Aller à la recherche

samedi 20 juillet 2019 16:29

Le garçon et l’univers, de Trent Dalton

15 lectures

Partage Partager le billet

Le garçon et l’univers

L’histoire :
Eli vit avec sa mère, Lyle (son beau-père), et August (son frère aîné). Depuis un accident, ce dernier ne parle plus, mais trace des mots dans l’air avec ses doigts. La vie de famille n’est pas simple dans ce quartier de Brisbane où tous les trafics ont cours.

Mon avis :
Mon avis est mitigé sur ce roman. L’histoire est sombre et intéressante, mais j’ai ressenti des longueurs à de nombreuses reprises, ainsi que des digressions, qui à mon sens, n’avaient pas lieu d’être. J’ai trouvé que les discussions autour de Slim étaient trop poético-philosophiques. Tout cela a rendu une partie de ma lecture difficile.

Eli est attachant, très curieux, même trop, mais son frère August et lui sont un peu détachés de la réalité (par moments, on se demande même s’ils n’ont pas des hallucinations). La grande question d’Eli est: « comment devient-on mauvais ou bon ? ». Est-ce inné ou non ? Tout au long du livre, le jeune garçon essaie de répondre à cette question.

Le milieu familial baigne dans le trafic de drogue, et la violence est récurrente. Pourtant, le bonheur, d’une certaine façon, est présent. À force de persévérance, la lumière peut survenir dans cette obscurité, même si le chemin est semé d’embûches. Trouver cette lumière est le but d’Eli.
L’écriture est fluide, mais les longueurs alourdissent le récit. Un roman qui ne plaira pas à tout le monde.

Service presse numérique des éditions HarperCollins par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Le garçon et l’univers
Auteur: Trent Dalton
Éditeur: HarperCollins
Nombre de pages: 544
Traduction: Maxime Shelledy et Souad Degachi
ISBN: 979-10-339-0353-6
Date de publication: 2 mai 2019

Acheter « Le garçon et l’univers » sur Amazon

Partage Partager le billet

jeudi 11 juillet 2019 18:49

Escalier B, Paris 12, de Pierre Lunère

38 lectures

Partage Partager le billet

Escalier B, Paris 12

L’histoire :
Pierre est gardien d’immeuble, et en parallèle, il arrondit ses fins de mois par la voyance dans laquelle il excelle. Tout semble tourner pour le mieux, jusqu’au moment où une nouvelle locataire s’installe.

Mon avis :
Le personnage principal, Pierre, a un ton sarcastique tout au long du roman, ce qui donne des interactions assez particulières avec les habitants de l’immeuble dont il a la charge. J’ai apprécié ce roman, même si, à mon goût, ce n’est pas si hilarant que ça. C’est une lecture décalée qui permet de passer un moment de détente.

Plusieurs enquêtes se succèdent, s’entremêlent, mais ce coup de main informel à la police sert surtout de cadre aux relations du concierge avec les habitants de l’immeuble et ses amis. On découvre les petites habitudes de chaque résident, de la commère au collectionneur compulsif en passant par Marion-Lara qui travaille au commissariat local.

Cette dernière va bousculer les habitudes de Pierre et l’obliger à utiliser ses dons de voyance, ainsi qu'à écouter cette voix interne qui lui donne de nombreuses indications. Voix qui parfois est difficile à appréhender et à supporter, mais qui manque cruellement lorsqu’elle ne se manifeste pas.
Les personnages, si on ne compte pas Pierre, sont peu travaillés, l’auteur restant à la surface des choses, et s’attardant surtout sur les pensées et sarcasmes du concierge. Il ne faut pas réellement s’attendre à des intrigues policières, les enquêtes étant assez légères (malgré les thèmes traités), notre héros donnant surtout des pistes et des idées, sauf pour une, où il agit. Il y a un petit côté loufoque au récit, représenté par le pékinois albinos de Pierre, mais l’ensemble me paraît un peu décousu. J’ai eu l’impression de partir dans tous les sens en suivant le quotidien du personnage principal. Je trouve aussi que certaines réactions sont illogiques et incongrues (je pense surtout à Danny). Il aurait été intéressant d’approfondir certains moments, comme l'histoire du fils aîné des Yen.

Le style de l’auteur est agréable, direct, si on supporte les remarques de Pierre. L’impression de récit non structuré, peut-être voulue, est en revanche dommage.

Un récit intéressant qui aurait gagné à être plus approfondi.

Service presse des éditions HarperCollins

Titre: Escalier B, Paris 12
Auteur: Pierre Lunère
Éditeur: HarperCollins
Nombre de pages: 392
ISBN: 978-1-0339-0266-9
Date de publication: 9 mai 2019

Acheter « Escalier B, Paris 12 » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 8 juillet 2019 23:15

Lou après tout, 1 Le grand effondrement, de Jérôme Leroy

67 lectures

Partage Partager le billet

Lou après tout, 1 Le grand effondrement

L’histoire :
Guillaume est trentenaire. Il est accompagné de Lou, une adolescente qu’il a recueillie enfant. Toute la civilisation, déjà mal en point, est en ruines depuis maintenant treize ans. Tant bien que mal, le duo essaie de survivre dans ce nouveau monde où le danger est omniprésent.

Mon avis :
Il s’agit du premier tome d’une trilogie dont tous les volumes sortiront d’ici février 2020, ce qui est une bonne chose. L’auteur utilise comme contexte un monde apocalyptique : un État totalitaire, une pollution extrême, les technologies avancées (smartphone, Internet…) se sont effondrées. Il y a eu aussi des mutations chez certains humains, ce qui entraîne une lutte pour la survie des quelques rescapés.

