Aller à la recherche

Romans policiers, Thrillers, Espionnage

Fil des billets Fil des commentaires

jeudi 10 mars 2022 20:13

The Magpie Society, Tome 2 : Au cœur du Cercle, d’Amy McCulloch et Zoe Zugg

Partage Partager le billet

The Magpie Society, Tome 2 : Au cœur du Cercle

L’histoire :
Alors que le meurtrier de Lola Radcliffe court toujours, Clover disparaît dans des circonstances plus qu’étranges. Le mystère s’épaissit, et le danger se rapproche d’Audrey et d’Ivy… Et les deux nouvelles amies sont plus que jamais déterminées à faire la lumière sur cette sombre affaire.

Mon avis :
Ce deuxième tome est la suite directe du précédent[1]. Ivy et Audrey poursuivent leur enquête. Qui a tué Lola ? Le prologue est glaçant à souhait, et nous remet directement dans l’ambiance du roman : la personne qui a tué Lola est vraiment une sociopathe.
Ivy et Audrey sont approchées par le Cercle des Pies, la société secrète qui protège Illumen Hall.
Les deux jeunes filles vont de découverte en découverte, et le père d’Audrey semble impliqué dans un projet immobilier qui concerne l’école. Des secrets se dévoilent, mais qui tire les ficelles ? Qui manipule tout le monde ? Pourquoi ?
L’ensemble est rythmé, et la lecture fluide. Je me suis habitué au style des autrices.
Ce deuxième et dernier tome est tout aussi addictif que le premier. La relation entre Ivy et Audrey est plus approfondie, mieux travaillée que dans le tome précédent. La fin est abrupte, même si cette dernière ne m’a pas totalement surpris.

Une série jeunesse à découvrir.

Titre: The Magpie Society, Tome 2 : Au cœur du Cercle
Auteur: Zoe Sugg / Amy Mcculloch
Éditeur: La Martinière Jeunesse
Nombre de pages: 416
Traduction: Christophe Rosson
ISBN:978-2-7324-9574-3
Date de publication: 26 novembre 2021

Acheter « The Magpie Society, Tome 2 : Au cœur du Cercle » sur Amazon

Partage Partager le billet

dimanche 20 février 2022 10:17

The Magpie Society Tome 1 de Zoe Sugg et Amy McCulloh

Partage Partager le billet

The Magpie Society

L’histoire :
La vie à Illumen Hall, prestigieux pensionnat anglais, a toujours été rythmée par le travail et les traditions. Mais depuis qu'on a retrouvé le corps sans vie de Lola avec une pie tatouée dans le dos, le vernis se craquelle.
Audrey, fraîchement arrivée des États-Unis, aurait préféré tout ignorer de cette histoire !
Ivy, elle, voudrait juste faire le deuil de son amie Lola, et se concentrer sur ses cours. Mais on ne fait pas toujours ce qu’on veut...

Mon avis :
Il s’agit d’un roman pour adolescents. J’ai littéralement dévoré ce premier tome. La mise en place et lente, mais les autrices brossent un portrait complet d’Illumen Hall et de ses pensionnaires.
Audrey, jeune Américaine, arrive dans ce pensionnat, et se retrouve dans la même chambre qu’Ivy. L’accueil est froid et distant. Par la suite, Audrey découvre que cette chambre était celle de Lola, qui est morte au cours de l’été en tombant d’une falaise. Accident ou meurtre ? Les rumeurs vont bon train. Un jour, un podcast apparaît: « Qui a tué Lola ? ». Les deux colocataires, qui se sont rapprochées suite à un événement particulier, décident d’enquêter. C’est un roman à deux voix où les points de vue d’Audrey et d’Ivy alternent. Heureusement qu’au début du chapitre, il était indiqué qui parlait, car ce n’était pas facile à distinguer.
Les personnages principaux, Ivy et Audrey, ne sont pas, à mon sens, assez développés. Ils manquent de profondeur, mais cela est comblé par des chapitres courts qui donnent du rythme à l’ensemble. Le lecteur découvre le fonctionnement de l’école et la vie de ses adolescents en vase clos. Les intrigues se multiplient, les suspects sont nombreux, et cette vieille école regorge de secrets.

