Aller à la recherche

Science fiction, fantastique, fantasy, merveilleux

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 21 août 2018 21:05

Dans la forêt de Hokkaido, d’Éric Pessan

Partage Partager le billet

Dans la forêt de Hokkaido

L’histoire :
Julie fait un cauchemar où elle pense être un petit garçon. Finalement, elle se rend compte qu’à travers son rêve, elle a tissé un lien avec un événement survenu à 10000 kilomètres de là.

Mon avis :
Il s’agit d’un livre pour la jeunesse, court, dont les pages s’enchaînent avec facilité. Je l’ai lu en une soirée, captivé par le récit à la première personne, fait par Julie. Se basant sur un fait réel, l’auteur a créé une histoire agréable où le fantastique a sa place. Éric Pessan dresse un portrait tout en finesse de Julie et de ce petit garçon japonais qui erre dans la forêt d’Hokkaido.

L'héroïne est une adolescente pragmatique, qui prend son don comme il vient. Cette connexion avec le petit garçon, elle va l’utiliser afin d’être la plus utile possible. Il va y avoir une véritable fusion entre ces deux êtres dont nous allons suivre les pérégrinations.
Il faut reconnaître qu’il ne se passe pas grand-chose au cours du récit. Le point fort se trouve au niveau des sensations et émotions que ressent Julie.

De nombreux thèmes sont abordés en si peu de pages : immigration, maltraitance, relations familiales, engagement local, etc. Cela est fait avec intelligence.

Mon seul regret est que ce roman n’ait pas été plus long, en nous faisant découvrir un peu plus les différents personnages.

À lire !

Titre: Dans la forêt de Hokkaido
Auteur: Éric Pessan
Éditeur: l'école des loisirs
Nombre de pages: 132
ISBN: 978-2-211-23366-8
Date de publication: 30 août 2017

Acheter « Dans la forêt de Hokkaido » sur Amazon

Partage Partager le billet

samedi 18 août 2018 20:14

La planète des 7 dormants, de Gaël Aymon

Partage Partager le billet

La planète des 7 dormants

L’histoire : Un vaisseau spatial atterrit en catastrophe sur une planète. L’équipage, en nombre restreint (onze personnes), doit trouver un moyen pour quitter cet endroit. C’est sans compter sur l’idée de la capitaine du vaisseau, Melae.

Mon avis : J’ai aimé cette lecture. L’histoire est intéressante, bien structurée. Les thèmes traités sont universels : égalité, pouvoir, préservation des ressources, choc des cultures, développement technologique. Mon seul regret est que l’auteur n’ait pas davantage développé son intrigue et ses personnages. Le tout reste superficiel, et c’est dommage.

Dans cet ouvrage pour la jeunesse, on découvre un équipage au sein duquel tout n’est pas rose. Pourtant, pour pouvoir rentrer chez eux, ils doivent rester unis. La découverte de sept tombes, ainsi que d’une population autochtone, modifie l’équilibre à l'intérieur de l’équipage, mais pas seulement. À partir de ce moment, le romancier dresse le portrait des habitants de cette planète, de leur mode de vie et de leurs croyances. La rencontre avec les membres du vaisseau va créer des étincelles.
Par petites touches, on comprend les tenants et aboutissants de cette situation assez particulière. La fin est intéressante.

Pour moi, Danco sort du lot. C’est le seul qui ait déclenché un peu d’empathie chez moi (sans doute parce qu’il est un peu plus travaillé que les autres).

Le style de l’auteur est simple, agréable et sans fioritures. Les chapitres sont courts. Il y a ce qu’il faut comme rebondissements, même si certains sont légers, et l’évolution est lente. Les thèmes travaillés nous poussent à nous poser des questions sur ce qu’on veut pour l’avenir de nos sociétés.

À découvrir, malgré le fait que ce roman aurait gagné en densité à être plus approfondi.

Titre: La planète des 7 dormants
Auteur: Gaël Aymon
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 272
ISBN: 978-2-0925-8011-0
Date de publication: 14 juin 2018

Acheter « La planète des 7 dormants » sur Amazon

Partage Partager le billet

samedi 4 août 2018 19:30

L’enfant de poussière, de Patrick K. Dewdney

Partage Partager le billet

L’enfant de poussière

L’histoire :
Syffe est un petit garçon de huit ans, orphelin, qui vit à la ferme Tarron, près de Corne-Brune. Il est débrouillard, mais suite à une bêtise, il se met à travailler pour le Première-Lame Hesse, au service du primat de Corne-Brune. Sans qu'il le sache, son destin bascule...

Mon avis :
Il s’agit d’un ouvrage de plus de 600 pages, d’une écriture serrée, premier volume de la série « Le Cycle de Syffe ». On y trouve un monde qui n’est pas sans rappeler celui de «l’Assassin Royal[1]», de Robin Hobb. Nous sommes en présence de fantasy (pourtant peu présente dans ce volume), à une époque médiévale : la pauvreté et la violence sont présentes.

C’est un roman où le temps s’écoule très lentement (plus de quatre ans dans ce volume). Les événements se mettent en place tranquillement. L’auteur plante son décor, et nous fait découvrir les différents éléments de son intrigue (ou d’une partie), tout en laissant planer le mystère autour de Syffe. Les personnages sont travaillés, et nombreux sont ceux qui déclenchent de l’empathie : Hesse, Nahirsipal, Uldrick, Driche, etc.

