Aller à la recherche

La vie à fleur de terre, de Maud Tabachnik

447 lectures

Partage Partager le billet

La vie à fleur de terre

L’histoire :
Lucas a le crâne rasé et porte des santiags. Il dirige une bande de zonards, jusqu’au jour où ces derniers dérapent à quelques mois des élections municipales.

Mon avis :
Il s’agit du premier roman de Maud Tabachnik écrit au début des années 1990. L’ambiance n’est pas très reluisante , le racisme est très présent. Il y a aussi les groupes de skinhead qui n’hésitent pas employer la violence, uniquement pour se faire plaisir. On peut trouver un petit côté suranné à ce roman, mais par bien des aspects, il est très actuel. La collusion de ces groupes extrêmes avec certains partis politiques et des élus est omniprésente. Certaines banlieues sont des zones de non-droits, l’antisémitisme est terriblement présent.

Lucas dirige un de ces groupes de petites frappes, souvent désoeuvrés, qui n’ont pas inventé l’eau chaude et qui traînent dans des banlieues sordides. Il est le chef, car par bien des aspects, il est le moins stupide, et n’est pas un fanatique. Pourtant, il espère pouvoir changer de vie. Mabel est aveugle et vit en marge de la société, protégée par un nain. Lucas va découvrir que de la différence peut venir la lumière. Pour se sortir de la situation catastrophique dans laquelle il se trouve, le voyou va devoir faire preuve d’ingéniosité et de sang froid, car il va être la proie d’une véritable chasse à l’homme.
Il y a de la violence, des morts, de la tendresse aussi. Mais y a-t-il un chemin pour la rédemption ?

À découvrir !

Titre: La vie à fleur de terre
Auteur: Maud Tabachnik
Éditeur: De Borée
Nombre de pages: 260
ISBN:978-2-812-92162-9
Date de publication: 13 septembre 2017

Acheter « La vie à fleur de terre » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/484

Fil des commentaires de ce billet

Page top