Aller à la recherche

Treize marches, de Kazuaki Takano

737 lectures

Partage Partager le billet

Treize marches

L'histoire :
Ryô Kihara attend dans le couloir de la mort depuis sept ans. Il ne sait pas quand il sera exécuté. Il ne se souvient plus d'avoir commis le crime dont il est accusé. Shôji Nangô, gardien de prison, accepte d'enquêter pour prouver l'innocence du condamné avant que la sentence ne soit appliquée. Une course contre la montre commence.

Mon avis:
«Treize marches» permet de découvrir le système carcéral japonais. Dit comme ça, ce n'est pas forcément alléchant. Pourtant, ce roman est une véritable pépite. On suit les deux principaux protagonistes dans leur quête de vérité. Cela les mènera plus loin qu'ils ne le pensaient.
L'auteur détaille avec minutie le fonctionnement de la mise en application de la peine de mort au Japon : treize marches, treize étapes à franchir pour faire exécuter un condamné. On découvre aussi les failles et certaines aberrations du système : entre la perpétuité qui permet de sortir, éventuellement, au bout de dix ans, et la condamnation en fonction du nombre de meurtres. Pour les Japonais, l'enfance détermine votre avenir et lorsque vous avez eu un problème, cela peut jouer aussi dans le jugement prononcé.

Le suspense est présent jusqu'à la fin du roman. Il y a quelques rebondissements, mais c'est surtout l'état d'esprit des protagonistes qui est décortiqué.

Shôji Nangô est un gardien de prison qui se pose de nombreuses questions sur le bien fondé de son travail. Ce dernier influe sur ses états d'âme, mais aussi sur sa famille (même si celle-ci n'apparaît que sommairement). Certaines de ses actions le conduisent à faire des cauchemars.
Jun'ichi Mikami est en liberté conditionnelle après une condamnation à deux ans de prison pour avoir tué de manière accidentelle Kyosûke Samura. Ses parents doivent rembourser d'énormes indemnités aux parents de la victime. En aidant Nangô, Jun'ichi voit le moyen d'aider ses parents financièrement. Pourtant, au cours de l'enquête, il reste parfois sur la défensive. Il donne l'impression de cacher quelque chose concernant son passé.
Malgré son acte, Jun'ichi respecte les coutumes. Nangô est son aîné, donc il le vouvoie, alors que Nangô le tutoie. Les traditions tiennent une grande place dans ce récit, même si cela n'est pas toujours clairement dit. Ces deux personnages sont profondément humains.

Le style de l'auteur m'a permis de me plonger rapidement dans le récit. J'ai eu de l'empathie pour Nangô et Jun'ichi. Kazuaki Takano distille les indices et éléments de l'enquête avec brio.

À découvrir !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Presses de la cité dans le cadre de l'opération Masse critique organisée par Babelio.

Titre: Treize marches (13 Kaidan)
Auteur: Kazuaki Takano
Éditeur: Presses de la cité
Nombre de pages: 357
Traduction: Jean-Baptiste Flamin
ISBN: 978-2-258-13411-9
Date de publication: 21 avril 2016

Acheter « Treize marches » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/360

Fil des commentaires de ce billet

Page top