À la lecture de l’ouvrage, on comprend que Syffe revient sur sa vie qu’il nous raconte (point commun supplémentaire avec «L’assassin royal»). Malgré son jeune âge, Syffe est débrouillard, et a l’esprit vif. Par contre, il est impulsif et l’apprendra à ses dépens. Cela le poussera vers l’âge adulte plus vite que prévu. Il s’agit réellement d’un apprentissage de la vie. Le prochain tome nous montrera sans doute (je l’espère en tout cas) où cela mènera le jeune garçon.
Ce premier volume se découpe en quatre parties, d’une écriture riche, travaillée, et rythmée, qui se lit avec appétit. On peut peut-être, par moments, ressentir quelques longueurs au vu des nombreuses descriptions, mais dans mon cas, rien de rédhibitoire.

Vivement la suite !
À lire !

Titre: L’enfant de poussière
Auteur: Patrick K. Dewdney
Éditeur: Au Diable Vauvert
Nombre de pages: 619
ISBN: 978-10-307-0121-0
Date de publication: 17 mai 2018

Acheter « L’enfant de poussière » sur Amazon

Note

[1] Chronique prévue prochainement

Partage Partager le billet

samedi 21 juillet 2018 23:41

Le Quidditch à travers les âges, de J.K. Rowling

Partage Partager le billet

Le Quidditch à travers les âges

L’histoire :
Un documentaire sur le sport phare de la série «Harry Potter».

Mon avis :
Après «Les animaux fantastiques[1]», voici un nouveau livre de la bibliothèque de Poudlard. À réserver aux fans, et comme pour le livre sus-cité, J.K. Rowling cède ses droits d’auteur à deux associations qui aident les enfants en difficultés dans le monde.
Cette version audio se découpe en deux parties. La première, lue par Féodor Atkine[2] , présente l’histoire et l’évolution à travers les âges du quidditch, ce sport par équipe sur des balais volants. La deuxième partie, lue par Jessie Lambotte et Marie-Christine Letort, reprend «L'histoire de la Coupe du monde de Quidditch et les commentaires de la finale de la Coupe du monde de Quidditch» publiée en 2014 sur le site Pottermore.com.

Féodor Atkine met le ton approprié au vu du contenu. Le ton est égal, il ne surjoue pas. Cela correspond parfaitement à un livre décrivant les règles d’un sport. Le glossaire avec la traduction des termes anglais du quidditch vers le français est un peu rébarbatif. Il y a dix chapitres, et l’auteur passe en revue les différents éléments qui composent ce sport : balais, cognards, souafle, vif d’or, les noms des équipes (et pourquoi elles se nomment ainsi), etc. Certaines informations sont intéressantes (comment le Vif d’or a été créé, car au départ un véritable oiseau était utilisé), et d’autres sont plus anecdotiques (la mise en place de règles uniformes pour les cercles de but qui crée quelques remous).

La deuxième partie est plus enjouée, car c’est un véritable spectacle que nous offrent les deux narratrices Ginny Potter (Jessie Lambotte) et Rita Skeeter (Marie-Christine Letort). À ce moment-là, on plonge au coeur de la coupe du monde de quidditch de 2014, avec description des scènes par l’envoyée spéciale Ginny Potter et les potins mondains avec les commentaires venimeux de Rita Skitter. J’ai eu l’impression d’écouter une retransmission radio. Les deux actrices ont réussi à faire ressentir les situations, et les bruitages tombent à bon escient.

Service presse d'Audible.fr.

Titre: Le Quidditch à travers les âges
Auteur: J.K. Rowling
Éditeur: Pottermore from J.K. Rowling
Durée: 3h28
Lecteurs: Féodor Atkine, Jessie Lambotte, Marie-Christine Letort
ISBN: B07DK6C2P9
Date de publication: 6 juillet 2018

Acheter « Le Quidditch à travers les âges » sur Amazon en téléchargement audio ici (Audible.fr)

Partage Partager le billet

dimanche 8 juillet 2018 21:00

Jackaby, de William Ritter

Partage Partager le billet

Jackaby

L’histoire :
Abigail Rook, dix-sept ans, débarque en Nouvelle-Angleterre, à New Fiddleham. Avec peu d’argent en poche, mais un moral d’acier, elle souhaite réussir sa vie. Peu de temps après son arrivée, elle croise un certain Jackaby, détective de son état.

Mon avis :
Il s’agit d’un petit roman jeunesse qui permet de passer un bon moment de détente. L’histoire est intéressante, les principaux protagonistes sont sympathiques, et l’ensemble est assez rythmé.

Le principal reproche que je ferai, est que le tout n'est guère approfondi. Le décor est succinct, les personnages ont peu d’épaisseur. L’auteur a tout réduit au minimum, ce qui est dommage. Mais cela plaira à certains, car le romancier va à l’essentiel.

Abigail Rook est une jeune fille qui veut mener sa vie comme elle l’entend. Elle est débrouillarde, ouverte d’esprit, et vive. Sa rencontre avec Jackaby va lui faire découvrir des horizons inconnus.

Jackaby est quelqu’un d’étrange, farfelu, qui semble vivre dans un autre monde et pense tout savoir. (Il y a une ressemblance très lointaine avec Docteur Who, mais cela s’arrête là, la série du docteur évoluant à un tout autre niveau.) Le détective traque les êtres surnaturels qui nuisent à ses concitoyens.

De nombreuses créatures fantastiques peuplent ce récit, même si on en voit seulement quelques-unes. R.F. Jackaby est un puits de science sur ce monde étrange. Abigail, avec un peu de circonspection, va plonger corps et âme dans ce milieu.

Ce récit est fait pour les plus jeunes qui lisent peu.

Titre: Jackaby
Auteur: William Ritter
Éditeur: Bayard Jeunesse
nombre de pages: 352
Traduction: Patrice Louinet
ISBN: 978-2-747-05894-0
Date de publication: 13 juin 2018

Acheter « Jackaby » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 2 de 17 -

Page top