Aller à la recherche

Romans policiers, Thrillers, Espionnage

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 23 juin 2019 22:37

Sex Doll, de Danielle Thiéry

Partage Partager le billet

Sex Doll

L’histoire :
Une série de meurtres atroces se déroule dans Paris. Leur point commun ? À chaque fois, un proche de la commissaire Edwige Marion a été prévenu par un appel anonyme de l’endroit où se trouvait le corps.

Mon avis :
J’ai découvert Danielle Thiéry avec « Féroce », et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Edwige Marion dans cette nouvelle enquête. Alix de Clavery, qui était mise en avant dans le tome précédent, est un peu plus en retrait, malgré un rôle primordial que je vous laisse découvrir.
L’équipe d’enquêteurs s’attelle à découvrir le nom d’un tueur en série particulièrement retors. L’histoire se déroule avec comme contexte le monde de la poupée gonflable et l’émergence de maisons closes de ce type dans Paris.

La commissaire a aussi un nouvel adjoint en la personne de Philémon de Saint-Léger, et on peut dire que tout ne sera pas simple avec ce personnage. Cette histoire nous fait plonger dans la perversité humaine. Danielle Thiéry s’appuie sur des réalités de notre époque, ce qui renforce, par moments, une ambiance glauque. Prostitution fréquente chez les jeunes qui ne voient pas ce qu’il y a de mal, comportements inappropriés, etc., le sexe 2.0 provoque une dérive dans notre société que la romancière utilise à bon escient.

Ce qui fait la force du roman, c’est le côté humain des personnages qui ne sont pas des surhommes. Il y a aussi l’intrigue qui est particulièrement bien ficelée, grâce aux connaissances de l’auteur sur le monde de la police et son fonctionnement (et des contacts qu’elle y garde). Certaines scènes sur la fin sont un peu tirées par les cheveux, mais il s’agit d’un petit détail qui ne gêne en rien la lecture.

À lire !

Service presse des éditions Flammarion par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Titre: Sex Doll
Auteur: Danielle Thiéry
Éditeur: Flammarion|Versilio
Nombre de pages: 404
ISBN: 978-2-0814-8734-5
Date de publication: 11 avril 2019

Acheter « Sex Doll » sur Amazon

Partage Partager le billet

dimanche 16 juin 2019 20:56

Dans la toile, de Vincent Hauuy

Partage Partager le billet

Dans la toile

L’histoire :
Isabel Northwood-Gros est rescapée d’une fusillade, tout en étant grièvement blessée. Elle décide, avec son mari, Franck, de partir s’installer dans un petit chalet des Vosges afin de refaire sa vie. Or, une fois sur place, Isabel commence à avoir des sensations étranges.

Mon avis :
Ce thriller psychologique est réussi. Il est écrit à la première personne du singulier, et se découpe en trois parties. Je me suis plongé dans ce huis clos, et me suis retrouvé complètement absorbé par le récit. Il y a peu d’action, mais l’essentiel n’est pas là. Isabel a subi un traumatisme violent.

Franck, son mari, est touchant. Il quitte son travail pour le bien de sa femme. Il est médecin, et ouvre son cabinet dans les Vosges. Le chalet qu’il a choisi pour leur nouvelle vie est au milieu de nulle part, au cœur d’une forêt, et Isabel ira de surprise en surprise à ce sujet. Tout n’est pas aussi rose qu’il n’y paraît.
Au fil des pages, l’auteur instille le doute dans l’esprit du lecteur qu’il manipule. Le personnage principal, Isabel, est bien travaillé, creusé. On ressent ses émotions, et en même temps, on se demande si elle n’a pas de problèmes psychologiques plus importants, car elle a régulièrement des pertes de mémoire qui sont liées au drame qu’elle a vécu.
Elle passe par plusieurs phases : le doute, l’angoisse, la peur. À cela s’ajoutent des indices, des sms, des mails qu’elle reçoit, et dont elle ne comprend pas la signification.
Le romancier intercale des chapitres « Mémoires », qui racontent l’enfance de la protagoniste avec sa sœur, et les dissensions familiales qui les ont conduites du Maine jusqu’en France.
J’ai bien aimé la bascule de la troisième partie. Ce changement permet d’avoir une vue d’ensemble des événements jusqu’au dénouement. Et même si j’ai trouvé un élément de la fin un peu tiré par les cheveux, j’ai vraiment adoré cette lecture.

À lire !

Service presse des éditions Hugo Thriller.

Titre: Dans la toile
Auteur: Vincent Hauuy
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 394
ISBN: 978-27-55641-02-8
Date de publication: 2 mai 2019

Acheter « Dans la toile » sur Amazon

Partage Partager le billet

mardi 11 juin 2019 22:23

Tangerine, de Christine Mangan

Partage Partager le billet

Tangerine

L’histoire :
Alice Shipley habite Tanger avec son mari John. La jeune femme vit pratiquement recluse, ne supportant pas la vie dans cette ville. Un jour, Lucy, amie de longue date d’Alice, débarque sans prévenir.

Mon avis :
J’ai été attiré par la quatrième de couverture de ce livre. L’auteur mène son récit à la première personne en alternant le point de vue d’Alice et celui de Lucy. Normalement, cela doit déclencher de l’empathie. Or, je sors complètement déçu de cette lecture. Les personnages n’ont aucune saveur. Alice n’a pas de personnalité, son mari gère tout pour elle. Elle est psychologiquement fragile suite à un drame durant son enfance. Lucy est étrange dès le départ. On découvre par la suite qu’elle est totalement malsaine et manipulatrice. L’amitié qui lie les deux jeunes femmes est toxique.

