Aller à la recherche

Le château des étoiles V, de Mars à Paris, d’Alex Alice

149 lectures

Partage Partager le billet

Le château des étoiles V, de Mars à Paris

L’histoire :
L’arrivée de l’armée de Bismark sur Mars pousse les Martiaux, accompagnés de Séraphin et ses amis, vers le centre de la planète afin de trouver un moyen de résister.

Mon avis :
J’aime cette série steampunk depuis le début[1]. Nous sommes sur un tome de transition. Un soin important est apporté à la couverture, ce qui fait de l’ouvrage un véritable objet. Il se découpe, comme les précédents, en trois chapitres : «Terres Interdites», «La citadelle hors du temps», et « Notre-Dame de Mars».

Séraphin a énormément évolué, mais aussi ses amis (Sophie et Loïc sont mis plus en avant que Hans). Ils veulent à tout prix aider les Martiaux à échapper aux Prussiens, or, la situation est désespérée.

Toute la première partie de ce tome V est assez lente, il y a beaucoup de texte. Les aquarelles sont toujours aussi magnifiques et réussies. J’ai eu de petits soucis pour lire certaines polices de caractères, mais rien de rédhibitoire.
La deuxième partie se déroule sur Terre. Le récit prend un tournant plus politique. L’empereur Napoléon III cherche à obtenir une suprématie dans l’armement à base d’éthérite. Chaque pays place ses pions.

Même s’il y a un petit résumé au début, il ne faut pas hésiter à relire l’ensemble des albums avant de commencer celui-ci, qui, à mon sens, est un petit peu en deçà des précédents.

À lire !

Service presse des éditions Rue de Sèvres.

Titre: Le château des étoiles V, de Mars à Paris
Auteur: Alex Alice
Dessinateur: Alex Alice
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 68
ISBN: 978-2-81020-470-0
Date de publication: 10 juin 2020

Acheter « Le château des étoiles V, de Mars à Paris » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/666

Fil des commentaires de ce billet

Page top