Aller à la recherche

Mission Blackbone 3, Green Traffic, de Manu Causse

256 lectures

Partage Partager le billet

Mission Blackbone 3, Green Traffic

L’histoire:
Marie décide de partir six mois au Brésil pour poursuivre sa formation de journaliste. Son but : écrire un article sur la déforestation amazonienne.

De leur côté, Andrea et Léo regroupent des données obtenues d’une source anonyme afin de compléter les articles de Marie. Mais certains éléments sont troubles...

Mon avis :
Green trafic est la troisième tome de la série « Mission Blackbone ». La collection a subi une refonte de la charte graphique et d’une partie des titres. Il ne s’agit plus du « Collectif Blackbone », mais de « Mission Blackbone ». Le tome 1 ne se nomme plus « Coltan Song », mais « Bloody Phone ».

Le tome 2 m’avait laissé un avis mitigé. Or, j’ai aimé la lecture du dernier opus, même si j’ai quelques reproches à faire. La collection est toujours écrite à plusieurs mains, quatre auteurs y participent : Manu Causse, Maylis Jean-Préau, Marie Mazas, et Emmanuelle Urien.
Dans «Green Traffic», Marie part à la découverte du Brésil, et surtout de l’Amazonie. Une fois sur place, elle fait la connaissance de Ceya, une militante écologiste, issue d’une tribu qui vit au coeur de la forêt. Elle rencontre aussi Joaquin, fils de riches propriétaires terriens.
Léo, le jeune hacker, voit son univers bouleversé avec l’apparition d’un virus en Chine. Les recherches qu’il mène sur les réseaux sociaux déclenchent une forte anxiété, et même un début de paranoïa chez le garçon.
Andrea, la journaliste chevronnée, apporte son savoir-faire et ses liens avec de nombreux organes de presse à travers le monde pour sécuriser au maximum la fiabilité des articles de Blackbone. En tant que lecteur, nous suivons principalement Marie et sa vie au Brésil. Les tensions se ressentent dans une partie de la population, même chez les jeunes. D’un côté, des militants écologistes se frottent aux propriétaires terriens qui élèvent du bétail, et empiètent de plus en plus sur la forêt. De l’autre, des hommes politiques manipulent des groupes extrémistes afin d’obtenir l’avantage qu’ils souhaitent. Marie se retrouve au milieu de cela, et essaie de rester objective.
Nous retrouvons, encore, le méchant du premier tome dans un nouveau rôle. Je me suis douté dès le départ de qui était réellement ce personnage. Comme lors du deuxième tome, je ne vois pas l’intérêt de sa présence.
Les auteurs abordent de nombreux sujets.
Il y a déjà les réseaux sociaux et les informations qui y sont diffusées, parfois (ou souvent) de manière biaisées. Il faut prendre du recul, et varier les sources (pas uniquement sur internet) sinon, nous allons droit dans le mur. Léo en est le parfait exemple dans le roman. Il faut aussi savoir se déconnecter. Il faut de la prudence avec les lanceurs d’alerte, car il peut y avoir de la manipulation d’un côté comme de l’autre. Enfin, dans toutes les situations, et Marie le découvre, tout n’est pas blanc ou noir, c’est plus nuancé.
Dans l’ensemble, cette lecture a été agréable. Les auteurs essaient de sensibiliser les plus jeunes à de grands enjeux de société, et ils le font bien.

Service presse des éditons Nathan.

Titre: Mission Blackbone 3, Green Traffic
Auteur: Manu Causse
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 385
ISBN: 978-2-09-259571-8
Date de publication: 27 janvier 2022

Acheter « Mission Blackbone 3, Green Traffic » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/711

Fil des commentaires de ce billet

Page top