Aller à la recherche

Mes sœurs et moi, de Judith Lennox

1083 lectures

Partage Partager le billet

Mes sœurs et moi

L'histoire : Dans la famille Maclise, il y a trois garçons et quatre filles : Marianne, Iris, Eva et Clémence. Ces jeunes filles cherchent, à travers leurs choix, à vivre leur vie et à trouver le bonheur, chacune à sa façon... Les doutes et les épreuves vont changer leur façon de voir leur vie.

Mon avis :
Déjà, la quatrième de couverture résume tout le roman, donc quel est son intérêt ? Au cours du roman, nous suivons la vie des quatre sœurs, dont le but premier, au début de l'histoire, est de quitter la maison familiale, pour diverses raisons. Ayant eu une enfance protégée, elles n'ont aucune idée des réalités de la vie en ce début du vingtième siècle.

Les choix qu'elles font sont souvent irréfléchis, que ce soit Marianne, Iris, Clémence ou même Eva. Et tout cela dicté par les convenances de leur milieu social et par le désir de ne pas décevoir la famille. On découvre les difficultés de la vie familiale: entre la mère (malade depuis de nombreuses années pour des raisons obscures et qui maintient ses enfants sous sa coupe), un père conservateur, et les enfants (garçons et filles qui sentent le monde évoluer autour d'eux, même s'ils ne s'en rendent pas compte.

On y voit un apprentissage de la vie, une découverte de la société. À travers le roman, il y a aussi un peu une histoire sociale, avec le mouvement des suffragettes[1] ou bien la culture du thé, puis la Première Guerre mondiale. Mais les histoires des sœurs alternent et il n'y a pas vraiment de liant et d'interconnexion entre elles. C'est assez plat, fade et c'est bien dommage. On finit par se dire que l'histoire sociale (pauvreté, suffragette, etc), qui sert de décor à l'histoire des sœurs, est la chose la plus intéressante du livre.

Il y a bien des moments où on a envie de savoir ce qui arrive aux personnages, mais c'est trop rare au cours de la lecture, et le plus souvent, je me suis dit: «Mais quelle réaction idiote!» J'avais l'impression d'être face à un ensemble de stéréotypes, et 520 pages pour tout cela, c'est un peu long. Dommage, vraiment dommage, car l'idée était bonne. je suis resté sur ma faim.

Ce livre m'a été offert par les éditions L'archipel par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Éditeur:l'Archipel
Nombre de page:519
ISBN: 978-2-8098-1138-4

Acheter « Mes sœurs et moi » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/47

Fil des commentaires de ce billet

Page top