Aller à la recherche

samedi 16 mai 2020 14:12

Freeman, de Roy Braverman

Partage Partager le billet

Freeman

L’histoire :
En Louisiane, pendant un ouragan, un mafieux, alors qu’il est sous la surveillance du FBI, se fait voler deux millions de dollars. Les deux camps mènent l’enquête pour comprendre comment cela a pu se produire.

Mon avis :
C’est le premier roman de cet auteur que je lis. C’est le troisième volume d’une série («Hunter», «Crow», «Freeman»), mais il peut être lu de manière indépendante, même s’il doit être plus intéressant d’avoir lu les deux premiers avant celui-ci.

Je me suis demandé pourquoi l'auteur avait choisi «Freeman» comme titre, alors que les personnages principaux sont plutôt les inspecteurs Beauregard et Howard. C’est sans doute pour faire un lien avec les deux autres tomes, mais Freeman a plutôt un rôle secondaire ici. L’ambiance est assez sombre, sordide parfois (l’enquête sur la mort du jeune noir), la corruption est omniprésente. J’ai eu l’impression d’être dans un autre monde où la loi, c’est pour les autres.

Zacharie Beauregard et Doug Howard mènent l’enquête. Les deux coéquipiers se complètent, mais n’ont pas vraiment d’affinités. Ils ont plutôt tendance à travailler séparément, et mettre en commun ensuite. Chacun a des secrets, et ne se fait guère d’illusions sur le genre humain.
J’ai bien aimé l’Arménien. J’ai trouvé qu’il apportait une touche plus légère au récit. L’intrigue est prenante, même s’il n’y a pas de véritables rebondissements. Les descriptions de la Nouvelle-Orléan et du bayou sont très précises. Le romancier nous plonge dans l’ambiance des lieux. Plusieurs histoires se croisent, se mélangent, le tout magistralement orchestré par l’auteur.

À lire.

Service presse numérique des éditions Hugo roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre:Freeman
Auteur: Roy Braverman
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 520
ISBN: 978-2-7556-4478-4
Date de publication: 6 février 2020

Acheter « Freeman » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 4 mai 2020 21:30

Les spectaculaires dépassent les bornes, de Régis Hautière et Arnaud Poitevin

Partage Partager le billet

Les spectaculaires dépassent les bornes

L’histoire :
Après un vol au palais de l’Elysée, les spectaculaires doivent participer à une course automobile entre Paris et Berlin afin de récupérer les documents dérobés.

Mon avis :
C’est avec plaisir que j’ai abordé cette nouvelle histoire. Je savais que j'allais passer un moment agréable, léger, et qui permettrait de me détendre. Dans ce quatrième album de la série, les spectaculaires sont confrontés à Arsène Lapin, le gentleman cabrioleur. Il y a un clin d’oeil appuyé et plein d’humour au personnage de Maurice Leblanc. D’ailleurs, le lecteur attentif ou habitué verra rapidement le fil conducteur de l’histoire.
Les rebondissements sont légion. C’est un véritable road movie qui s’installe à travers cette course automobile par étapes, semée d’embûches et de gags. Les dessins et répliques sont toujours à la hauteur du récit.

Les spectaculaires sont égaux à eux-mêmes : gaffeurs à l’infini, surtout avec entre leurs mains les inventions du professeur Pipolet. Sans l’aide de Pétronille, l’équipe n’existerait pas.

Même si j’ai trouvé ce tome un peu en repli par rapport aux précédents, les auteurs ont atteint leur but : me faire rire ! De plus, la chute des dernières pages laisse présager une suite intéressante.

À lire.

Service presse des éditions Rue de Sèvres.

Titre: Les spectaculaires dépassent les bornes
Auteur: Régis Hautière
Dessinateur: Arnaud Poitevin
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 60
ISBN: 978-2-36981-899-1
Date de publication: 22 janvier 2020

Acheter « Les spectaculaires dépassent les bornes » sur Amazon

Partage Partager le billet

jeudi 23 avril 2020 21:53

Survivre, Vincent Hauuy

Partage Partager le billet

Survivre

L’histoire :
2035, dans les Alpes. Florian Starck vit en marge de la société suite aux bouleversements climatiques des dernières années. À la demande de sa sœur, et après hésitation, il va accepter de participer à une émission de télévision où il va devoir aider une candidate à la survie en milieu hostile.

Mon avis :
En cette période de pandémie, j’ai trouvé que le titre était approprié (même si le choix a été fait avant). Certains thèmes, à mon sens, ne sont pas assez creusés (l’intelligence artificielle par exemple), mais ce n’est pas le but premier de l’auteur. Derrière les thèmes travaillés se profile la survie de l’humanité dans un climat totalement déréglé et avec l’aide de la technologie. Il y a aussi les émeutes, les complots politiques, etc. (On peut voir les mêmes thèmes, sous un angle différent, dans « Lou, après tout », de Jérôme Leroy).
L’auteur plante bien le contexte de son histoire. Les candidats s’entraînent à survivre en milieu hostile: filtrer de l’eau avec une paille, se servir d’un caillou comme d’un couteau, etc. Le producteur de l’émission, un milliardaire, pense que l’intelligence artificielle peut apporter une aide et une réponse aux problèmes climatiques. Il a aussi ses détracteurs, qui sont violents.
La situation est réaliste et glaçante. L’histoire se met en place lentement, et il y a un peu d’action avec quelques rebondissements intéressants.

