Aller à la recherche

Romans policiers, Thrillers, Espionnage

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 1 août 2022 18:31

La malédiction de Rocalbes, Philippe Grandcoing

Partage Partager le billet

La malédiction de Rocalbes

L’histoire :
Le père d’Hippolyte Salvignac souhaite acheter le château de Rocalbe, dans le Périgord, afin de l’offrir à son fils. Or, une fois le jeune homme sur place, les meurtres se succèdent. Hippolyte décide alors de demander à son ami, Jules Lerouet, de mener l’enquête.

Mon avis :
Cinquième tome des aventures d’Hippolyte Salvignac ! L’histoire se déroule en province, aux Eyzies. C’est le lieu principal de recherches archéologiques préhistorique, où différents protagonistes se livrent une lutte acharnée afin d’en retirer le plus d’argent possible.
Même s’il est plus appréciable d’avoir lu les tomes précédents, cela n’est pas obligatoire pour suivre l’intrigue et les péripéties des deux amis. Jules, inspecteur de police, travaille directement sous les ordres de Celestin Hennion, et il est souvent chargé d’affaires délicates.
% Ici, dans ce roman, il vient surtout rendre service à Hippolyte : sur place, les morts se multiplient, et un proche de son ami est soupçonné. Les recherches archéologiques sont au coeur de l’intrigue.
Qui est vraiment le meurtrier ? Mêlant habilement, comme à son habitude, personnages de fiction et réels, Philippe Grandcoing nous emporte dans son monde.

La mise en place avant l’enquête est assez longue, mais je n’ai pas trouvé cela gênant, sans doute car j’ai l’habitude de côtoyer les personnages depuis le début de la série, et que le romancier écrit comme cela.
Il y a peu d’action, sauf sur la fin. La plume de l’auteur est toujours aussi précise dans ses descriptions, et c’est un plaisir de le lire.

Titre: La malédiction de Rocalbes
Auteur: Philippe Grandcoin
Éditeur: De Borée
Nombre de pages: 310
ISBN: 978-2-8129-2760-7
Date de publication: 3 mars 2022

Acheter « La malédiction de Rocalbes » sur Amazon

Partage Partager le billet

samedi 23 juillet 2022 11:40

Les incandescentes, de C.J. Tudor

Partage Partager le billet

Les incandescentes

L’histoire :
Il y a cinq cents ans: huit villageois ont été brûlés sur le bûcher. Il y a trente ans : deux adolescentes ont disparu sans laisser de traces. Il y a deux mois : le vicaire s'est suicidé. Bienvenue à Chapel Croft. Pour le révérend Jack Brooks et sa fille Flo, c'est censé être un nouveau départ. Mais au sein de cette petite communauté unie, imprégnée de superstitions anciennes, la méfiance envers les étrangers est difficile à surmonter. Les secrets du village sont aussi profonds et sombres que la tombe. Et les vieux fantômes qui ont des comptes à régler ne se reposent jamais...

Mon avis :
Ce roman est pour moi un coup de coeur. Le révérend Jack Brooks et sa fille créent de l’empathie chez le lecteur, je me suis attaché à ces deux personnages. Le révérend détonne dans cette petite communauté, et son intégration s’avère plus compliquée que prévu. Les non-dits et les superstitions ont la vie dure à Chapel Croft. En arrière-plan de l’intrigue, l’auteur traite aussi les relations mère-fille. En effet, gérer une adolescente de quinze ans n’est pas simple, surtout lorsqu’on lui fait quitter la grande ville pour s’installer dans un petit village. De plus, le passé du révérend Brooks revient régulièrement la hanter.
La tension monte progressivement, grâce notamment aux différents personnages secondaires, tous plus ou moins étranges et suspects. Les informations sont distillées au compte-gouttes, et le puzzle se monte petit à petit.

Il y a du suspense, de multiples rebondissements. Les chapitres courts, qui alternent entre le point de vue de Jack (à la première personne) et celui de sa fille (à la troisième personne), permettent de donner du rythme au récit, et les événements s’enchaînent avec fluidité. L’auteur nous mène là où elle le veut avec une grande facilité.

