Aller à la recherche

Les derniers jours du paradis, de Robert Charles Wilson

1772 lectures

Partage Partager le billet

Les derniers jours du paradis

L'histoire :
Cassie, une jeune femme, ayant du mal à dormir, regarde par la fenêtre et voit quelqu'un se faire écraser. Après quelques instants, elle remarque quelque chose d'étrange : il s'écoule de la victime un liquide rouge et vert. Comme sept ans auparavant, elle décide alors de prendre la fuite.

Mon avis :
Il s'agit d'un roman de science-fiction, et plus spécialement une uchronie[1]. L'auteur nous dresse un monde où les apparences sont trompeuses et les envahisseurs sont présents parmi nous[2]. La paranoïa règne à l'intérieur d'un petit groupe, qui sept ans plus tôt, a connu de nombreux drames. L'idée de l'Hypercolonie et de la radiosphère est vraiment bonne et bien utilisée.

Robert Charles Wilson nous plonge intégralement dans son monde par petites touches, à travers ce Road Movie qui entraîne deux groupes distincts vers la même destination. L'histoire alterne les événements vécus par les deux groupes jusqu'au point de rencontre. Le début est vraiment captivant et nous immerge dans une certaine angoisse, mais on découvre ensuite que le roman est lent. L'auteur aborde à plusieurs reprises les mêmes informations concernant l'Hypercolonie et les simulacres qui en sont issus. J'ai trouvé que cela apportait une certaine lourdeur à l'histoire, ce qui est dommage.

De même, les personnages sont creux, ils manquent cruellement d'épaisseur. Ils se repassent en boucle les éléments qu'ils possèdent, c'est-à-dire pas grand-chose. En outre, les informations récentes qu'ils obtiennent sont à peine effleurées, alors qu'il aurait sans doute fallu développer ce côté. Sans compter les infidélités intempestives qui, apparemment, ne dérangent personne. Il y a vraiment une impression de manque d'humanité de la part des protagonistes du début à la fin de l'ouvrage, sauf peut-être venant de Nerissa. C'est assez étrange, alors qu'ils se veulent profondément humains et souhaitent aider l'humanité à se débarrasser de l'Hypercolonie.

Ce roman m'a laissé un goût d'inachevé.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Denoël

Titre: Les derniers jours du paradis (Burning paradise)
Éditeur: Denoël
ISBN: 978-2-207-11644-9
Nombre de pages: 342
Traducteur: Gilles Goullet
Date de publication: 4 septembre 2014

Acheter « Les derniers jours du paradis » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

1. Le lundi 3 novembre 2014, 07:04 par Anonymous blog

Les derniers jours du paradis, de Robert Charles Wilson |

(…) Lire aussi les avis de Efelle, Cyrille, Xapur, Philémont, Gruznamur, Sandrine, Blackwolf, Ly, Miss Léo, Léa TouchBook, Nymeria, Achille, Loesha, Ma passion littéraire, Miguel, Brigt, Gromovar. (…)

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/176

Fil des commentaires de ce billet

Page top