Aller à la recherche

Revival, de Stephen King

3489 lectures

Partage Partager le billet

Revival

L'histoire :
Années 60. Harlow, dans le Maine. Jamie Morton a 6 ans lorsqu'il rencontre le charismatique révérend Charles Jacobs. Une étrange relation va s'instaurer entre l'homme et l'enfant devenu adulte, trente ans plus tard.

Mon avis :
Il s'agit d'un récit à la première personne. Jamie Morton raconte sa vie, bons comme mauvais côtés. Il essaie d'expliquer le lien qui existe entre le révérend Charles Jacobs et lui. Charles est le fil conducteur autour duquel Jamie a construit sa vie, même involontairement.

Musique, électricité, religion, addictions diverses sont les thèmes principaux abordés.
L'histoire est lente, mais pas de risque d'ennuis : Stephen King sait raconter et tenir en haleine le lecteur. Il est un véritable conteur. Le romancier disperse avec finesse les éléments nécessaires tout au long de l'histoire afin que le puzzle se construise lentement. Cela permet une lente montée de la tension et crée, petit à petit, une atmosphère étrange. De plus, il faudra vraiment attendre la conclusion pour connaître le fin mot de l'histoire.

L'auteur dresse le portrait d'une Amérique profonde où la religion tient une place importante. Il n'est pas tendre et appuie où cela fait mal. Les fanatismes de toutes sortes permettent à des charlatans de profiter de la naïveté des gens.

Les personnages principaux ne sont pas lisses. Ils sont torturés, ont des personnalités complexes. Jamie est très attachant.

Il y a des traces de science-fiction, puis le roman bascule dans le fantastique. Cela apparaît surtout sur la fin dans le but de donner des frissons au lecteur. Le reproche que je ferais est que je m'attendais à mieux concernant la conclusion de l'histoire du révérend Jacobs.

Titre: Revival (Revival: A Novel)
Auteur: Stephen King
Éditeur: Albin Michel
Nombre de pages: 448
Traduction: Océane Bies et Nadine Gassie
ISBN: 978-2-22631-930-2
Date de publication: 30 septembre 2015

Acheter « Revival » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/324

Fil des commentaires de ce billet

Page top