Aller à la recherche

Boo, Neil Smith

102 lectures

Partage Partager le billet

Boo

L’histoire :
Oliver Dalrymple, surnommé Boo, se réveille au «Village». Il découvre qu’il est mort, et qu’il est dans un lieu où il n’y a que des enfants de treize ans.

Mon avis :
Boo n’est pas étonné par sa mort. Il garde une certaine distance vis-à-vis de sa vie. Sur Terre, il était différent, n’avait pas d’amis. Il raconte son histoire avec détachement, et espère qu’un jour, il parviendra à faire parvenir ses écrits à ses parents.

Dans le «Village», Boo a un regard scientifique sur le fonctionnement de ce monde où il n’y a pas d’arbres, pas d’animaux. Il se lie d’amitié avec d’autres personnes, ce qui ne lui arrivait pas sur Terre. Malgré sa mort, tout semble pour le mieux. Un jour, il rencontre Johnny Henzel, un camarade de collège, qui a vécu le même drame que lui : ils ont été tous les deux abattus dans l’enceinte de l’établissement. À partir de ce moment, les deux acolytes vont remuer les différentes zones de leur «paradis» afin de comprendre ce qui leur est arrivé. Et cela ne sera pas de tout repos.

Neil Smith brosse le portrait d’un paradis surprenant. Tout est rectangulaire, gris. La vie y est très structurée, codifiée. Les descriptions sont précises. L’auteur glisse de nombreuses références culturelles dans les noms des rues, des bâtiments, par exemple avec des noms de personnages de romans : Paul Atréide, Jonathan Livingston, et il y en a beaucoup d’autres que je vous laisse découvrir.
La force du récit réside dans les relations entre les personnages, ainsi que dans le décalage que Boo a avec son ancien monde. Un roman sur la différence, l’amitié, et la construction de soi.

À lire !

Service presse des éditions l'école des loisirs.

Titre: Boo
Auteur: Neil Smith
Éditeur: l'école des loisirs
Nombre de pages: 397
Traduction: Lori Saint-Martin, Paul Gagné
ISBN: 978-2-2113-0149-7
Date de publication: 21 août 2019

Acheter « Boo » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/635

Fil des commentaires de ce billet

Page top