Malgré les petits défauts relevés, la lecture est addictive : ce roman permet de passer un bon moment de détente.
Vivement le tome 2 (qui est dans ma PAL).

À lire !

Service presse numérique des éditions de La Martinière par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: The Magpie Society
Auteur: Zoe Sugg / Amy Mcculloch
Dessinateur: Olivier Martin
Éditeur: La Martinière Jeunesse
Nombre de pages: 416
Traduction: Christophe Rosson
ISBN:978-2-7324-9535-4
Date de publication: 29 octobre 2020

Partage Partager le billet

vendredi 4 février 2022 21:59

Je connais ton secret, S.K. Tremayne.

Partage Partager le billet

Je connais ton secret

L’histoire :
Récemment divorcée et financièrement aux abois, Jo Ferguson, journaliste indépendante, trouve refuge dans l’appartement de sa meilleure amie, à Londres. L’endroit, luxueux, est à la pointe en matière de domotique : des équipements ultramodernes permettent d’y contrôler l’éclairage, le chauffage, les serrures, et sont même capables de faire la conversation aux plus solitaires. Bien qu’elle déplore l’impact de ces accessoires, Jo s’amuse à leur parler. Jusqu’à ce qu’un de ces assistants virtuels, Electra, menace de révéler à la police un terrible secret enfoui dans son passé.

Mon avis :
L’auteur aborde le thème des appareils connectés avec brio. Lorsqu’Electra annonce à Jo, sans que cette dernière n’ait posé de questions : « Je sais ce que tu as fait », la jeune femme panique. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive, et les dysfonctionnements se produisent de manière aléatoire. Il s’ensuit une longue descente aux enfers...
J’ai trouvé Jo un peu immature sur les bords. Elle est fragile psychologiquement, et pas seulement à cause de son divorce. Son amie, Tabitha, lui dit qu’il ne faut pas débrancher les appareils, et elle obéit, sans trop se poser de questions. Une chose comme cela m’arriverait, l’appareil terminerait à la poubelle dans les trente secondes, et j’utiliserais de nouveau les lumières en appuyant sur l’interrupteur (mais dans ce cas-là, le roman serait terminé).

Le roman est addictif, même si l’héroïne est agaçante, que certains personnages sont imbus d’eux-mêmes, que je m’habitue à l’auteur, et commence à connaître son mode de fonctionnement.
Jo est perturbée, et la paranoïa n’est pas loin. Comment enquêter quand tout ce qui est connecté vous surveille ou agit à votre place ? Les suspects se multiplient, chacun ayant un motif.
Le suspense est présent, et l’auteur nous mène où il veut. Un bon thriller psychologique.

Lecture commune avec la Livrophile.

Titre: Je connais ton secret
Auteur: S.K. Tremayne
Dessinateur: Olivier Martin
Éditeur: Pocket
Nombre de pages: 405
Traduction: Anne Duval
ISBN: 978-2-2663-2220-1
Date de publication: 13 janvier 2022

Acheter « Je connais ton secret » sur Amazon

Partage Partager le billet

lundi 3 janvier 2022 12:04

Ne vous fiez pas aux apparences, Tess Sharpe

Partage Partager le billet

Ne vous fiez pas aux apparences

L’histoire :
Nora, dix-sept ans, accompagne deux amis pour déposer de l’argent dans une banque. Ils se retrouvent otages de deux braqueurs. À partir de ce moment, Nora décide de sauver ses amis...

