Aller à la recherche

Les pionniers du bout du monde, de Tamara McKinley

918 lectures

Partage Partager le billet

Les pionniers du bout du monde

L'histoire :
Alice arrive en Australie pour rejoindre Jack, son fiancé. Elle va découvrir ce pays et ses conditions de vie. Les rencontres, les événements laissent pressentir que les difficultés ne font que commencer...

Mon avis :
L'histoire, ou plutôt les histoires, se déroulent entre 1795 et 1812 en Australie. Tamara Mc Kinley nous présente la vie des émigrants, volontaires ou contraints, s'établissant dans ce pays pour démarrer une nouvelle vie.

Il nous est rappelé que c'est tout d'abord une colonie pénitentiaire ou l'on expédie les opposants à l'Angleterre : les rebelles irlandais, hommes, femmes, enfants, même en bas âge. Les conditions de vie difficiles sont bien expliquées et les différences de classe sociale sont bien présentes, même si on comprend que cela a tendance, dans certains cas, à s'amoindrir.

Les prisonniers ayant purgé leur peine sont libérés et peuvent s'établir comme colons sur cette nouvelle terre où le gouvernement leur offre du terrain afin qu'ils puissent s'installer, car le retour au pays est rarement possible.

Le destin de plusieurs familles se croise, un fil conducteur les liant les unes aux autres, même si elles ne le savent pas forcément.
Entre Edward, l'aristocrate violent, imbu de lui-même, qui prend plaisir à la violence, les ex-prisonniers qui essaient de nouveau de vivre normalement, les révoltes des bagnards ou des aborigènes, tous les ingrédients d'une bonne histoire sont réunis.

L'Australie, terre à la fois accueillante et inhospitalière recèle bien des bonheurs ou des malheurs pour tous ces colons qui ont tenté l'aventure. Cette nouvelle terre permet aussi de faire fortune à force de travail.

Jack, Alice, Nell, Billy, George, tous ces personnages sont touchants et pleins de justesse. De même pour la vision des aborigènes. Le roman fourmille d'informations, de noms, de lieux et parfois il est délicat de s'y retrouver. Le reproche que je pourrais faire à l'auteur, c'est que l'imbrication des histoires les unes dans les autres est peut-être trop poussée, trop compliquée à suivre par moment. Si l'ensemble avait été plus simple, le roman aurait été, à mon sens, encore plus intéressant.
Mais n'hésitez pas, si vous aimez ce type d'histoire, car les 460 pages se lisent très facilement.

Ce livre m'a été offert par les éditions L'archipel par l'intermédiaire de l'agence de communication LP Conseils.

Éditeur: l'Archipel
Nombre de pages: 459
ISBN:978-2-8098-1130-8

Acheter « Les pionniers du bout du monde » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/29

Fil des commentaires de ce billet

Page top