Aller à la recherche

Mikado Boy tome 1, de Riko Miyagi

3378 lectures

Partage Partager le billet

Mikado Boy tome 1

L'histoire :
Japon, années 1930. Hideto Shibata (diminutif « Hide »), qui vit chez son frère, est orphelin. Il a réussi à intégrer une école prestigieuse afin de pouvoir faire ensuite carrière dans l'armée. Le jour de la rentrée, en chemin pour l'école, il rencontre une étrange jeune fille qui va modifier sa vie.

Mon avis :
«Mikado Boy» est une série en quatre tomes. Le communiqué de presse met en avant que ce manga s'appuie sur l'univers de « Mei's Butler », un manga en vingt tomes de Riko Miyagi. N'ayant pas lu ce dernier, j'ai été intrigué par «Mikado Boy», et j'ai souhaité le découvrir. Ne pas connaître l'oeuvre précédente n'a pas été un handicap. D'après ce que j'ai compris, je passe simplement à côté des références et clins d'oeil que l'auteur a disséminés dans « Mikado Boy ».

L'auteur donne seulement les éléments essentiels à la compréhension de l'histoire. De nombreux sujets sont survolés, mais cela n'est pas dérangeant. On pourra trouver l'ensemble un peu trop léger, l'histoire étant assez rapide : en une journée, Hide passe du statut de simple collégien à celui d'espion. Le corollaire de cela est qu'à mon sens, les personnages n'ont pas assez d'épaisseur.

Shôjo ? Shônen ? Dans ce manga, la frontière est mince, mais il s'agit bien d'un Shojo. Les sentiments et les relations entre les personnages sont mis en avant. L'action est reléguée au second plan.

Le personnage de Gin est ambigu à tous points de vue. Hide semble posé, déterminé, et à quelques détails près, il maîtrise son environnement. Les relations entre les deux personnages sont parfois étranges et laissent apparaître quelques touches d'humour qui vont mettre à mal l'amour propre d'Hideto (par exemple, la photo pour faire pression sur lui).

Dans ce premier volume, Hide va suivre sa formation d'espion, tout en étant mis au travail : corruption, complot militaire au programme. Il n'y a pas d'ambiance sombre qui émane de l'histoire. Le tout est traité avec légèreté.

Le graphisme est fin et fluide. Au niveau des costumes, le dessin cadre parfaitement avec la période traitée, malgré les tenues particulières de Gin.

Ce manga est agréable, mais je n'ai pas assez accroché pour lire la suite.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Glénat dans le cadre de l'opération «Masse Critique» organisée par Babelio.

Titre: Mikado Boy
Auteur: Riko Miyagi
Éditeur: Glénat
Nombre de pages: 190
Traduction: Marie-Saskia Raynal
ISBN: 978-2-344-0068-7
Date de publication: 01 octobre 2014

Acheter « Mikado Boy Tome 1 » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/261

Fil des commentaires de ce billet

Page top