Aller à la recherche

jeudi 10 septembre 2020 11:51

Vérité, tome 1 : Les sages de Sion, Hervé Gagnon

Partage Partager le billet

Vérité, tome 1 : Les sages de Sion

L’histoire :
Mars1939, Roland Sentenac met fin à ses jours. En parallèle, le Troisième Reich veut mettre la main sur la Vérité, un document qui pourrait faire s’effondrer la chrétienté.

Mon avis :
J’ai découvert cette série récemment, et j’ai été happé par cette lecture. Nous suivons plusieurs personnages se situant chacun dans des groupes aux intérêts contraires.

Le récit est bien mené, les parties historiques sont bien documentées et contextualisées. L’auteur place tranquillement son intrigue où différentes sociétés secrètes sont à l’oeuvre.

Pour sauver son âme, Roland Sentenac accepte la mission de protéger la Vérité. Or, il ne sait ni ce que c’est, ni l’endroit où elle se trouve. Sa quête mettra sur sa route une étrange jeune femme, ainsi qu’un groupe de SS aux méthodes expéditives. L’histoire est réaliste avec un mélange de fantastique et d’ésotérisme. Le suspense est présent, il y a de l’action, et les rebondissements s’accélèrent au fur et à mesure du récit. Le tout est donc rythmé, avec aussi quelques retours au XIIIe siècle.

Roland est un personnage complexe, au caractère fort qui le fait apparaître antipathique, et en même temps, attachant.
Anna est une personne étrange et discrète, mais, à mon sens, ses connaissances ne préparent rien de bon la concernant.
Sur les autres personnages plane aussi une aura de mystère.

La fin de ce premier volume laisse présager une suite très intéressante.

À lire.

Service presse des éditions Hugo roman.

Titre: Vérité, tome 1 : Les sages de Sion
Auteur: Hervé Gagnon
Éditeur: Hugo poche
Nombre de pages: 383
ISBN: 978-2-755-64716-7
Date de publication: 5 mars 2020

Acheter « Vérité, tome 1 : Les sages de Sion » sur Amazon

Partage Partager le billet

jeudi 3 septembre 2020 17:49

Le secret de Mona, Patrick Bard

Partage Partager le billet

Le secret de Mona

L’histoire :
Mona, dix-sept ans, emmène en voiture son petit frère à l’hôpital. Après un stop non respecté, les gendarmes l’arrêtent, et se mettent à douter de l’âge de la conductrice. L’enquête ne fait que commencer.

Mon avis :
C’est un roman pour la jeunesse. J’ai découvert Patrick Bard avec «P.O.V.». C’est donc avec plaisir que j’ai lu « Le secret de Mona». Ce roman est court (moins de 200 pages), mais prenant. Il s’agit d’un drame psychologique. La lecture est fluide, agréable. L’héroïne est touchante, organisée, et déterminée. Elle a mis en place toute une stratégie pour passer inaperçue. Son arrestation est une véritable déflagration. Mona ne vit que pour son petit frère qui est le centre de son monde. Elle est mature, et a un rôle d’adulte avant l’heure.
L’écrivain multiplie les points de vue : celui de Mona, celui des gendarmes, et les différents témoignages recueillis au cours de l’enquête. À travers le récit, il y a aussi un questionnement sur le fonctionnement des aides sociales, de l’aide à l’enfance, et du rôle de l’ensemble de la société.

Patrick Bard aborde plusieurs thèmes avec justesse : la relation mère fille, la maltraitance, le déni, les difficultés quotidiennes lorsqu’on a de faibles revenus, et aussi, sur la fin, la stupidité de certaines lois françaises.

Attention je dévoile certaines informationsMasquer

Vers la fin, il est expliqué que la mère pourra de nouveau prétendre à avoir la garde de ses enfants, et qu’il y a de bonnes chances qu’elle y arrive, ce qui est une aberration au vu de l'histoire.

Un roman empli de faux-semblants.

À lire.

Service presse numérique des éditions Syros par l'intermédiaire de l'agence de communication LP conseils.

Titre: Le secret de Mona
Auteur: Patrick Bard
Éditeur: Syros
Nombre de pages: 176
ISBN: 978-2-7485-2661-5
Date de publication: 27 août 2020

Acheter « Le secret de Mona » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 19 août 2020 20:07

Ferme les yeux et fais un vœu, de Cécile Bergerac

Partage Partager le billet

Ferme les yeux et fais un vœu

L’histoire :
Sarah, la trentaine, est avocate. Elle se dévoue corps et âme à son métier. Un jour, un appel met fin à son quotidien : Son frère, Pierre a été victime d’un chauffard, et est à l’hôpital dans un coma profond. Un long calvaire commence.

Mon avis :
Le personnage principal est Sarah. À part son travail, son frère Pierre tient la place la plus importante dans sa vie. L’accident va accentuer cette situation : quotidiennement, Sarah va être au chevet de son frère, et tout faire pour essayer de le faire émerger de sa léthargie. Elle se remémore son passé, son enfance, leurs souvenirs communs. Dans cette galère, elle croise Jim, infirmier de longue date, dans le service de réanimation. Petit à petit, une relation se crée entre les deux protagonistes aux caractères bien différents.

Les personnages sont attachants, quoiqu'un peu clichés : Sarah, l’avocate qui ne pense qu’au travail, et a eu une enfance difficile; Jim, qui est encore un grand adolescent, issu d’une famille bourgeoise, adore faire le clown, et a, chez lui, parmi d’autres choses, une citation du début du générique de « Jayce et les conquérants de la lumière», affichée au mur.