À lire.

Service presse des éditions Pygmalion.

Titre: Les incandescentes 1
Auteur: C.J. Tudor
Éditeur: Pygmalion
Nombre de pages: 504
ISBN: 978-2-0802-4963-0
Date de publication: 30 mars 2022

Acheter « Les incandescentes » sur Amazon

Partage Partager le billet

jeudi 30 juin 2022 20:22

La souricière, de Danielle Thiéry

Partage Partager le billet

La souricière

L’histoire :
Vador, violeur en série, se suicide en prison après la visite d'un mystérieux prêtre. Cette mort bouleverse, d'étrange façon, la vie de la capitaine Valentine Cara, qui se retrouve au coeur d'un drame familial. Alors que toute la police parisienne se mobilise pour retrouver un homme politique subitement disparu, les entrailles de l'ancien Palais de justice et les cellules désaffectées de la bien nommée Souricière sont le théâtre de scènes terrifiantes…

Mon avis :
J’aime les romans de Danielle Thiéry, et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé la commissaire Marion. Pour bien comprendre les personnages principaux, il est préférable d’avoir lu les tomes précédents, même si cela n’est pas obligatoire.
L’équipe de Marion est chargée d’une enquête sur la disparition inquiétante d’un homme politique, Fabien Larcy. En parallèle, à la demande de sa mère, Valentine Cara accepte d’enquêter sur la mort en prison d’un prédateur sexuel. Valentine est perturbée par cette situation, car elle ne parle plus à sa mère depuis des années. Pourquoi cette dernière est-elle attachée à un assassin ?
Certains passages concernent Hadès, un tueur énigmatique qui connaît très bien les lieux où il évolue : la souricière, couloir de cellules qui relie le 36 quai des Orfèvres au Palais de justice de Paris. Le tueur y donne la mort en toute impunité.

L’autrice mélange avec réussite les différentes intrigues qui s’entremêlent. Le lecteur suit le travail minutieux et toutes les étapes d’une enquête, parfois rébarbatives, mais qui permettent un travail de précision. L’ensemble est bien mené, et le tout s’articule parfaitement. Le récit est rythmé, fluide, et la psychologie des personnages travaillée. Danielle Thiéry maîtrise totalement son art.
Vengeance et secrets de famille au menu.

À lire !

Service presse des éditions Flammarion par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Titre: La souricière
Auteur: Danielle Thiéry
Éditeur: Flammarion
Nombre de pages: 416
ISBN: 978-2-0802-6394-0
Date de publication: 1 juin 2022

Acheter « La souricière » sur Amazon

Partage Partager le billet

samedi 21 mai 2022 16:12

666, de Jérémy Wulc

Partage Partager le billet

666

L’histoire :
Paris. Stanislas Diamick, flic expérimenté et aussi en plein divorce, se trouve confronté à un meurtre étonnant: le cadavre est couvert de symboles étranges. L’affaire se complique le lendemain lors de la découverte d’un nouveau cadavre.

Mon avis :
J’ai été attiré par le titre du livre. J’ai aimé cette lecture et apprécié le personnage de Stanislas. Le lieutenant adore les sodas et la junk food : surtout les plats confectionnés par Chérif, restaurateur, spécialiste du Kebab. En même temps, l’auteur visite Paris et ses monuments phares sous un nouveau jour. Les meurtres s’enchaînent, Stanislas et Khalid (son coéquipier) n’ont d’autres choix que de suivre les deux pistes à disposition : la franc-maçonnerie et le milieu sataniste. Ils recevront l’aide de Justine, une jeune collègue, très dynamique. Les principaux personnages ont déclenché de l’empathie chez moi : ils sont travaillés et humains. Qui commet ces meurtres atroces ? Pourquoi ? À quoi peut aboutir cette plongée dans le côté sombre de l’humanité ?

L’ensemble est agréable à lire. Le tout est rythmé.
Par contre, je n’ai pas aimé un élément de la fin du roman. Je trouve que le choix de l’auteur n’apporte rien à l’intrigue, c’est dommage.

