tabachnik
Éditeur: City Editions
Nombre de pages: 256
ISBN: 978-2-8246-1778-7
Date de publication: 13 janvier 2021

Acheter « Jeux de dupes » sur Amazon

Partage Partager le billet

vendredi 22 janvier 2021 12:45

La vigne des mystères, d’Agathe Dartigolles

204 lectures

Partage Partager le billet

La vigne des mystères

L’histoire :
Des vignes dans le Sud Gironde. Capucine et son cousin Augustin gèrent le domaine familial depuis peu. Or, des actes de vandalisme risquent de réduire à néant leurs efforts.

Mon avis :
J’ai bien aimé ce roman, même si le suspense est assez léger. Il s’agit avant tout d’un roman de terroir. J’ai apprécié de suivre Capucine dans ses pérégrinations.
Augustin et Capucine vont tout faire pour mettre la main sur le saboteur. Au milieu des vignobles, se dresse le Château Noir, bâtisse étrange, qui a mauvaise réputation depuis des générations. L’auteur, par petites touches, relate cette histoire, et fait des liens avec le présent.
Qui en veut à Augustin et Capucine, au château Millêtre, et pourquoi ? L’intrigue est bien menée, et la plume d’Agathe Dartigolles agréable.
Une petite touche d’humour se trouve dans la présence des jumelles nonagénaires, Léonie et Octavie. Elles apportent un peu de fraîcheur à l’histoire avec leur caractère et leurs remarques. De nouveau, les secrets de famille sont au coeur de l’intrigue (voir le roman «La Terre des secrets», que je n’ai pas lu, mais cela n’entrave pas la lecture du second tome).

À découvrir.

Service presse des éditons De Borée.

Titre: La vigne des mystères
Auteur: Agathe Dartigolles
Éditeur: De Borée
Nombre de pages: 258
ISBN: 978-2-8129-2643-3
Date de publication: 13 février 2020

Acheter « La vigne des mystères » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 2 de 138 -

Page top