Aller à la recherche

Une histoire d'hommes, de ZEP

925 lectures

Partage Partager le billet

Une histoire d'hommes

L'histoire :
Quatre amis, anciens membres d'un groupe de rock, se retrouvent au cours d'un week-end et se rappellent le passé. Des ressentiments remontent alors à la surface...

Mon avis :
Une histoire touchante. On découvre ZEP dans un nouveau registre, beaucoup plus adulte, où son style est réaliste. On voit que l'auteur utilise une de ses passions, la musique, comme toile de fond de son ouvrage.

Cette bande dessinée fait 62 pages, et alterne des moments du présent avec des flash-back, qui nous expliquent pourquoi le groupe s'est séparé et les éventuelles tensions et incompréhensions que cela a pu créer.

Le scénario est bien fait, tient la route jusqu'au bout, jusqu'à la dernière planche qui vient clore l'histoire. Du côté des couleurs, il s'agit d'un dégradé de quelques couleurs froides qui vient renforcer l'histoire et donne à l'ensemble un ton mélancolique.
L'auteur nous fait ressentir les sentiments et les émotions des personnages, les secrets enfouis depuis longtemps, les illusions perdues. Chaque case, chaque bulle, renforce l'impression de mélancolie qui se dégage des images et la narration vient appuyer cette sensation. Les membres du groupe ont pris des chemins différents: star de rock, banale vie de famille, entreprise de surgelés... Certains ont trouvé leur voie, d'autres la cherchent encore et se sentent perdus. Tout simplement, très finement, ZEP aborde le thème de la vie. Chaque situation, chaque moment, déclenche ou conduit à des choix qui influent sur notre avenir.

Une magnifique bande dessinée, à lire sans retenue.

Une histoire d'hommes

Ce livre m'a été offert par Rue de Sèvres par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 62
ISBN: 978-2369810018

Acheter « Une histoire d'hommes » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/43

Fil des commentaires de ce billet

Page top