Aller à la recherche

Newland, de Stéphanie Janicot

673 lectures

Partage Partager le billet

Newland

L'histoire :
Marian habite dans l'unité de Brittonie, appartenant à Newland. Toute sa jeunesse, elle s'est préparée à intégrer la caste des blancs. Le jour de la sélection, la vie de la jeune fille s'effondre. Elle décide alors de tout faire pour se venger.

Mon avis :
Il s'agit d'un roman d'anticipation. Ce n'est pas, selon moi, une dystopie, car il n'y a pas de révolte à proprement parler contre le système existant qui serait alors considéré comme injuste. L'auteur donne une idée de ce que pourrait devenir notre futur si rien n'est fait pour endiguer la situation actuelle (intégrismes de toutes sortes, pauvreté, pollution, maladies, surpopulation, etc).

En s'appuyant sur ces éléments, Stéphanie Janicot présente un monde qui a su s'affranchir de tout cela pour le bien-être de la population. Le lecteur découvre cela à travers ce que raconte Marian. Il y a d'autres chapitres, racontés par un narrateur omniscient, qui concernent Dan ou Rhéa.

Marian raconte comment fonctionne le système. Il y a trois castes (Bleu, Blanc, Noir), où chacun est affecté à l'adolescence, de manière informatique en fonction de son caractère et de ses capacités. Tout est analysé, surveillé et la loi est implacable (d'ailleurs, les sanctions sont inexistantes, étant donné les méthodes employées). La jeune fille va vouloir gravir les échelons de la hiérarchie afin de punir la personne qui, selon elle, est responsable de la destruction de sa vie.

On va suivre l'apprentissage de l'adolescente, ses réflexions, états d'âme et l'analyse des découvertes qu'elle fera. En parallèle, on suit l'histoire Dan et Rhéa, quatorze ans auparavant, et l'impact qu'ils ont eu sur la vie de Marian. Il y aura une confrontation entre les différents protagonistes, chacun agissant dans un but précis.

L'auteur dévoile petit à petit les éléments de fonctionnement de cette nouvelle société, appelée « Newland ». Le lecteur aura un regard horrifié, mais les protagonistes sont plutôt impassibles face à cette situation. Différents thèmes sont abordés, auxquels Stéphanie Janicot apporte une réponse : fermeture des frontières, libre arbitre, régulation des naissances, pollution, égalité homme – femme.

Le récit est neutre, un peu contemplatif. Les faits sont racontés comme allant de soi et étant inéluctables. J'ai bien aimé le style, (les dialogues sont insérés en italique dans le récit), même s'il ne se passe pas grand-chose. C'est surtout de l'évolution de Marian dont il est question.

Derrière l'histoire racontée, l'auteur pose des questions sur ce que nous souhaitons avoir comme avenir.

À lire !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Albin Michel.

Titre: Newland
Auteur: Stéphanie Janicot
Éditeur: Albin Michel
Nombre de pages: 297
ISBN: 978-2-226-32408-5
Date de publication: 2 mars 2016

Acheter « Newland » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/361

Fil des commentaires de ce billet

Page top