Aller à la recherche

Wake up America T1 : 1940-1960 de John Lewis, Andrew Aydin et Nate Powell

3232 lectures

Partage Partager le billet

Wake up America T1: 1940-1960

L'histoire :
20 janvier 2009, jour de l'investiture du président Barrack Obama. John Lewis, député noir, se prépare pour assister à l'événement. L'arrivée de deux enfants à son bureau lui fait raconter les événements qui se sont déroulés cinquante ans plus tôt.

Mon avis :
Entièrement en noir et blanc, cette BD retrace le mouvement des droits civiques à travers la vision et la vie de John Lewis, député noir qui fut l'un des six grands leaders du mouvement pour les droits civiques.

Ce premier volume (sur trois) concerne la période 1940-1960. Cette histoire est autobiographique et mise en image par Nate Powell. John Lewis raconte sa jeunesse dans le sud des États-Unis et sa prise de conscience de la situation des noirs vis-à-vis des blancs.

Il raconte le mépris des blancs envers les noirs et on se rend compte que cela n'est pas seulement dû à des lois. Le racisme est omniprésent. John Lewis, qui est représentant parlementaire du cinquième district de l'État de Georgie, a été aidé pour le scénario par Andrew Aydin, qui a notamment été son attaché de presse. L’auteur a forcément un regard subjectif. J'ai trouvé que sa jeunesse était trop simple. Il fait l'impasse sur les éventuelles brimades des blancs qu'il a rencontrées durant son enfance. Il explique bien que la situation était difficile, mais on a l'impression que les plus grandes difficultés rencontrées, avant de militer pour les droits civiques, venaient de ses parents, même si ces derniers cherchaient à le protéger. Il a dû faire preuve d'une grande force de caractère et de persévérance pour mener à bien ses projets de vie.

Les principaux événements et personnes de la période concernant le mouvement des droits civiques sont présents : Martin Luther King, Rosa Parks, sit-ins, boycotts et non-violence. On voit aussi que le pays est coupé en deux et que c'est un choc salutaire pour John Lewis de voir des endroits où la ségrégation ne s'applique pas. L'auteur se focalise sur les événements fondateurs qui se sont déroulés à Nashville.

Les textes sont clairs, il n'y a aucune difficulté de compréhension, c'est très didactique. Le dessin en noir et blanc joue sur les contrastes et ajoute de l'intensité à certaines scènes (exemple page 93). C'est une histoire sur la tolérance que de nombreuses personnes devraient lire, même si on se rend compte que malgré le chemin parcouru, il reste beaucoup de choses à faire, et pas seulement aux États-Unis.

À lire !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Rue de Sèvres.

Titre: Wake Up América: 1940-1960
Auteurs: John Lewis, Andrew Aydin
Dessinateur: Nate Powell
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 128
Traduction: Basile Béguerie
ISBN: 978-2-36981.040.7
Date de publication: 8 janvier 2014

Acheter « Wake up America T1: 1940-1960 » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/267

Fil des commentaires de ce billet

Page top