Aller à la recherche

Anges de fer, Paradis d'acier, de Serge Brussolo

3556 lectures

Partage Partager le billet

Anges de fer, Paradis d'acier

L'histoire :
David Sarella travaille pour le pape Nothanos III. Après l'avoir tenu à l'écart, ce dernier décide de lui confier une mission de la plus haute importance: libérer des dieux.

Mon avis :
Il s'agit de la suite de « Frontière Barbare[1] ». La quatrième de couverture indique que le roman peut être lu indépendamment du premier. Pour une meilleure compréhension de l'histoire et de certains personnages (David Sarella, Akenôn), je recommande la lecture du tome 1. Cela donne un peu plus d'épaisseur aux protagonistes.

Serge Brussolo nous immerge dans une histoire de science-fiction qui frôle la démesure. Les idées qu'il emploie sont proches de la folie, souvent totalement absurdes, mais on se plonge dans le monde qu'il nous décrit. Je devrais plutôt dire les mondes, car ce livre enchaîne les lieux, et ces derniers sont de plus en plus étranges : le cimetière d'avions autour du palais du pape Nothanos III, la planète Almoha, et enfin les mondes souterrains. Les descriptions sont nombreuses et précises . Il faut réussir à suivre l'auteur dans certains univers absurdes qu'il nous dépeint : arbres avec des plumes, moutons qui changent de couleur, etc. À chaque page, le lecteur peut rencontrer une nouvelle trouvaille qui repousse encore plus loin des limites qu'on pensait atteintes depuis longtemps. Les idées partent vraiment dans tous les sens et c'est peut-être un peu trop. Je l'ai apprécié, mais je ne suis pas certain que cela plaise à tout le monde.

Le thème des Dieux endormis, utilisé dans le « Roi Squelette[2] », réapparaît sous une autre forme dans ce roman. L'auteur joue avec la religion et la place des dieux dans celle-ci. Serge Brussolo aime aussi réutiliser les noms de certains personnages ou de lieux : Almoha, Sigrid, David Sarella etc. Le personnage de David Sarella est égal à lui-même, peut-être même plus en retrait que dans le premier tome : tantôt incertain, tantôt sûr de lui. On se demande s'il est vraiment le héros de l'histoire ou s'il suit simplement le mouvement.

Parmi mes reproches, comme dans « Le roi squelette »: la fin est très rapide et légèrement décevante. L'auteur évacue la plupart des questions en quelques pages, alors qu'il a réussi à tenir le lecteur en haleine au fil de l'histoire, et qu'on aurait aimé qu'il développe un peu plus certains points. Malgré cela, ce roman est agréable et la lecture recommandée.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Gallimard.

Titre: Anges de fer, Paradis d'acier
Auteur: Serge Brussolo
Editeur: Folio
Nombre de pages: 451
ISBN: 978-2-070-46212-4
Date de publication: 29 mai 2015

Acheter « Anges de fer, Paradis d'acier » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/285

Fil des commentaires de ce billet

Page top