Aller à la recherche

mercredi 13 mars 2019 19:57

Un élément perturbateur, d’Olivier Chantraine

Partage Partager le billet

Un élément perturbateur

L’histoire :
Serge Horowitz, grâce à son frère ministre, travaille dans un cabinet d’investissements. Il est envoyé au Japon pour conclure une grosse affaire, mais il la fait capoter.

Mon avis :
Sur la quatrième de couverture, il est indiqué que c’est « un premier roman à l’humour décapant ». Honnêtement, à part l’extrait qui accompagne le résumé, je cherche encore l’humour (on est loin de J.M. Erre).
Le personnage principal, Serge, mériterait d’être secoué, tellement il est mou et se complaît dans son marasme. À quarante-quatre ans, il vit toujours chez sa sœur, et ne peut se résoudre à la quitter. Ses réactions sont souvent décalées. Dans certaines situations, il est atteint d’aphasie, ce qui crée des malentendus. Il nous raconte son histoire en gardant une distance vis-à-vis de la réalité.

J’ai trouvé que les personnages étaient stéréotypés, caricaturaux (responsables de l’entreprise, hommes politiques, etc.). J’ai aussi trouvé que les scènes d’amour étaient trop crues et ne cadraient pas avec le reste (et les ficelles concernant les relations entre Laura et Serge un peu trop grosses).
Malgré son comportement, Serge est attachant, et je voulais connaître le dénouement de l’intrigue. De plus, l’écriture de l’auteur est agréable, et il arrive parfaitement à nous plonger dans l’ambiance du monde de l’entreprise et de la politique qui, elles, sont impitoyables.
Au cours du récit, Serge progresse, se prend en main (ou du moins essaie), mais la fin du roman me laisse perplexe. Je me suis dit: « Tout ça pour ça?», c’est dommage.

Service presse des éditions Folio.

Titre: Un élément perturbateur
Auteur: Olivier Chantraine
Éditeur: Folio
Nombre de pages: 316
ISBN: 978-2-0728-2377-0
Date de publication: 7 mars 2019

Acheter « Un élément perturbateur » sur Amazon

Partage Partager le billet

mardi 29 janvier 2019 09:57

Nos éclats de miroir, de Florence Hinckel

Partage Partager le billet

Nos éclats de miroir

L’histoire :
Cléo a perdu son père lorsqu’elle était petite. Tant bien que mal, elle essaie de se construire sans lui, avec une mère particulière et sa sœur aînée.

Mon avis :
Il s'agit d’un petit roman jeunesse, sous forme de journal intime. J’ai suivi avec intérêt la vie et les réflexions de Cléo, mais l’ensemble reste assez superficiel. J’aurais aimé quelque chose de plus profond, par exemple sur ses relations avec Bérénice, ou avec sa mère.
D’un autre côté, cela ressemble à ce qu’une adolescente de quinze ans pourrait écrire dans son journal. En toile de fond, l’auteur nous fait aussi découvrir la courte vie d’Anne Franck: Cléo s’adresse, à travers ses écrits, à la jeune fille disparue. Elle lui fait part de ses doutes, de ses envies. L’adolescente a un regard attendri vis-à-vis de sa mère. Cette dernière ne s’est pas remise de la mort de son mari, et l’éducation de ses enfants s’en ressent. « Nos éclats de miroirs » raconte des morceaux de vie éparpillés de cette famille.

À lire, pour les plus jeunes, ou pour passer un moment agréable sans trop réfléchir.

Titre: Nos éclats de miroir
Auteur: Florence Hinckel
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 172
ISBN: 978-2-8246-1354-3
Date de publication: 17 janvier 2019

Acheter « Nos éclats de miroir » sur Amazon

Partage Partager le billet

jeudi 8 novembre 2018 22:01

Les voisins du 9, de Felicity Everett

Partage Partager le billet

Les voisins du 9

L’histoire :
Sara et Neil habitent depuis de nombreuses années dans une petite rue paisible. Ils vivent dans une monotonie qui leur convient, jusqu’au jour où un couple d’artistes, Gavin et Lou, s’installent dans le pavillon mitoyen.