Mon avis :
Il y a longtemps que je n’avais pas abordé le sujet, mais ma première remarque concerne l’adaptation du titre. Pourquoi ne pas avoir gardé « Les filles que j’ai été » («The girls I’ve been»), transposition directe du titre original beaucoup plus parlant vis-à-vis du contenu du roman ? Je trouve dommage ces traductions de titres qui s’éloignent de l’œuvre de départ.
Néanmoins, j’ai pris du plaisir lors de ma lecture de ce roman jeunesse. Nora est une adolescente particulière : elle est vive, intelligente, n’a pas froid aux yeux, et elle a un passé trouble dû à une mère arnaqueuse et manipulatrice.
L’histoire alterne entre passé et présent, ce qui nous permet de suivre la construction de Nora au cours de sa vie, et de comprendre comment elle en est arrivée là. Les personnages de Wes et Iris ont de l’épaisseur et sont intéressants, même si, à mon sens, l’auteur aurait pu mettre de côté le triangle amoureux et l’homosexualité qui n’apportent rien à l’intrigue. Certains passages mettant Nora en scène ne sont pas réalistes pour une adolescente de dix-sept ans, mais cela ne nuit pas au roman, car cela reste crédible.
À part cela, ma lecture a été addictive, la plume de l’auteur est agréable et fluide.
Tess Sharpe aborde de nombreux thèmes qui vont de la santé à la maltraitance, mais aussi aux thérapies pour atténuer les traumatismes. Le suspense est présent jusqu’au bout, même si on comprend qu’il ne peut rien arriver à l’héroïne. La question qui se pose surtout est: « Jusqu’où peut-elle aller ? ».

À lire !

Service presse numérique des éditions Nathan.

Titre: Ne vous fiez pas aux apparences
Auteur: Tess Sharpe
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 400
Traduction: Julie Lopez
ISBN: 978-2-0924-9222-2
Date de publication: 1 juillet 2021

Acheter « Ne vous fiez pas aux apparences » sur Amazon

Partage Partager le billet

mardi 15 juin 2021 11:04

L’ange obscur, Danielle Thiéry

Partage Partager le billet

L’ange obscur

L’histoire :
Épinal accueille une équipe de tournage pour un film retraçant un fait divers qui s’est déroulé dix ans plus tôt : une jeune fille avait été retrouvée assassinée dans les bois. Le coupable,Vince de Mestre, qui doit sortir de prison prochainement, accepte de jouer son propre rôle...

Mon avis :
Après « Cannibale », voici « L’Ange obscur ». Dans ce roman, nous retrouvons Olympe et son père, le capitaine Marin. Il est possible de lire ce roman sans avoir lu le précédent. La jeune fille prépare son bac. Elle voit l’arrivée de ce tournage comme une opportunité : la production recherche des figurants. Elle décide de poser sa candidature sans prévenir ses parents. Gala, l’assistante de production, repère Olympe, et lui propose un rôle, mais pas celui auquel elle s’attendait. Lors du tournage, la jeune fille est sous le charme de Vince de Mestre. Ce dernier est un personnage énigmatique, mais attachant. Mais pourquoi avoir choisi un meurtrier pour jouer son propre rôle ? Dans quoi la production s’est-elle engagée ? Tout semble idyllique. Olympe découvre le monde du cinéma et aussi ses contraintes : temps de maquillage, mise en scène, etc. Or, un jour, tout bascule, et la brigade du capitaine Marin se retrouve sur le pied de guerre : Vince de Mestre et Olympe ont disparu. Comment ? Pourquoi ? Qui est responsable ? L’enquête est palpitante, avec un père dans tous ses états (ce qui n’est pas étonnant). Le capitaine Marin devra reprendre les éléments du procès datant de dix ans, dans l’espoir d’avoir des explications sur la situation actuelle.

La structure de l’intrigue est classique, j’ai trouvé rapidement la solution, mais la romancière distille les informations avec justesse. Il y a un rebondissement un peu gros vers la fin, mais rien de rédhibitoire. La lecture est très fluide, sans complications.

À lire.

Service presse des éditions Syros.

Titre: L’ange obscur
Auteur: Danielle Thiéry
Éditeur: Syros
Nombre de pages: 480
ISBN: 978-2-7485-2990-6
Date de publication: 12 mai 2021

Acheter « L’ange obscur » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 2 de 45 -

Page top