Aller à la recherche

Science fiction, fantastique, fantasy, merveilleux

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 31 décembre 2019 23:30

Boo, Neil Smith

Partage Partager le billet

Boo

L’histoire :
Oliver Dalrymple, surnommé Boo, se réveille au «Village». Il découvre qu’il est mort, et qu’il est dans un lieu où il n’y a que des enfants de treize ans.

Mon avis :
Boo n’est pas étonné par sa mort. Il garde une certaine distance vis-à-vis de sa vie. Sur Terre, il était différent, n’avait pas d’amis. Il raconte son histoire avec détachement, et espère qu’un jour, il parviendra à faire parvenir ses écrits à ses parents.

Dans le «Village», Boo a un regard scientifique sur le fonctionnement de ce monde où il n’y a pas d’arbres, pas d’animaux. Il se lie d’amitié avec d’autres personnes, ce qui ne lui arrivait pas sur Terre. Malgré sa mort, tout semble pour le mieux. Un jour, il rencontre Johnny Henzel, un camarade de collège, qui a vécu le même drame que lui : ils ont été tous les deux abattus dans l’enceinte de l’établissement. À partir de ce moment, les deux acolytes vont remuer les différentes zones de leur «paradis» afin de comprendre ce qui leur est arrivé. Et cela ne sera pas de tout repos.

Neil Smith brosse le portrait d’un paradis surprenant. Tout est rectangulaire, gris. La vie y est très structurée, codifiée. Les descriptions sont précises. L’auteur glisse de nombreuses références culturelles dans les noms des rues, des bâtiments, par exemple avec des noms de personnages de romans : Paul Atréide, Jonathan Livingston, et il y en a beaucoup d’autres que je vous laisse découvrir.
La force du récit réside dans les relations entre les personnages, ainsi que dans le décalage que Boo a avec son ancien monde. Un roman sur la différence, l’amitié, et la construction de soi.

À lire !

Service presse des éditions l'école des loisirs.

Titre: Boo
Auteur: Neil Smith
Éditeur: l'école des loisirs
Nombre de pages: 397
Traduction: Lori Saint-Martin, Paul Gagné
ISBN: 978-2-2113-0149-7
Date de publication: 21 août 2019

Acheter « Boo » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 11 novembre 2019 20:40

Lou après tout, T2 : la communauté, Jérôme Leroy

Partage Partager le billet

Lou après tout, T2 : la communauté

L’histoire :
Lou, lasse de vivre, est au bord de la mer. Elle attend sereinement la mort, mais sa rencontre avec trois jeunes garçons modifie la situation.

Mon avis :
Il faut absolument lire la première partie avant de commencer celle-ci[1]. C’est avec plaisir que j’ai lu ce tome 2, mais je mets un petit bémol : j’aurais préféré une intrigue linéaire. À un moment, l’auteur insère une ellipse pour nous présenter un instant critique, ensuite il nous raconte tout ce qui s’estdéroulé jusqu’à ce moment précis. J’ai trouvé que cela gommait une partie du suspense. Par contre, l’histoire est aussi addictive que celle du tome 1. Dans la première partie, Lou raconte son errance depuis la disparition de Guillaume. Dans la deuxième, elle raconte sa vie dans la communauté.

Dans ce volume, de nombreuses rencontres ont lieu. L'héroïne fait la connaissance d’un groupe de survivants, et décide de les suivre dans leur communauté où elle espère avoir un répit dans son existence tumultueuse.
La communauté est dirigée par le Délégué. Tout est codifié afin de permettre la survie de tous. Pourtant, derrière le vernis, les choses ne sont pas aussi simples. Lou a un caractère fort, et elle ne veut rien faire qui va à l’encontre de ses valeurs. Elle le comprendra à ses dépens, et fera aussi certaines découvertes sur le grand effondrement. Il y aura également de belles rencontres, avec Césaria, Maria, Amir, etc.
L’action est présente, et il y a les rebondissements nécessaires. L’histoire est essentiellement racontée par Lou. L’écriture est toujours aussi fluide.

Ce tome 2 est un entre-deux, avant le dénouement à venir. D’ailleurs, la fin de ce volume laisse présager à la fois de bonnes choses et des complications.

Vivement le tome 3 !

À lire !

Service presse des éditions Syros par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Titre: Lou après tout, T2 : la communauté
Auteur: Jérôme Leroy
Éditeur: Syros
Nombre de pages: 422
ISBN: 978-2-74-852644-8
Date de publication: 3 octobre 2017

Acheter « Lou après tout, T2 : la communauté » sur Amazon

Partage Partager le billet

dimanche 3 novembre 2019 20:15

La cité de l’oubli, de Sharon Cameron

Partage Partager le billet

La cité de l’oubli

L’histoire :
Cité de Canaan, un mal mystérieux règne. Tous les douze ans, les habitants perdent la mémoire. Nadia, une adolescente, garde un secret : la dernière fois, elle n’a pas perdu la mémoire, et a vu les atrocités commises par bon nombre de personnes. Comme le nouvel Oubli se prépare, elle cherche de quelle manière elle pourrait aider sa famille.

Mon avis :
Un roman captivant. La mise en place est lente, cependant j’ai pris plaisir à suivre Nadia dans ses péripéties, même si les rebondissements n’étaient pas surprenants, mais attendus. Le mode de vie de la cité est bien décrit, et il faut au lecteur un petit temps d’adaptation pour bien comprendre la situation. L’idée que chaque habitant tienne un livre de sa vie est intéressante. L’écrit occupe une très grande place dans cette société. Les explications données sont suffisantes pour immerger le lecteur, même si, parfois, j’aurais aimé en savoir plus.

