Aller à la recherche

Reboot, d'Amy Tintera

2379 lectures

Partage Partager le billet

Reboot

L'histoire :
Wren 178 est âgée de dix-sept ans. À l'âge de douze ans, elle a été assassinée et s'est réveillée 178 minutes plus tard, devenant une reboot. Elle est sous le contrôle de la SHER (Société Humaine d'Évolution et de Repopulation), qui a tous les droits sur les personnes qui ont rebooté... C'est l'un de leurs meilleurs soldats...

Mon avis :
«Reboot» est le premier tome d'un diptyque. Le scénario est classique, sans grandes surprises, et pourtant, j'ai bien aimé cette lecture. Le monde que nous présente Amy Tintera semble coupé en deux : les Reboot d'un côté et les humains de l'autre, mais on découvrira que cela est quand même un peu plus compliqué. Les reboot sont contrôlés et utilisés comme soldats. Ils n'ont pas d'autres choix que d'obéir, sous peine de mort. Wren 178 sera perturbée par l'arrivée de Callum 22, qui va bouleverser son équilibre.

L'idée de cette dystopie[1] est intéressante : des adolescents qui meurent et deviennent une sorte de mort-vivant, ressentant plus ou moins la douleur et les émotions en fonction du temps qu'ils ont mis à rebooter. Que l'origine des reboot soit due à un virus, permet aussi de présenter un monde qui semble apocalyptique : couvre-feu, riches séparés des pauvres pour éviter la contagion. De ce fait, les reboot font peur à la population.
La SHER contrôle tout. Les dirigeants de cette société font des expériences sur les reboot et cachent sans doute des éléments, afin de garder la mainmise sur le pays. Entre soumission, rébellion, et résistance, le scénario explore les différentes facettes de ce monde en utilisant Wren 178 et Callum 22 comme principaux protagonistes.

Ces deux personnages sont attachants et en même temps, on est intrigué. Wren 178 et Callum sont très différents l'un de l'autre et pourtant, une alchimie opère entre eux, pour le plus grand plaisir du lecteur. Plusieurs pistes de réflexion secondaires apparaissent au cours de l'intrigue : Wren 178 a quelques réminiscences de sa mort brutale à l'âge de douze ans. À mon sens, l'auteur laisse entrevoir un indice pour la suite de l'histoire (mais ce n'est pas la seule). Reste à voir si cela se concrétisera dans les prochains tomes ou si l'auteur laissera cet élément de côté. (Ce qui serait dommage.)

Éditeur: Le Masque
Nombre de pages: 328
ISBN: 978-2-7024-3837-4

Acheter « Reboot » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/177

Fil des commentaires de ce billet

Page top