Aller à la recherche

Le siècle de Dieu, de Catherine Hermary-Vieille

1079 lectures

Partage Partager le billet

Le siècle de Dieu

L'histoire :
Anne-Sophie arrive à Paris en 1665, pour son mariage, à l'âge de seize ans. Elle va découvrir la réalité du monde.

Mon avis :
Ce roman se lit facilement, sans grandes difficultés, le style est fluide.
À travers Anne-Sophie, Viviane (sa cousine), et quelques autres personnes, Catherine Hermary-Vieille nous dresse un portrait de la société de Louis XIV: dissensions, famines, émeutes, guerres, évolution des mœurs, évolution économique...
La vie d'Anne-sophie sert juste de faire valoir aux différents portraits que nous dresse l'auteur : Versailles, le Roi, Madame de Maintenon, Jeanne Guyon etc.
Je pense que c'est le principal reproche à faire à ce roman : la romancière a voulu brosser un portrait complet de la société et de son évolution sur soixante-dix ans, de ce fait, l'histoire d'Anne-Sophie et de Viviane apparaît secondaire, alors que l'on attend le contraire.
Tout est raconté avec un certain détachement, comme si cela n'avait pas grande importance pour elles. Les fastes de Versailles, où la noblesse se retrouvait coupée du peuple, occupée à festoyer et obtenir des charges diverses afin de maintenir ou d'améliorer sa position et train de vie.

Toutes les grandes périodes du règne de louis XIV sont passées en revue : la révocation de l'Edit de Nantes, avec l'emprisonnement, la condamnation aux galères ou la conversion forcée de nombreux protestants, la guerre de succession d'Espagne, les grandes famines dues aux hivers rigoureux, etc. Les conséquences sont également évoquées : le royaume ruiné à la mort du souverain, le système économique de Law etc. À vouloir dresser un portrait concernant une longue période, on se retrouve avec une sorte d'empilement des événements. À mon sens, le roman aurait pu être plus développé mais sur une période plus courte. Après la lecture, je reste avec une impression d'inachevé. Il aurait été plus agréable que l'auteur ait davantage détaillé la vie des deux femmes dans leur quotidien. Ce n'était apparemment pas son but. Dans ce cas, il aurait été préférable de ne pas mettre sur la quatrième de couverture des choses du style « L'une voulait l'or et la gloire. L'autre ne demandait que l'amour de Dieu. » puisque les deux personnages ne sont là que pour permettre de brosser le portrait et l 'évolution de la société de l'époque.

Ce livre m'a été offert par les éditions Albin Michel par l'intermédiaire de l'agence de communication Gilles Paris.

Éditeur: Albin Michel
Nombre de pages: 357
ISBN: 978-2-226-24522-9

Acheter « Le siècle de Dieu » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/14

Fil des commentaires de ce billet

Page top