Aller à la recherche

jeudi 17 septembre 2020 21:51

Tuer est un art, de Philippe Grandcoing

Partage Partager le billet

Tuer est un art

L’histoire :
Hippolyte Salvignac passe quelques jours à l’Auberge de la Vierge, tenue par Madeleine, la compagne de Jules Lerouet, son ami inspecteur de police. La visite de Georges Clemenceau va propulser nos deux amis dans une étrange enquête.

Mon avis :
Dans ce troisième tome de la série « Une enquête d’Hippolyte Salvignac», j’ai retrouvé avec plaisir le duo des tomes précédents[1] [2]. La relation Salvignac – Lerouet est forte, mais aussi mouvementée, chacun ayant ses petits secrets (il ne faut pas oublier que l’inspecteur travaille pour Clemenceau, alors Président du Conseil et ministre de l’Intérieur).

L’enquête sur différents assassinats sert de fil conducteur à la découverte de la France de l’époque et du monde de l’art : les remous autour du transfert d’Émile Zola au Panthéon, les visites de lieux comme la maison de Claude Monet, etc. Une par belle est faite aux descriptions.

Ce volume met en avant la peinture de Claude Monet, ainsi que la rencontre d’Hippolyte avec l’auteur Maurice Leblanc (et une visite de la Normandie). Le personnage d’Hippolyte se laisse porter par les événements, l’enquête se résout par elle-même dans les dernières pages. Pendant ce temps, le héros vit sa vie, avec ses hauts et ses bas, comme n’importe qui.

Je le redis, la force de ce roman n’est pas dans l’enquête, qui, de toute façon, n’est pas très développée, mais dans les descriptions réalistes du romancier.

Service presse des éditions De Borée.

Titre: Tuer est un art
Auteur: Philippe Grandcoing
Éditeur: De Borée
Nombre de pages: 285
ISBN: 978-2-8129-2646-4
Date de publication: 12 mars 2020

Acheter « Tuer est un art » sur Amazon

Partage Partager le billet

jeudi 10 septembre 2020 11:51

Vérité, tome 1 : Les sages de Sion, Hervé Gagnon

Partage Partager le billet

Vérité, tome 1 : Les sages de Sion

L’histoire :
Mars1939, Roland Sentenac met fin à ses jours. En parallèle, le Troisième Reich veut mettre la main sur la Vérité, un document qui pourrait faire s’effondrer la chrétienté.

Mon avis :
J’ai découvert cette série récemment, et j’ai été happé par cette lecture. Nous suivons plusieurs personnages se situant chacun dans des groupes aux intérêts contraires.

Le récit est bien mené, les parties historiques sont bien documentées et contextualisées. L’auteur place tranquillement son intrigue où différentes sociétés secrètes sont à l’oeuvre.

Pour sauver son âme, Roland Sentenac accepte la mission de protéger la Vérité. Or, il ne sait ni ce que c’est, ni l’endroit où elle se trouve. Sa quête mettra sur sa route une étrange jeune femme, ainsi qu’un groupe de SS aux méthodes expéditives. L’histoire est réaliste avec un mélange de fantastique et d’ésotérisme. Le suspense est présent, il y a de l’action, et les rebondissements s’accélèrent au fur et à mesure du récit. Le tout est donc rythmé, avec aussi quelques retours au XIIIe siècle.

Roland est un personnage complexe, au caractère fort qui le fait apparaître antipathique, et en même temps, attachant.
Anna est une personne étrange et discrète, mais, à mon sens, ses connaissances ne préparent rien de bon la concernant.
Sur les autres personnages plane aussi une aura de mystère.

La fin de ce premier volume laisse présager une suite très intéressante.

À lire.

Service presse des éditions Hugo roman.

Titre: Vérité, tome 1 : Les sages de Sion
Auteur: Hervé Gagnon
Éditeur: Hugo poche
Nombre de pages: 383
ISBN: 978-2-755-64716-7
Date de publication: 5 mars 2020

Acheter « Vérité, tome 1 : Les sages de Sion » sur Amazon

Partage Partager le billet

jeudi 3 septembre 2020 17:49

Le secret de Mona, Patrick Bard

Partage Partager le billet

Le secret de Mona

L’histoire :
Mona, dix-sept ans, emmène en voiture son petit frère à l’hôpital. Après un stop non respecté, les gendarmes l’arrêtent, et se mettent à douter de l’âge de la conductrice. L’enquête ne fait que commencer.

Mon avis :
C’est un roman pour la jeunesse. J’ai découvert Patrick Bard avec «P.O.V.». C’est donc avec plaisir que j’ai lu « Le secret de Mona». Ce roman est court (moins de 200 pages), mais prenant. Il s’agit d’un drame psychologique. La lecture est fluide, agréable. L’héroïne est touchante, organisée, et déterminée. Elle a mis en place toute une stratégie pour passer inaperçue. Son arrestation est une véritable déflagration. Mona ne vit que pour son petit frère qui est le centre de son monde. Elle est mature, et a un rôle d’adulte avant l’heure.
L’écrivain multiplie les points de vue : celui de Mona, celui des gendarmes, et les différents témoignages recueillis au cours de l’enquête. À travers le récit, il y a aussi un questionnement sur le fonctionnement des aides sociales, de l’aide à l’enfance, et du rôle de l’ensemble de la société.