J’ai lu ce roman avec plaisir, je n’ai pas senti de longueurs. Malgré le cadre de départ, c’est une jolie histoire pleine de tendresse.

Service presse numérique des éditions Hugo Roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Ferme les yeux et fais un vœu
Auteur: Cécile Bergerac
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 243
ISBN:978-2-7556-4777-8
Date de publication: 12 mars 2020

Acheter « Ferme les yeux et fais un vœu » sur Amazon

Partage Partager le billet

samedi 15 août 2020 20:13

Je suis une Viking, de David Andrew Macdonald

Partage Partager le billet

Je suis une Viking

L’histoire :
Zelda, 21 ans, souffre d’un handicap mental. Elle vit avec son frère, Gert. Ce dernier fait son possible pour subvenir à leurs besoins, et est associé à des personnes peu recommandables.

Mon avis :
L’auteur aborde un sujet intéressant et sensible dans notre société: la place des personnes handicapées et le regard que nous portons sur elles. L’histoire est racontée par Zelda, avec son style personnel.
Gert a repris des études d’économie, mais la vie quotidienne n’est financièrement pas facile. De plus, il fait tout pour protéger sa sœur. Il n’a pas forcément fait les meilleurs choix dans ses fréquentations. Il le sait, mais quand un sujet de ce type est abordé, il répond de la même façon que quelqu’un que je connais : « c’est compliqué ». Tout n’est pas blanc ou noir, cela le rend crédible et humain.

Zelda est un personnage touchant, émouvant, attachant. La jeune fille vit sa vie à l’aune de ce qu’elle connaît de la culture viking. Elle se sert de cette dernière comme point d’ancrage et de référence pour maîtriser le monde qui l’entoure.

Au-de là du handicap, ce roman traite aussi le thème de l’indépendance qui en découle. Cela ne va pas de soi, ni pour la personne handicapée ni pour son entourage. Il faut faire preuve d’une grande force morale. À travers sa différence, Zelda détient cette force. Elle poursuit une quête, même si elle n’en a pas totalement conscience. Elle veut devenir une Viking héroïque afin d’aider son frère, car dans un clan, tout le monde se soutient.

La plupart des personnages secondaires qui gravitent autour de cette famille sont intéressants à différents niveaux. « Kalash », la petite amie de Gert, a un regard objectif sur les capacités réelles de Zelda. Marxy vient contrebalancer la place que tient la jeune femme, et apporte un autre regard sur la situation.

L’écriture est fluide, le style de l’auteur agréable, et je n’ai pas ressenti de longueurs.

À lire.

Lecture sur les conseils de La Livrophile, vous pouvez lire sa chronique sur son blog.

Service presse numérique des éditions Nil par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Je suis une Viking
Auteur: Andrew David MACDONALD
Éditeur: Hugo Thriller
Nombre de pages: 448
Traduction: Valentine LEŸS
ISBN:978-2-3789-1033-4
Date de publication: 12 mars 2020

Acheter « Je suis une Viking » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 24 février 2020 20:40

Parée pour percer, d’Angie Thomas

Partage Partager le billet

Parée pour percer

L’histoire :
Brianna, adolescente noire de seize ans, essaie de percer dans le Hip-Hop en participant à son premier «battle», une joute au cours de laquelle deux candidats s’affrontent en improvisant sur un rythme donné.

Mon avis :
J’ai lu ce roman en une journée. Le quartier que dépeint Angie Thomas laisse une certaine amertume en bouche. Nous n’en sommes pas encore là en France, mais rien ne dit que cela n’arrivera pas. Quartiers mal famés aux mains des gangs, établissements scolaires protégés par des vigiles, racisme latent et omniprésent, rien n’est épargné à une partie de la jeunesse américaine.

Le lecteur découvre ce monde à travers Brianna. Cette dernière, que ses proches appellent Bri, rêve de devenir célèbre en rappant, et ainsi, faire fortune pour sortir de ce quartier où elle vit.
C’est une adolescente comme les autres, qui a un caractère bien trempé, mais elle est noire, et cela change tout dans sa vie quotidienne. Que ce soit dans le quartier ou au lycée, rien n’est simple. Autour de la jeune fille, gravitent aussi ses amis d’enfance: Sonny et Malik. Le quotidien est difficile, la famille de Bri gagne difficilement sa vie, et de nombreux impayés s’accumulent.
Brianna, soutenue par sa tante, rêve de devenir célèbre, la musique étant toute sa vie. L’adolescente découvrira que les difficultés, qu’elle n’occultait pas, sont encore plus complexes qu’elle ne le pensait.

Les relations familiales sont au coeur de ce roman. Bri doit composer avec son frère (Trey), sa mère (Jay), ainsi que sa tante (Pooh), cette dernière étant membre d’un gang.

La romancière maîtrise bien le sujet. Son récit est ancré dans le réel. Elle développe de manière approfondie son personnage principal. Brianna est toute en nuances, loin des stéréotypes, mais a un côté rebelle (qu’on peut comprendre) qui lui cause régulièrement des soucis.

Le récit est rythmé. De nombreux thèmes sont abordés : le racisme, la famille, l’amitié, l’amour, l’homosexualité, ainsi que le sexisme.

À lire.

Service presse des éditions Nathan.

Titre: Parée pour percer
Auteur: Angie Thomas
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 494
Traduction: Nathalie Bru
ISBN: 978-2-0925-8971-7
Date de publication: 2 janvier 2020

Acheter « Parée pour percer » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 1 de 31

Page top