Aller à la recherche

Le printemps des enfants perdus, de Béatrice Égémar.

1227 lectures

Partage Partager le billet

Le printemps des enfants perdus

L'histoire :
Gaspard, apprenti chez Claude Dupré (parfumeur dans la ville de Paris), disparaît. La soeur de Claude, Manon, s'inquiète, et commence à tendre l'oreille sur les rumeurs d'enlèvements d'enfants qui circulent...

Mon avis :
À partir d'un fait divers qui a secoué Paris en mai 1750, Béatrice Égémar a su monter une histoire attachante et qui se lit facilement. L'auteur a déjà écrit de nombreux ouvrages pour la jeunesse, et il s'agit là de son premier roman destiné aux adultes.

L'histoire nous décrit une famille bourgeoise: la mère, le fils, et la fille qui tiennent le commerce « Au Bouquet de Senteurs ». La plus jeune fille, Marie-Anne, surnommée Manon, parfumeuse, dix-neuf ans, n'a pas l'air d'être totalement au fait des événements qui secouent Paris. Le peuple gronde et commence à se révolter suite à des enlèvements d'enfants qui semblent se multiplier à travers la ville.

Un moment sceptique, Manon va voir ces histoires d'un autre regard, lorsque l'apprenti, Gaspard, disparaît. Elle décide de faire tout son possible pour découvrir ce qui lui est arrivé.
Afin de réussir dans cette tâche, l'héroïne va avoir besoin d'aide, qu'elle va recevoir de la part d'un garde-française, Joseph Vérité. Sa famille n'apprécie pas son comportement, mais Manon n'en fera qu'à sa tête.

Entre exempts et inspecteurs corrompus, population en ébullition, et par moment candeur de Manon, tous les ingrédients sont réunis afin de nous livrer une histoire où on s'immerge facilement. L'intrigue est bien menée, et il faut le reconnaître, l'auteur a su garder le suspense jusqu'à la fin.

Plusieurs intrigues se côtoient : la disparition de Gaspard, qui en est responsable ? Les enlèvements d'enfants sont-ils liés à cela, et dans ce cas, pourquoi sont-ils la cause de la disparition de l'apprenti ? Quelles sont les personnes responsables de cette situation ?

Les personnages sont bien campés. La famille de Manon semble des plus ordinaires. Sa soeur, Catherine, mariée à un chirurgien, est centrée sur elle-même, elle s'intéresse peu à son fils Jean-Baptiste, qui est différent des autres enfants. Claude Dupré, le frère de Manon, ne pense qu'à diriger son magasin et s'intéresse peu aux événements. Madeleine, la mère de famille, semble étrangère à tout ce qui se passe.
Violette, artiste, amie de Manon, vit aux crochets de ses galants. C'est elle qui présentera l'un d'eux, Joseph Vérité, à Manon.

L'agencement de l'ensemble des ingrédients donne à ce roman une profonde cohérence, et nous donne du plaisir à la lecture.

Le roman contient de nombreux détails sur la société de l'époque, de ses travers, de son mode de fonctionnement, par exemple avec les contrats d'apprentissage.
Malgré une histoire sordide, l'ensemble reste léger, et pourra convenir à un public aussi bien adulte qu'adolescent.

Éditeur: Presses de la Cité
Nombre de pages: 220
ISBN:978-2-258-10238-5

Acheter « Le printemps des enfants perdus » sur Amazon


Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/80

Fil des commentaires de ce billet

Page top