Aller à la recherche

Essais, documentaires

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 7 septembre 2015 10:12

C'est quoi apprendre ? de Philippe Meirieu

Partage Partager le billet

C'est quoi apprendre ?

L'ouvrage : Sous forme d'entretien, Philippe Meirieu répond à un collégien sur « c'est quoi apprendre ? » et donne sa vision de l'éducation, de la pédagogie et du savoir.

Mon avis : Il s'agit d'un ouvrage paru dans la collection « Les grands entretiens d'Émile[1] » où Émile[2], un collégien de la campagne rencontre des personnalités de différents domaines[3].

En réponse aux questions d'Émile, Philippe Meirieu[4] développe ses théories sur l'éducation. De nombreuses illustrations de Pascal Lemaître[5] accompagnent les réponses afin d'apporter une petite touche d'humour au contenu. Je précise que je ne travaille pas pour l'Éducation Nationale, mais je connais bien le milieu. C'est un ouvrage qui est fait en priorité pour les adolescents, mais que les parents peuvent lire sans problème. Par contre, vu les notions utilisées et le vocabulaire employé, je ne suis absolument pas certain que ce livre soit accessible à tous les adolescents. Je dirais qu'il est accessible à ceux qui n'ont pas forcément besoin de le lire.

Le pédagogue explique ce qu'est la pédagogie et que tout le monde est concerné: enseignants, famille, médias etc. Il enfonce quelques portes ouvertes : oui il faut réformer l'éducation. Il explique que le collège doit se réformer afin de mieux aider les élèves, de manière plus juste. Certaines pistes sont intéressantes. Il cite les élèves qui ont laissé tomber le travail scolaire, par peur de la note, et parce que c'est plus simple que de combler des lacunes. Les cours magistraux doivent être réduits, au profit d'autres systèmes permettant la construction de la personne et du savoir. Il faut faire le lien entre la théorie et la pratique (il cite le théorème de Pythagore comme exemple).
Il précise que les enseignants font de leur mieux avec ce qu'on leur donne. C'est vrai, car aider les élèves en difficultés, tous les enseignants sont pour, mais on ne leur donne ni le temps ni les moyens de le faire correctement (et ce n'est pas la réforme du collège 2016 qui va arranger les choses).

J'ai l'impression que Philippe Meirieu est éloigné de la réalité de terrain des collèges. Malheureusement, tous les élèves ne sont pas comme Émile, loin de là. En outre, Les enseignants ne peuvent pas réussir sans les familles. Certaines, à tort ou à raison, ont une image négative de l'École et ne se gênent pas pour le faire savoir à leurs enfants. Ce qui conduit souvent ces derniers à ne pas travailler, « car cela n'a pas d'utilité ». Depuis trente ans, les différentes politiques éducatives ne vont que dans un seul sens : c’est trop difficile, donc on baisse les exigences. Ensuite on s'étonne que les résultats soient en baisse constante et on réforme à nouveau, dans le même sens. Il n'y a qu'à regarder les consignes de correction pour le Brevet des collèges ou le Bac, pour comprendre que ces épreuves n'ont plus aucun intérêt.

Il est clair, comme Philippe Meirieu l'indique, que l'École doit être plus en phase avec la société. Il souhaite une école plus égalitaire. Que l'enseignant permette à l'élève de se construire petit à petit, etc. L'auteur indique aussi que les enseignants ont pas mal de contraintes et une certaine liberté dans leur façon d'enseigner, qui peut permettre, de se rapprocher, un peu, de cette égalité.
Or, il ne précise pas que dans les réformes scolaires actuelles, les contraintes vont se renforcer au détriment de cette liberté. Au lieu d'obtenir une égalité, il n'y a que les élèves qui sont soutenus par leur famille qui sortiront, encore une fois, leur épingle du jeu.

C'est un petit ouvrage à découvrir, mais à prendre avec du recul.

Une version numérique de ce livre m'a été envoyée par les Éditions de l'aube.

Titre: C'est quoi apprendre ?
Auteur: Philippe Meirieu
Éditeur: Éditions de l'aube
Nombre de pages: 94
ISBN: 978-2-8159-1128-3
Date de publication: 20 août 2015

Acheter « C'est quoi apprendre ? » sur Amazon

Partage Partager le billet

vendredi 6 mars 2015 18:53

Génération Galactik, de Vincent Dubost

Partage Partager le billet

Génération Galactik

L'ouvrage :
Vincent Dubost revisite, à travers ses souvenirs, et de nombreuses images, l'arrivée des héros de l'espace à la télévision au début des années 80.

Mon avis :
Après « Nos années Casimir[1] », que j'ai chroniqué, voici un autre ouvrage dans la même veine télévisuelle: « Génération Galactik ». L'auteur nous présente la période couvrant les années 1978 à 1984, vue à travers le prisme des séries de l'espace. Donc, même s’il y a des allusions à d'autres séries de la même période, il s'attarde surtout sur «Goldorak» et d'autres séries comme «Capitaine Flam», «Ulysse 31», etc.
Il s'agit d'une réédition augmentée d'une trentaine de pages d'un ouvrage publié en 2012. Je trouve la première couverture mieux réussie que celle-ci. Il aurait peut-être suffi de rajouter «deuxième édition» sur la première couverture, mais ce n'est pas le choix qui a été retenu.