Mon avis :
Cette histoire n’a rien d’un thriller. Il s’agit simplement d’un petit roman psychologique dans lequel la tension n’est pas très élevée. Les rapports entre les deux couples sont surtout malsains. L’hypocrisie est présente des deux côtés, la manipulation omniprésente. Gavin et Lou sont plutôt bohèmes. Ils n’attachent d’importance à rien et profitent surtout des autres grâce à leur charisme.
Neil et surtout Sara sont des proies faciles, subjugués par la vie sans contraintes qu’ont leurs nouveaux voisins. Les couples se lient rapidement d’amitié.

On suit cette relation essentiellement à travers le point de vue de Sara. Cette dernière a une véritable admiration pour Gavin et Lou, cela est même dérangeant. Elle bouleverse toute sa vie, simplement pour essayer d’être dans le même moule que Lou. Sara découvrira qu’il ne faut pas se fier aux apparences, mais cela changera-t-il quelque chose ?
Ce roman est agréable à lire, mais il ne révolutionne pas le genre. De plus, la fin est un peu trop simpliste à mon goût.

Service presse des éditions HarperCollins par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Les voisins du 9
Auteur: Felicity Everett
Éditeur: HarperCollins
Nombre de pages: 320
Traduction: Marie Lauzeral
ISBN: 979-10-339-0221-8
Date de publication: 6 juin 2018

Acheter « Les voisins du 9 » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 24 septembre 2018 22:19

Tremblement de temps, de Kurt Vonnegut

Partage Partager le billet

Tremblement de temps

L’histoire :
Suite à un tremblement de temps, l’humanité est revenue dix ans en arrière et revit les mêmes événements.

Mon avis :
Ma chronique est assez courte, mais je donne l’essentiel de mon ressenti. En premier lieu, il faut reconnaître que ce roman est bien écrit. C’est fluide, rythmé. Par contre, cela s’arrête là. Je ne m’attendais pas à ce type de récit, décousu, rempli d’anecdotes qui n’ont pas de rapports avec l’objet principal. Cette idée de retour en arrière de dix ans où tout recommence était intéressante, mais ce n’est pas ce que fait l’auteur. Il fait des digressions diverses, sans liens apparents, et parfois avec humour. Il donne son avis sur tout (famille, amis, collègues, etc.), fait le tour de ses souvenirs, et met le tout en rapport avec le libre arbitre. Il s’agit d’un long monologue qui s’est révélé lassant pour moi. Je suis complètement passé à côté.
Ce roman (mais est-ce vraiment un roman?) est totalement déroutant.

Je ne le conseille pas, sauf en connaissance de cause.

Service presse des éditions Super 8 par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Tremblement de temps
Auteur: Kurt Vonnegut
Éditeur: Super 8 éditions
Nombre de pages: 304
Traduction: Aude Pasquier
ISBN: 978-2-8098-2478-0
Date de publication: 6 septembre 2018

Acheter « Tremblement de temps » sur Amazon

Partage Partager le billet

dimanche 16 septembre 2018 22:46

Un dieu dans la machine, d’Alexis Brocas

Partage Partager le billet

Un dieu dans la machine

L’histoire : Le protagoniste principal ne porte pas de nom. Il est divorcé, démoralisé, et vit d’expédients. Un jour, on lui propose un travail étrange.

Mon avis : Le roman se découpe en deux parties et un épilogue. L’auteur s’appuie sur le thème de l’intelligence artificiel pour développer un court récit (180 pages) intéressant et prenant. J’y ai trouvé un parallèle avec la série « Person of Interest ». Alexis Broca tourne autour de notre relation avec les réseaux (ici plus particulièrement les jeux réseaux) et leur influence sur nous.
Une partie du récit est consacrée à Emma, la fille de notre protagoniste. Cette dernière a six ans au début de l’histoire. Elle se découvre une passion pour les jeux vidéos et un en particulier. Son père, lui, est prêt à tout pour son enfant.

Qui dirige ? Nous ou la machine ? À l’ère du Big Data, peut-on prédire l’avenir grâce aux machines ? Connaît-on bien ses enfants ? C’est bien écrit, fluide et rythmé.

À lire !

Service presse des éditions Phébus dans le cadre de l'opération Masse Critique organisée par Babélio.

Titre: Un dieu dans la machine
Auteur: Alexis Broca
Éditeur: Phébus
Nombre de pages: 181
ISBN: 978-2-7529-1169-8
Date de publication: 23 août 2018

Acheter « Un dieu dans la machine » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 1 de 29

Page top