Je dois reconnaître que ma lecture a été laborieuse. C’est bien la première fois qu’une version numérique d’épreuves non corrigées a une mise en page aussi désastreuse. De plus, les états d’âme des deux protagonistes m’ont laissé de marbre. J’ai trouvé que le décor de Tanger était incongru, que l’ensemble s’articulait de manière artificielle. À mon sens, ce roman manque de consistance, ou bien ce n’est vraiment pas mon style.
Dommage.

Service presse numérique des éditions HarperCollins par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Tangerine
Auteur: Christine Mangan
Éditeur: HarperCollins
Nombre de pages: 320
ISBN: 979-10339-0227-0
Date de publication: 2 mai 2019

Acheter « Tangerine » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 22 mai 2019 22:46

Des liens trop étroits, de Natalie Daniels

Partage Partager le billet

Des liens trop étroits

L’histoire :
Connie se réveille, en piteux état, dans un hôpital psychiatrique. Elle a perdu une partie de sa mémoire, et ne comprend pas vraiment ce qu’elle fait là.

Mon avis :
Ce roman aborde une amitié toxique, et la manière insidieuse dont cela se met en place, jusqu’au point de rupture. Le livre débute après un drame. La situation est classique pour ce type d’histoire. Connie nous livre son récit entrecoupé de ses séances avec sa psychiatre, Emma Robinson. Le lecteur se retrouve dans un huis clos où les deux protagonistes vont tisser des liens. Emma est là pour analyser Connie et lui faire recouvrer la mémoire afin qu’elle puisse expliquer comment elle en est arrivée à ces extrémités. Et ce n’est pas de tout repos.

La mère de famille raconte alors sa rencontre avec Ness, des années plus tôt, et l’amitié fusionnelle qui en a débouché. Il y a des allers-retours entre passé et présent, ainsi que des passages du journal intime d’Annie, neuf ans, fille de Connie. En fin de compte, on suit les péripéties de deux duos : Connie et Ness d’un côté, et Connie et Emma de l’autre.

Les thèmes évoqués sont la famille, l’amitié, les relations de couple après plusieurs années de mariage. La question de la dépendance à certains médicaments est aussi abordée. Malgré quelques longueurs, et le fait que Connie n’ait pas déclenché d’empathie chez moi, j’ai eu de l’intérêt pour cette lecture. Je voulais connaître les raisons de cette situation. Par contre, je ne comprends absolument pas la fin de ce roman. Pourquoi l’auteur a-t-elle fait ce choix ? C’est totalement irréaliste selon moi.

Service presse des éditions Denoël.

Titre: Des liens trop étroits
Auteur: Natalie Daniels
Éditeur: Denoël
Nombre de pages: 326
Traduction: Pierre Ménard
ISBN: 978-2-207-13654-6
Date de publication: 11 avril 2019

Acheter « Des liens trop étroits » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 13 mai 2019 21:56

Juste avant de mourir, de S.K. Tremayne

Partage Partager le billet

Juste avant de mourir

L’histoire :
Habitant dans un coin isolé sur la lande du Dartmoor, Kath se remet lentement d’un terrible accident, qui lui a fait perdre une partie de sa mémoire. Or, depuis ce moment, Adam, son mari, est de plus en plus distant et vindicatif. Kath va de déconvenue en déconvenue.

Mon avis :
J’ai bien aimé les romans précédents de l’auteur, c’est donc avec plaisir que j’ai ouvert celui-ci. L’écrivain présente Kath et sa petite famille : Adam, Rangers travaillant sur la lande, et Lyla, leur petite fille qui a des troubles autistiques.

Leur habitation est totalement isolée, la nature omniprésente. L’hiver, l’endroit est presque inhospitalier. Il y a aussi la présence de quelques éléments de superstitions ancestrales. Dans une ambiance sombre, Kath essaie de retrouver la mémoire. Son entourage est assez réfractaire à cela, que ce soit son mari, ou Dan, son frère.
Pourquoi ? Tout est affaire de non-dits et de secrets. Au cours de l’histoire, j’ai eu l’impression que l'héroïne découvrait son mari, alors qu’ils se connaissent depuis très longtemps. La mère de famille va se mettre à douter de tout et de tout le monde.

Le roman m’a plu, j’ai aimé l’ambiance, mais je ne me suis pas vraiment attaché aux personnages. Pourtant, la narration à la première personne aurait dû le permettre. Le côté superstition n’est pas assez développé à mon goût. Il aurait pu apporter plus d’épaisseur à l’intrigue. Ce que j’ai trouvé étrange, c’est le comportement des parents vis-à-vis de Lyla. Ils n’ont jamais consulté pour savoir de quoi souffrait leur enfant. C’est assez curieux comme situation, car comment l’aider du mieux possible si on ne maîtrise pas le problème ? Il faut aussi reconnaître que le dénouement (et les explications qui vont avec) est loin d’être crédible, c’est dommage.
Parmi les thèmes abordés, se trouvent les relations familiales, mais aussi le handicap par l'intermédiaire des troubles de Lyla.

Service presse numérique des éditions Presses de la Cité par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Juste avant de mourir
Auteur: S.K. Tremayne
Éditeur: Presses de la cité
Nombre de pages: 400
Traduction: Isabelle Maillet
ISBN: 978-2-2581-5075-1
Date de publication: 21 mars 2019

Acheter « Juste avant de mourir » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 1 de 37

Page top