Les divers protagonistes déclenchent de l’empathie chez le lecteur. Florain Starck est un baroudeur qui a connu un drame familial. C’est un ancien journaliste au caractère trempé, spécialiste de la survie. Il est attachant et se pose beaucoup de questions. Or, j’ai trouvé que l'idée de la voix de sa fille qu’il entend dans sa tête était mal ficelée. Je n’ai pas compris quelle en était l’utilité.
Zoé, la jeune fille de seize ans, issue d’une banlieue pauvre, participe à l’émission pour des raisons un peu énigmatiques. Sa santé n’est pas excellente et son humeur varie.
La relation entre les deux personnages est emplie de pragmatisme.
C’est un roman bien mené, au style agréable, qui m’a apporté un bon moment de détente.

Malgré les petits défauts relevés, ce roman est à lire!

Service presse numérique des éditions Hugo Roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Survivre
Auteur: Vincent Hauuy
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 424
ISBN: 978-2-7556-4750-1
Date de publication: 19 mars 2020

Acheter « Survivre » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 20 avril 2020 20:03

La cave aux poupées, de Magali Collet

Partage Partager le billet

La Cave aux poupées

L’histoire :
Manon raconte sa vie quotidienne : elle aide son père à séquestrer des jeunes filles, préadolescentes de préférence, afin que son père ait des poupées sexuelles à son service.

Mon avis :
Il s’agit d’un roman court. L’auteur montre l’emprise psychologique et la peur que peut provoquer un pervers narcissique sur son entourage. Malheureusement, je n’ai pas accroché au récit glauque de la jeune fille. Les faits sont durs, malsains. La violence est quotidienne. Malgré son âge, Manon garde des réactions enfantines. Elle préfère que ce soient les prisonnières qui souffrent plutôt qu’elle. Au cours du récit, des doutes apparaissent, et en même temps, j’ai eu l’impression que Manon prenait du plaisir à cette situation.

À la lecture, j’ai compris qu’elle était une victime, or son comportement est ambigu. Elle s’attache à leur dernière victime, mais la peur qu'elle a de son père est toujours plus forte. D’ailleurs, elle le nomme toujours « Le père ». Les noms des protagonistes n’existent pas, ou rarement. Ce sont juste des objets. Ils sont dépersonnalisés.
Un huis clos insoutenable.

Service presse numérique des éditions Taurnada.

Titre: La Cave aux poupées
Auteur: Magali Collet
Éditeur: Taurnada Editions
Nombre de pages: 211
ISBN: 978-2372580663
Date de publication: 19 mars 2020

Acheter en numérique « La Cave aux poupées » sur Amazon

Partage Partager le billet

dimanche 12 avril 2020 11:24

Otages, une histoire, de l’Antiquité à nos jours, de Gilles Ferragu

Partage Partager le billet

Otages, une histoire: De l'Antiquité à nos jours

Le contenu :
Gilles Ferragu aborde, à l’aide d’une longue documentation, le rôle des otages à travers les siècles.

Mon avis :
Il s’agit d’un essai d’histoire de quatre cents pages, fortement documenté (dix-huit pages de bibliographie et soixante-dix pages de notes). L’auteur retrace l’origine des otages dans le monde et leur rôle dans les relations entre les pays, et ensuite la codification que cela a entraîné dans les relations internationales.
Il retrace l’évolution de cette pratique au cours du temps. À l’origine, l’otage est la garantie du respect d’un accord entre deux parties. Au moyen-âge, la pratique de la rançon pour rendre la liberté à un otage devient régulière. Tout cela est encadré par des normes, sans oublier les éventuels contentieux que cela provoque.

Gilles Ferragu aborde différents modèles : Grec, romain, anglo-saxon, chinois, japonais, etc. Il donne des éléments en France et en Europe, par exemple avec les relations entre Charles Quint et François 1er entre 1526 et 1530, puis jusqu’à la Révolution française et Louis XVI.

Un droit international s’affirme, mais les otages restent de mises lors des guerres, avec des exemples lors des deux guerres mondiales. L’historien montre ensuite l’évolution du phénomène des otages dans les pays d’Amérique du Sud jusqu’au terrorisme islamique. L’ouvrage est intéressant, mais il m’a fallu un peu de temps pour me plonger dans cette lecture. Cela vient peut-être de la situation de confinement: j’ai plus de facilités, actuellement, avec les romans qu'avec les essais. Les exemples donnés sont pertinents et variés. Il faut quand même avoir quelques notions d’Histoire afin d’appréhender certains faits, mais d’un autre côté, c’est un essai historique, donc il est normal qu’il n’attire que des amateurs du genre.

J’ai aimé redécouvrir certains événements sous l’angle des otages. Il faudra que je relise certains passages, car cela permet d’avoir une autre approche, et nous pose une question : quelle valeur accorde-t-on à la vie humaine ?

Titre: Otages, une histoire: De l'Antiquité à nos jours
Auteur: Gilles Ferragu
Éditeur: Folio
Nombre de pages: 539
ISBN: 978-2-07-046675-7
Date de publication: 27 février 2020

Acheter « Otages, une histoire: De l'Antiquité à nos jours » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 1 de 130

Page top