Aller à la recherche

Les ailes d'émeraude, d'Alexiane de Lys

3711 lectures

Partage Partager le billet

Les ailes d'émeraude

L'histoire :
Cassiopée doit, le jour de ses dix-huit ans, quitter l'orphelinat où elle vit depuis la mort de sa mère. Elle commence une nouvelle vie faite de petits boulots. Étrangement, elle se sent épiée.

Mon avis :
Il s'agit du premier roman de cette jeune auteur. C'est un livre de fantasy. Il faut dire tout de suite que l'histoire qui se déroule est un grand classique, sans vraiment beaucoup de suspense. Une jeune fille découvre un monde et des êtres aux capacités surhumaines où deux clans s'affrontent.

C'est l'héroïne qui raconte son histoire. La jeune fille semble à la fois solide, sûre d'elle, et par moments, elle est totalement mièvre dans ses réactions vis-à-vis des garçons, ou stupide face au danger. Malgré cela, elle est attachante. Le récit est rythmé, il y a régulièrement des scènes d'action.

Le monde qu'Alexiane de Lys décrit est intéressant. Les deux clans (Myrmes et Narques), se livrent une guerre dont les motifs sont assez flous. Les capacités sensorielles que possèdent ces êtres sont assez bien expliquées, et à l'instar du monde d'Harry Potter, il y a des cours pour les apprentis. Cassiopée va découvrir ses nouvelles capacités et son nouveau monde. Elle se posera aussi beaucoup de questions.

J'ai dit que l'histoire était un grand classique (des êtres dotés de pouvoirs extraordinaires vivent secrètement en marge de la société), mais dans le déroulement de l'intrigue, il y a au moins un rebondissement que je n'avais pas vu venir, le reste étant totalement prévisible. Il y a de nombreux personnages, comme Camille, Gabriel, Tiphaine, Marlène, etc. J'aurais aimé que tous ceux qui gravitent autour de Cassiopée aient un peu plus d'épaisseur, mais cela reste, dans l'ensemble, assez léger et mystérieux (peut-être est-ce voulu ?).

Comme toujours, dans ce type d'ouvrage, il y a du romantisme qui, il faut le reconnaître, est parfois un peu niais et totalement prévisible. Il faut ajouter à cela de l'action et de l'humour de la part de l'héroïne avec des références culturelles télévisuelles ou cinématographiques (de «Maya l'abeille» à «Grey's anatomy», en passant par les «X-Men»). La fin reste en partie ouverte et d'ailleurs l'auteur prépare une suite[1].

Le style est agréable. On sent peut-être un peu de manque de maturité dans l'écriture. Mais lors de ma lecture, les 700 pages se sont enchaînées très facilement, sans lassitude de ma part. Je fais des reproches, mais ce livre fut quand même un véritable plaisir et un bon moment de détente. Chose rare: je l'ai terminé une nuit à plus de deux heures du matin, alors que j'ai pour principe d'éviter de perdre trop d'heures de sommeil.

Donc, si vous aimez ce type d'intrigue et d'histoire, n'hésitez pas !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Nouvelles Plumes par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Éditeur. Nouvelles Plumes
Nombre de pages: 698
ISBN: 978-2-298-06870-6

Acheter « Les ailes d'émeraude » sur Amazon

Partage Partager le billet

Commentaires

1. Le mardi 4 août 2015, 17:55 par totorosreviews

j'ai beaucoup aimé l'univers des Myrmes mais je regrette franchement le traitement trop "jeunesse" du roman... l'écriture manque vraiment de maturité et s'adresse à un public très jeune pour moi :(

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/211

Fil des commentaires de ce billet

Page top