Aller à la recherche

Streamliner T2 : All-in Day, de 'Fane

517 lectures

Partage Partager le billet

Streamliner T2 : All-in Day

L’histoire :
La terrible course va enfin commencer. Dès que le départ est donné, la rage s’empare des conducteurs, qui à partir de ce moment-là, n’ont plus rien d‘humain.

Mon avis :
Autant le dire tout de suite, à la lecture de ce deuxième et dernier tome[1], mes attentes ont été comblées. Les grosses cylindrées sont de retour et il n’y a pas un instant de perdu : la course prend son envol.

Le cadrage et le découpage des scènes plongent littéralement le lecteur au coeur de l’action. Rapidement, il y aura des abandons (volontaires ou non). Le suspense est au rendez-vous. C’est violent, et malgré cela, addictif. Tout est fait pour ressentir les sensations de cette terrible épreuve.

Les différents protagonistes (Cristal, Billy Joe, Calamity, Nikky the Head), sont à la hauteur de l’événement. D’ailleurs, après un moment d’attente, Cristal va se dévoiler. Et ce ne sera pas la seule. Pendant cette course, pas de retour en arrière possible. Les concurrents vont au bout de cette logique: il y aura des morts.

Ce deuxième tome débute au chapitre 9 pour se terminer avec le chapitre 14, puis un épilogue. À la fin de l’album, on trouve le numéro spécial d’un magazine automobile qui apporte un autre regard sur cette course ainsi que quelques scènes coupées lors de la mise en page finale. Après une première lecture, je l’ai recommencé afin de bien découvrir et savourer chaque planche de ce récit endiablé.

À lire !

Service de presse des éditions Rue de Sèvres.

Titre: Streamliner T2 : All-in Day
Auteur: 'Fane
Dessinateur:'Fane
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 160
ISBN: 978-2-36981-567-9
Date de publication: 13 septembre 2017

Acheter « Streamliner T2 : All-in Day » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/464

Fil des commentaires de ce billet

Page top