Patrick Bard aborde plusieurs thèmes avec justesse : la relation mère fille, la maltraitance, le déni, les difficultés quotidiennes lorsqu’on a de faibles revenus, et aussi, sur la fin, la stupidité de certaines lois françaises.

Attention je dévoile certaines informationsMasquer

Vers la fin, il est expliqué que la mère pourra de nouveau prétendre à avoir la garde de ses enfants, et qu’il y a de bonnes chances qu’elle y arrive, ce qui est une aberration au vu de l'histoire.

Un roman empli de faux-semblants.

À lire.

Service presse numérique des éditions Syros par l'intermédiaire de l'agence de communication LP conseils.

Titre: Le secret de Mona
Auteur: Patrick Bard
Éditeur: Syros
Nombre de pages: 176
ISBN: 978-2-7485-2661-5
Date de publication: 27 août 2020

Acheter « Le secret de Mona » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 26 août 2020 20:23

Parti en fumée, de John Marrs

Partage Partager le billet

Parti en fumée

L’histoire :
Simon Nicholson ne supporte plus sa femme, ses enfants, sa vie. Après une énième tentative de suicide, il décide tout simplement de tout plaquer, et de disparaître un matin, sans explications. Vingt-cinq ans plus tard, il réapparaît, et souhaite apporter des éclaircissements à son épouse.

Mon avis :
Nous suivons alternativement l’histoire de Catherine et celle de Simon. Morceau par morceau, chacun retrace son périple sans l’autre. À chaque pause, il y a un petit retour au temps présent, et les deux protagonistes appréhendent mieux la situation, tout en souhaitant faire mal à l’autre psychologiquement. Ils analysent les propos de l’autre, et cherchent la faille.

Simon, lorsqu’il raconte son histoire, n’a aucune empathie, et il n’en déclenche pas chez le lecteur. Il donne l’impression d’avoir un regard extérieur sur ces vingt-cinq dernières années. Catherine, de son côté, a tout fait pour survivre à la situation, et élever ses enfants du mieux qu’elle pouvait. Avec son histoire, elle démontre sa force de caractère.
Au fur et à mesure, l’horreur se dessine. Malgré quelques incohérences, le récit est bien mené. Je trouve la fin atroce et superbe à la fois.

Une question se pose : pourquoi Simon est-il parti ? Les non-dits sont au centre de ce roman.

Une lecture addictive. À lire !

Service presse numérique d'Amazon Publishing France via Netgalley.

Titre: Parti en fumée
Auteur: John Marrs
Éditeur: Thomas & Mercer
Nombre de pages: 415
Traduction: Nordine HaddadISBN:978-2-7556-4777-8
Date de publication:__ 21 juillet 2020

Acheter « Parti en fumée » sur Amazon

Partage Partager le billet

mercredi 19 août 2020 20:07

Ferme les yeux et fais un vœu, de Cécile Bergerac

Partage Partager le billet

Ferme les yeux et fais un vœu

L’histoire :
Sarah, la trentaine, est avocate. Elle se dévoue corps et âme à son métier. Un jour, un appel met fin à son quotidien : Son frère, Pierre a été victime d’un chauffard, et est à l’hôpital dans un coma profond. Un long calvaire commence.

Mon avis :
Le personnage principal est Sarah. À part son travail, son frère Pierre tient la place la plus importante dans sa vie. L’accident va accentuer cette situation : quotidiennement, Sarah va être au chevet de son frère, et tout faire pour essayer de le faire émerger de sa léthargie. Elle se remémore son passé, son enfance, leurs souvenirs communs. Dans cette galère, elle croise Jim, infirmier de longue date, dans le service de réanimation. Petit à petit, une relation se crée entre les deux protagonistes aux caractères bien différents.

Les personnages sont attachants, quoiqu'un peu clichés : Sarah, l’avocate qui ne pense qu’au travail, et a eu une enfance difficile; Jim, qui est encore un grand adolescent, issu d’une famille bourgeoise, adore faire le clown, et a, chez lui, parmi d’autres choses, une citation du début du générique de « Jayce et les conquérants de la lumière», affichée au mur.

J’ai lu ce roman avec plaisir, je n’ai pas senti de longueurs. Malgré le cadre de départ, c’est une jolie histoire pleine de tendresse.

Service presse numérique des éditions Hugo Roman par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Ferme les yeux et fais un vœu
Auteur: Cécile Bergerac
Éditeur: Hugo Roman
Nombre de pages: 243
ISBN:978-2-7556-4777-8
Date de publication: 12 mars 2020

Acheter « Ferme les yeux et fais un vœu » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 4 de 136 -

Page top