Aller à la recherche

Vongozero, de Yana Vagner

3429 lectures

Partage Partager le billet

Vongozero

L'histoire :
Une terrible épidémie secoue le monde. Près de Moscou, Anna vit plus ou moins tranquillement avec son fils Mica et Sergueï, son mari, jusqu'au jour où Boris, son beau-père, débarque.

Mon avis :
Ce livre est un véritable Road Movie : les personnages entreprennent une longue course à travers le pays (la Russie) afin d'échapper à un terrible virus qui décime la population.

Anna, Sergueï et leurs compagnons nous entraînent dans un monde où la société s'effondre totalement et où le rapport à l'autre évolue. Afin de fuir, c'est un groupe hétéroclite qui se compose. Les différents couples ont peu d'affinités entre eux. Anna nous raconte son histoire, ses ressentiments, ses pensées les plus obscures dans ce monde qui se délite. On ne sait pas si les voyageurs atteindront leur but, ni ce qu'ils y trouveront. Au fur et à mesure du récit, une certaine oppression se met en place.

Au cours de leur long trajet, les problèmes vont s'enchaîner. Vivre dans une sorte de vase clos conduit à de nombreuses tensions dans le groupe de personnes. Ce livre est un véritable reflet d'une société confrontée (ou non) à des problèmes. On est rapidement happé par l'histoire et les personnages, mais au départ, on a l'impression de ne voir que le vernis et de ne pas pouvoir gratter pour voir ce qu'il y a en-dessous. Les apparences sont plus importantes que le reste. Petit à petit, on découvrira différentes facettes de la narratrice. Sa vision du monde et de son entourage va se modifier.

Mais tous les personnages ne sont pas creusés. Et le récit s'installe dans une sorte de lenteur. Le parcours se déroule et cela semble sans fin, inexorable, l'ennui gagne le lecteur, tout comme la narratrice. De plus, certaines ficelles sont un peu convenues (par exemple : « on ne va plus avoir d'essence, qu'est-ce qu'on va faire ? » Et hop! On trouve un camion contenant du carburant un peu plus loin sur le bord de la route.)

J'ai donc un avis mitigé sur ce livre. J'ai bien apprécié le début, le style de l'auteur, l'histoire, Anna, Sergueï et son fils, mais ensuite, il m'a été plus difficile de poursuivre ma lecture, c'est beaucoup trop lent. Je ne l'ai terminé que pour deux raisons : je voulais connaître le fin mot de l'histoire et aussi, je l'enregistrais pour ma femme (sinon, je pense que je serais allé directement aux dernières pages).

Éditeur: Mirobole
Nombre de pages: 470
ISBN: 9791092145274

Acheter « Vongozero » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/210

Fil des commentaires de ce billet

Page top