Malgré ce petit bémol, je recommande cette lecture.

Titre: 666
Auteur: Jérémy Wulc
Éditeur: Pygmalion
Nombre de pages: 372
ISBN: 978-2-0802-7015-3
Date de publication: 7 avril 2022

Acheter « 666 » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 30 mars 2022 20:30

Mission Blackbone 3, Green Traffic, de Manu Causse

Partage Partager le billet

Mission Blackbone 3, Green Traffic

L’histoire:
Marie décide de partir six mois au Brésil pour poursuivre sa formation de journaliste. Son but : écrire un article sur la déforestation amazonienne.

De leur côté, Andrea et Léo regroupent des données obtenues d’une source anonyme afin de compléter les articles de Marie. Mais certains éléments sont troubles...

Mon avis :
Green trafic est la troisième tome de la série « Mission Blackbone ». La collection a subi une refonte de la charte graphique et d’une partie des titres. Il ne s’agit plus du « Collectif Blackbone », mais de « Mission Blackbone ». Le tome 1 ne se nomme plus « Coltan Song », mais « Bloody Phone ».

Le tome 2 m’avait laissé un avis mitigé. Or, j’ai aimé la lecture du dernier opus, même si j’ai quelques reproches à faire. La collection est toujours écrite à plusieurs mains, quatre auteurs y participent : Manu Causse, Maylis Jean-Préau, Marie Mazas, et Emmanuelle Urien.
Dans «Green Traffic», Marie part à la découverte du Brésil, et surtout de l’Amazonie. Une fois sur place, elle fait la connaissance de Ceya, une militante écologiste, issue d’une tribu qui vit au coeur de la forêt. Elle rencontre aussi Joaquin, fils de riches propriétaires terriens.
Léo, le jeune hacker, voit son univers bouleversé avec l’apparition d’un virus en Chine. Les recherches qu’il mène sur les réseaux sociaux déclenchent une forte anxiété, et même un début de paranoïa chez le garçon.
Andrea, la journaliste chevronnée, apporte son savoir-faire et ses liens avec de nombreux organes de presse à travers le monde pour sécuriser au maximum la fiabilité des articles de Blackbone. En tant que lecteur, nous suivons principalement Marie et sa vie au Brésil. Les tensions se ressentent dans une partie de la population, même chez les jeunes. D’un côté, des militants écologistes se frottent aux propriétaires terriens qui élèvent du bétail, et empiètent de plus en plus sur la forêt. De l’autre, des hommes politiques manipulent des groupes extrémistes afin d’obtenir l’avantage qu’ils souhaitent. Marie se retrouve au milieu de cela, et essaie de rester objective.
Nous retrouvons, encore, le méchant du premier tome dans un nouveau rôle. Je me suis douté dès le départ de qui était réellement ce personnage. Comme lors du deuxième tome, je ne vois pas l’intérêt de sa présence.
Les auteurs abordent de nombreux sujets.
Il y a déjà les réseaux sociaux et les informations qui y sont diffusées, parfois (ou souvent) de manière biaisées. Il faut prendre du recul, et varier les sources (pas uniquement sur internet) sinon, nous allons droit dans le mur. Léo en est le parfait exemple dans le roman. Il faut aussi savoir se déconnecter. Il faut de la prudence avec les lanceurs d’alerte, car il peut y avoir de la manipulation d’un côté comme de l’autre. Enfin, dans toutes les situations, et Marie le découvre, tout n’est pas blanc ou noir, c’est plus nuancé.
Dans l’ensemble, cette lecture a été agréable. Les auteurs essaient de sensibiliser les plus jeunes à de grands enjeux de société, et ils le font bien.

Service presse des éditons Nathan.

Titre: Mission Blackbone 3, Green Traffic
Auteur: Manu Causse
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 385
ISBN: 978-2-09-259571-8
Date de publication: 27 janvier 2022

Acheter « Mission Blackbone 3, Green Traffic » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 1 de 45

Page top