La cité vit en autarcie derrière des murs qu’il est interdit de franchir. Au premier abord, les personnages sont assez simples, mais ensuite, on se rend compte qu’ils sont plus complexes qu’il n’y paraît.
Nadia est intrépide, curieuse, elle ne respecte pas les règles. Néanmoins, elle ne veut pas faire souffrir sa mère, et essaie donc d’être le plus discrète possible. Elle est soutenue par une de ses sœurs, mais en conflit avec l’autre.
Gray s’immisce de force dans la vie de la jeune fille. Il semble attendre quelque chose. D’ailleurs, on découvre que les personnes qui gravitent autour de Nadia ne le font pas sans raison. Quel est le secret de l’Oubli ? Peut-on y faire quelque chose ? Pourquoi le comité qui dirige la cité est-il de plus en plus sévère à l’approche du dramatique événement ?

Le roman se lit facilement, j’ai trouvé le tout fluide, sans difficulté. Une dystopie agréable en un volume.

À lire !

Titre: La cité de l’oubli
Auteur: Sharon Cameron
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 460
Traduction: Alexandra Maillard
ISBN: 978-2-09-257519-2
Date de publication: 12 octobre 2017

Acheter « La cité de l’oubli » sur Amazon

Partage Partager le billet

mardi 15 octobre 2019 20:02

InKARMAtions, de Pierre Bordage

Partage Partager le billet

InKARMAtions

L’histoire :
Karmacharis et rakchas se combattent depuis des millénaires. Le but des premiers, guidés par les seigneurs du Karma, est d’empêcher les seconds de détruire l’humanité. C'est rendu délicat par le fait que les deux factions peuvent voyager à travers le temps.

Mon avis :
À travers ce récit de science-fiction, Pierre Bordage présente un univers crédible. Même si le thème est classique, tout est cohérent et sans fausse note. Le Vinama est le lieu de vie des karmacharis. Ces derniers sont des combattants, leur société est très hiérarchisée, contrôlée. Tout est mis en œuvre pour lutter contre les rakchas. Ce roman se présente comme une bataille entre le bien et le mal, mais ce n’est pas aussi simple. Les liens entre karmacharis et rakchas sont inextricables. Les deux ont une foi inébranlable envers leurs guides respectifs, mais l’obéissance aveugle n’est peut-être pas la meilleure solution. L’équilibre entre les deux puissances est précaire. Au milieu, se trouve l’humanité, qui doit ignorer ce qui se trame.

Le lecteur suit plusieurs personnages dans leurs péripéties. Il y a Alyane qui voyage à travers le temps pour mener à bien ses missions, et qui, en parallèle, espère retrouver Elakim, son amour de toujours, qui a été banni pour trahison par les seigneurs du Karma. Il y a aussi Lumik, un ciodra (fonctionnaire administratif de Vinama), qui fait une découverte qui bouleversera sa vie.
Les événements se déroulent notamment à la préhistoire, au Moyen-Âge, mais aussi dans un futur où le monde entier est unifié, et les personnes « pucées ».
Complots, trahisons, destin, amour. De nombreux thèmes sont abordés, et servent de fil conducteur à une histoire agréable.

À lire !

Service presse des éditions Leha par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Titre: InKARMAtions
Auteur: Pierre Bordage
Éditeur: Éditions Leha
Nombre de pages: 450
ISBN: 979-10-972-7037-7
Date de publication: 19 septembre 2019

Acheter « InKARMAtions » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 8 juillet 2019 23:15

Lou après tout, 1 Le grand effondrement, de Jérôme Leroy

Partage Partager le billet

Lou après tout, 1 Le grand effondrement

L’histoire :
Guillaume est trentenaire. Il est accompagné de Lou, une adolescente qu’il a recueillie enfant. Toute la civilisation, déjà mal en point, est en ruines depuis maintenant treize ans. Tant bien que mal, le duo essaie de survivre dans ce nouveau monde où le danger est omniprésent.

Mon avis :
Il s’agit du premier tome d’une trilogie dont tous les volumes sortiront d’ici février 2020, ce qui est une bonne chose. L’auteur utilise comme contexte un monde apocalyptique : un État totalitaire, une pollution extrême, les technologies avancées (smartphone, Internet…) se sont effondrées. Il y a eu aussi des mutations chez certains humains, ce qui entraîne une lutte pour la survie des quelques rescapés.

Jérôme Leroy s’appuie sur des éléments d’actualités pour brosser le décor de son roman : la fuite en avant des États au lieu de prendre à bras le corps les problèmes climatiques, l’addiction aux nouvelles technologies (avec des cyberautistes), la société de plus en plus stressante, et le recours aux antidépresseurs. Sans oublier les partis extrémistes qui prennent le pouvoir, et tombent dans le totalitarisme (création de zones pour séparer physiquement les plus pauvres du reste de la population).
Tout cela est proche de notre société actuelle, ce qui rend l’histoire plausible.
Les deux personnages principaux sont attachants. Le romancier travaille la psychologie de ses protagonistes. La relation entre Guillaume et Lou est très forte. Le jeune homme se voit comme un grand frère qui guide au mieux sa petite sœur.

Malgré une petite gêne lors d’un retour en arrière au moment le plus important de ce premier tome, j’ai dévoré ce roman. J’aurais préféré un récit linéaire, mais après ma lecture, je comprends le choix de l’auteur.

Vivement la suite !

Service presse des éditions Syros par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Titre: Lou après tout, 1 Le grand effondrement
Auteur: Jérôme Leroy
Éditeur: Syros
Nombre de pages: 381
ISBN: 978-2-74-852634-9
Date de publication: 16 mai 2019

Acheter « Lou après tout, 1 Le grand effondrement » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 1 de 18

Page top