La première partie de l'ouvrage, assez courte (quarante pages) est consacrée à la présentation des séries qui ont marqué la jeunesse de l'auteur. C'est succinct, mais précis et clair. Je pense que de nombreuses personnes de cette génération se retrouveront un peu à travers certaines anecdotes (cela a été mon cas).
La deuxième partie, qui couvre une centaine de pages, présente la plupart des produits dérivés issus du phénomène «Goldorak» et des séries qui ont suivi. Du pull tricoté, en passant par les boites de camembert et le shampoing, sans oublier les jouets, l'auteur dresse un panorama de tout ce qui pouvait attirer le regard et l'envie des jeunes enfants (et surtout des garçons) à l'époque.

J'ai moins accroché à ce livre qu'à « Nos années Casimir », mais Vincent Dubost a su, avec son style et ses petites histoires de jeunesse, me replonger dans cette période qui a littéralement bouleversé l'imagination et la vie de nombreux enfants.
C'est un album qui contient de nombreuses reproductions, qui fera plaisir aux nostalgiques, et pourra faire découvrir aux plus jeunes, un pan de la vie de leurs parents qu'ils pourront mettre en comparaison avec les séries qu’eux connaissent.

À découvrir pour les nombreuses reproductions d'objets.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Hors Collection dans le cadre de l'opération « Masse Critique» organisée par Babelio.

Titre: Génération Galactik
Auteur: Vincent Dubost
Éditeur: Hors Collection
Nombre de pages: 143
ISBN: 978-2-258-11389-3
Date de publication: 13 novembre 2014.

Acheter « Génération Galactik » sur Amazon

Partage Partager le billet

mardi 25 novembre 2014 16:39

Nos jeux vidéo 90-2000, de Marc Lacombe

Partage Partager le billet

Nos jeux vidéo 90-2000

L'ouvrage :
Marc Lacombe alias Marcus, spécialiste des jeux vidéo (un dinosaure dans le domaine), nous raconte l'aventure de ces jeux sur la période des années 1990 – 2010.

Mon avis :
Après «Nos jeux vidéo 70-90» (que je n'ai pas eu l'occasion de lire), Marcus nous fait découvrir ou nous replonge dans les jeux vidéo des années 90 - 2000. Il va même, plus ou moins, comme il le dit lui-même, jusqu'en 2010, mais il essaie de rester dans le rétrogaming.

L'auteur, dans le style de ce qu'il fait lors de ses émissions, nous conte l'évolution du jeu vidéo en passant en revue les différentes consoles sorties durant cette période. Il aurait été intéressant d'avoir un sommaire, avec la possibilité d'aller directement à une console donnée, mais ce n'est pas le choix qui a été fait. Le texte est dense. Chaque page est ponctuée de nombreuses illustrations. D'ailleurs, je lisais en premier la double page, puis je regardais les illustrations.

Le récit est agréable. Il contient quelques pointes d'humour qui passent moins bien à l'écrit, mais si on a déjà vu l'animateur à l'oeuvre, on comprend la manière dont il souhaite faire passer les informations. Ensuite, on apprécie ou pas les jeux de mots ou allusions culturelles. Il m'a plu de me replonger dans cette époque et de retrouver certaines de mes consoles (ou celles de mes frères): Saturn, Playstation, Playstation 2, X-Box, Dreamcast et d'en voir d'autres sur lesquelles mon choix ne s'était pas arrêté, faute de connaissance suffisante ou moyens financiers (toutes les Nintendo, X-BOX 360, PS3..). Je ressens peut-être un peu moins d'attrait en vieillissant, car investir de grosses sommes pour jouer de manière ponctuelle fait réfléchir.

C'est avec nostalgie que j'ai parcouru l'ensemble de ces pages, sur papier glacé, en me remémorant certains jeux avec plaisir (Comme Duke Nukem 3D sur pc, Ready to rumble sur Dreamcast), et d'autres que je qualifierais maintenant d'erreurs d'achat (Nights Into Dreams: même si les décors étaient beaux et les sensations impressionnantes, je me suis vite ennuyé).

Étrangement, ce sont les pages concernant la PS3, la X-BOX 360 et la WII qui m'ont le plus captivé: sans doute pour la découverte des consoles et des jeux que je n'ai pas connus. Question de goût, sans doute, je n'ai pas accroché à la présentation de la Nintendo DS, console portable : même si beaucoup de jeux sont intéressants, je trouve l'écran vraiment trop petit.

En conclusion, un livre qui ravivera la nostalgie de ces années et poussera peut-être certains à retourner jouer sur console.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Hors Collection.

