Aller à la recherche

Les messagers des vents, de Clélie Avit

3895 lectures

Partage Partager le billet

Les messagers des vents

L'histoire :
Ériana échappe régulièrement à des mercenaires. Elle ne peut jamais rester longtemps quelque part : sans qu'elle en connaisse les raisons profondes, ses cheveux aux reflets bleus attirent trop l'attention. Un jour, elle croise la route de Setrian, un messager des vents. Un nouveau monde s'ouvre alors à elle.

Mon avis:
C'est un roman de Fantasy, qui fait environ 500 pages. La police de caractère est petite. Cela en fait un livre dense. Mais cela ne m'a absolument pas dérangé. Je n'ai pas ressenti de longueurs. C'est le premier roman de Clélie Avit que je lis (je ne connais absolument pas son roman «Je suis là »). Donc j'ai lu ce livre sans a priori. Je trouve que « Les messagers des vents » est une réussite. La mise en place est assez lente, ce qui est normal pour un premier volume. Ensuite, l'histoire prend vraiment son envol.
Clélie Avit s'appuie sur les éléments « Vent », « Terre », « Eau », « Feu » afin de créer des communautés capables de les manipuler à l'aide de leur « inha », un pouvoir présent chez leurs membres.
Dans la cité des vents, Myria, il y a une hiérarchie. Celle-ci est surtout due aux compétences et au mérite. Il y a des mages, des secondés, des apprentis, etc. La romancière brosse un portrait assez détaillé du fonctionnement de cette société, ce qui permet au lecteur de s'immerger assez facilement dans le récit.

Il est question d'une prophétie qui pourrait détruire ce monde. L'intrigue est conséquente et l'auteur ne s'arrête pas aux clichés classiques de ce type d'histoires. Bien sûr, il y a un peu de romance, mais celle-ci, dans le tome 1, est totalement secondaire. Cependant, différents éléments laissent supposer que cela ne sera pas forcément le cas par la suite.
Les personnages sont suffisamment travaillés pour être complexes.
Ériana a vingt-cinq ans. C'est déjà une jeune femme, ce qui est assez rare dans ce type de livres, pour être signalé. Depuis qu'elle est enfant, elle ne connaît qu'une chose : la fuite afin de ne pas se faire attraper par des chasseurs. Pour une raison qu'elle ignore, les reflets bleus de ses cheveux peuvent causer sa perte.
Setrian est un messager des vents. Il est capable de manipuler cet élément. Il y a d'autres personnages qui gravitent autour des deux premiers, sans oublier les méchants de l'histoire. L'auteur n'a pas négligé cet aspect et ces personnages sont aussi travaillés, pour le plus grand plaisir du lecteur. De plus, tous évoluent, et même si certaines ficelles, comme celle de la romance, sont utilisées, cela est fait habilement.

Il s'agit donc du premier volume d'une quête. La fin du roman donne une orientation à l'histoire et j'attends avec impatience le tome 2.

À lire !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions du Masque.

Titre: Les messagers des vents
Auteur: Clélie Avit
Éditeur: Éditions du Masque
Nombre de pages: 480
ISBN: 978-2-70244-555-6
Date de publication: 4 novembre 2015

Acheter « Les messagers des vents » sur Amazon

Partage Partager le billet

Commentaires

1. Le samedi 7 mai 2016, 11:59 par Luna

J'ai passé un très bon moment dans cet univers très riche et original : j'ai hâte de lire sa suite !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/331

Fil des commentaires de ce billet

Page top