Jérôme Leroy s’appuie sur des éléments d’actualités pour brosser le décor de son roman : la fuite en avant des États au lieu de prendre à bras le corps les problèmes climatiques, l’addiction aux nouvelles technologies (avec des cyberautistes), la société de plus en plus stressante, et le recours aux antidépresseurs. Sans oublier les partis extrémistes qui prennent le pouvoir, et tombent dans le totalitarisme (création de zones pour séparer physiquement les plus pauvres du reste de la population).
Tout cela est proche de notre société actuelle, ce qui rend l’histoire plausible.
Les deux personnages principaux sont attachants. Le romancier travaille la psychologie de ses protagonistes. La relation entre Guillaume et Lou est très forte. Le jeune homme se voit comme un grand frère qui guide au mieux sa petite sœur.

Malgré une petite gêne lors d’un retour en arrière au moment le plus important de ce premier tome, j’ai dévoré ce roman. J’aurais préféré un récit linéaire, mais après ma lecture, je comprends le choix de l’auteur.

Vivement la suite !

Service presse des éditions Syros par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Titre: Lou après tout, 1 Le grand effondrement
Auteur: Jérôme Leroy
Éditeur: Syros
Nombre de pages: 381
ISBN: 978-2-74-852634-9
Date de publication: 16 mai 2019

Acheter « Lou après tout, 1 Le grand effondrement » sur Amazon

Partage Partager le billet

dimanche 23 juin 2019 22:37

Sex Doll, de Danielle Thiéry

150 lectures

Partage Partager le billet

Sex Doll

L’histoire :
Une série de meurtres atroces se déroule dans Paris. Leur point commun ? À chaque fois, un proche de la commissaire Edwige Marion a été prévenu par un appel anonyme de l’endroit où se trouvait le corps.

Mon avis :
J’ai découvert Danielle Thiéry avec « Féroce », et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Edwige Marion dans cette nouvelle enquête. Alix de Clavery, qui était mise en avant dans le tome précédent, est un peu plus en retrait, malgré un rôle primordial que je vous laisse découvrir.
L’équipe d’enquêteurs s’attelle à découvrir le nom d’un tueur en série particulièrement retors. L’histoire se déroule avec comme contexte le monde de la poupée gonflable et l’émergence de maisons closes de ce type dans Paris.

La commissaire a aussi un nouvel adjoint en la personne de Philémon de Saint-Léger, et on peut dire que tout ne sera pas simple avec ce personnage. Cette histoire nous fait plonger dans la perversité humaine. Danielle Thiéry s’appuie sur des réalités de notre époque, ce qui renforce, par moments, une ambiance glauque. Prostitution fréquente chez les jeunes qui ne voient pas ce qu’il y a de mal, comportements inappropriés, etc., le sexe 2.0 provoque une dérive dans notre société que la romancière utilise à bon escient.

Ce qui fait la force du roman, c’est le côté humain des personnages qui ne sont pas des surhommes. Il y a aussi l’intrigue qui est particulièrement bien ficelée, grâce aux connaissances de l’auteur sur le monde de la police et son fonctionnement (et des contacts qu’elle y garde). Certaines scènes sur la fin sont un peu tirées par les cheveux, mais il s’agit d’un petit détail qui ne gêne en rien la lecture.

À lire !

Service presse des éditions Flammarion par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Titre: Sex Doll
Auteur: Danielle Thiéry
Éditeur: Flammarion|Versilio
Nombre de pages: 404
ISBN: 978-2-0814-8734-5
Date de publication: 11 avril 2019

Acheter « Sex Doll » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 19 juin 2019 22:36

Les Puissants T3, Libres, de Vic James.

78 lectures

Partage Partager le billet

Les Puissants T3, Libres

L’histoire :
Abi a échappé à la foire du sang. Elle décide, à nouveau, de rejoindre la résistance et de se battre pour sa liberté, contre les Égaux.

Mon avis :
J’attendais avec impatience ce dernier tome, et je l’ai littéralement dévoré. Il vient clore la trilogie avec brio[1][2]. J’ai eu un réel plaisir à retrouver Abi, Luke, Silyen, et les autres. Dès les premières pages, la magie a de nouveau fait effet. Tout n’est et ne sera pas rose, mais de nombreux protagonistes espèrent que cela va changer. Bouda continue son ascension du côté des Égaux, pendant que Silyen poursuit sa quête de savoir. Abi va se battre pendant que Luke, lui, essaiera de sauver certains pensionnaires du château de Lord Crovan.
Les personnages gagnent en épaisseur, en maturité. L’enfance s’est envolée. Vic James travaille encore la psychologie de ses personnages. Rébellion, complots, trahisons, amitié, amour, tout est au menu.

Le style de l’auteur est toujours fluide, et le scénario bien structuré. Il n’y a pas de temps morts, et l’action est très présente. Les rebondissements arrivent au moment adéquat. Je n’ai pas ressenti de longueurs dans le récit, et la fin est surprenante (et si on a lu attentivement le récit, on comprend ce qu’il s’est passé).
Pour moi, c’est un véritable coup de coeur.

À lire !

Service presse des éditions Nathan

Titre: Les Puissants T3, Libres
Auteur: Vic James
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 503
Traduction: Julie Lopez
ISBN: 978-2-09-257042-5
Date de publication: 11 avril 2019

Acheter « Les Puissants T3, Libres » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 1 de 122

Page top