Éditeur: Hors Collection
Nombre de pages: 144
ISBN: 978-2-258-11049-6

Acheter « Nos jeux vidéo 90-2000 » sur Amazon

Partage Partager le billet

vendredi 14 novembre 2014 13:19

Nos années Casimir, de Pierre-Atek Beddiar et Arnaud Magnier

Partage Partager le billet

Nos années Casimir

L'ouvrage:
Casimir a quarante ans ! À cette occasion, sort un album avec de nombreuses photos et informations sur l'émission culte, «L’île aux enfants» !

Mon avis :
Présenté sous un format 26*26cm, sur papier glacé, cet album est magnifique ! Chaque double page a bénéficié d'une mise en page soignée où l'iconographie est omniprésente. Il ne s'agit pas seulement d'un album de photos ! Les textes sont nombreux et précis. Chaque séquence de l'émission est passée en revue. Les couleurs sont chaleureuses. On prend un grand plaisir à parcourir cet album.

Après un avant-propos des auteurs, puis d'Yves Brunier et Christophe Izard, nous retrouvons un sommaire très complet de ce qui nous attend. Ce qui nous permet, si on le souhaite, d'accéder directement à un thème en particulier. L'ouvrage va de l'idée de la création de « l'île aux enfants », et de son personnage mythique (Casimir), à la fin de la diffusion de l'émission huit ans plus tard (et même plus !).

Lors de cette lecture, j'ai retrouvé avec bonheur des personnages, par exemple : La Noiraude, Gribouille, sans oublier, bien sûr, Casimir. D'autres se sont rappelés à mon souvenir comme Primo, ou Toba. Par contre, pour certains, comme Boboss le clown, il ne m'en restait plus aucune trace, comme quoi on est déjà sélectif lorsqu'on est enfant.

On découvre aussi les coulisses, les produits dérivés (45T, figurines, cartes postales, etc), et aussi, au détour d'une phrase, le devenir des comédiens. Il s'agit vraiment d'un travail de passionnés. Les textes ont été travaillés. Cela ravivera de nombreux souvenirs chez les lecteurs qui ont connu cette émission, et en même temps, on apprend beaucoup de choses. De plus, je le répète, les images sont magnifiques.

Au-delà des textes qui sont complets, mais abordables, c'est un ouvrage qui peut être feuilleté uniquement pour ses images et qui plongera le lecteur dans un bon moment de détente.

À découvrir sans hésitation !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Hors Collection.

Éditeur: Hors Collection
Nombre de pages: 176
ISBN: 978-2-258-11374-9

Acheter « Nos années Casimir » sur Amazon

Partage Partager le billet

jeudi 6 novembre 2014 17:12

Révolution numérique, révolution culturelle ?, de Rémy Rieffel

Partage Partager le billet

Révolution numérique, révolution culturelle ?

L'ouvrage :
Rémy Rieffel analyse la révolution numérique. Transformation ou révolution de nos usages ?

Mon avis :
Rémy Rieffel est sociologue des médias et professeur à l'université. Dans cet ouvrage, il brosse un tableau de la place du numérique dans notre société et de l'influence qu'il a sur nos pratiques culturelles. Après la présentation du contexte technologique et économique, l'auteur s'attache à expliquer le rapport entre l'évolution du numérique et la culture : musique, livre, presse, télévision, etc. Il étudie de manière approfondie chaque partie et tisse des liens entre elles, mais il analyse aussi les perceptions que nous pouvons avoir de ces évolutions. L'ouvrage est bien structuré et le fil conducteur est clair.

Il explique comment les usages se sont modifiés et la manière dont les différentes générations les appréhendent. Il expose les mutations qui seraient à l'oeuvre chez les plus jeunes générations leur permettant de zapper d'un sujet à l'autre assez rapidement, et leur rendant l'utilisation des nouvelles technologies plus intuitive. J'ai apprécié le fait qu'il nuance ses propos et qu'il précise bien que ce qu'il énonce est présenté en fonction de l'état des recherches actuelles.

Il rappelle que la fracture numérique existe, mais pas seulement dans la possibilité ou non d'avoir un accès à Internet, mais aussi dans la manière de l'exploiter. D'ailleurs, ses explications sont pertinentes et éclairent d'un jour nouveau certains de mes points de vue sur la manière dont on doit appréhender l'utilisation de ces moyens de communication.

Le bilan est très instructif pour toute personne qui s'intéresse un tant soit peu à ce sujet. Même si parfois, j'ai eu un peu de mal à suivre ses explications, l'ensemble est compréhensible et très intéressant. Il y a de nombreuses notes et une bibliographie très fournie permettant d'approfondir, si besoin, le sujet.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Gallimard

Éditeur: Folio (Gallimard)
Nombre de pages: 269 ( 337 avec appendices et notes)
ISBN: 978-2-07-045172-2

Acheter « Révolution numérique, révolution culturelle ? » sur Amazon

Partage Partager le billet

- page 3 de 4 -

Page top