Aller à la recherche

La menace, de S.K. Tremayne

215 lectures

Partage Partager le billet

La menace

L’histoire :
Rachel, de milieu pauvre, a épousé David Kersten, dont la famille a fait fortune grâce à l’extraction de minerai. Tout est pour le mieux, mais Rachel ne se sent pas à l’aise dans la grande demeure familiale.

Mon avis :
J’ai un sentiment très mitigé quant à ce roman. Le début est classique, mais intéressant. Le fantôme de Nina, première épouse de David, vient perturber l’équilibre du couple. Rachel est bien seule, la semaine, dans ce grand manoir, aux bruits bizarres. L’auteur mène bien son sujet, et les personnages sont étranges. Ils cachent tous quelque chose et cela dégage une ambiance malsaine. Ils sont tous tourmentés. Les secrets et non-dits accentuent cette situation. Cela en devient même de la psychose. La tension monte, mais on ne comprend pas trop les raisons. Le romancier fait tout pour dérouter son lecteur. Le vernis de la vie parfaite se craquelle trop rapidement, on doute, mais on veut comprendre, alors on passe à la page suivante.

Rachel, Jamie, David ne sont pas vraiment intéressants. Leurs changements d’humeur sont trop brutaux, ça manque de crédibilité. Ils ne sont pas assez creusés à mon goût et je n’ai pas réussi à les apprécier. De plus, certaines de leurs réactions sont complètement incompréhensibles et l’auteur s’attarde sur certaines situations. J’ai même eu l’impression que l’histoire n’avançait pas.
Enfin, j’ai trouvé les explications de fin un peu tirées par les cheveux. Je me suis même dit: «tout ça pour ça!»

Ce roman a été une déception.

Titre: La menace
Auteur: S.K. Tremayne
Éditeur: Presses de la Cité
Nombre de pages: 395
ISBN: 978-2-25813-840-7
Traduction: Valérie Malfoy
Date de publication: 2 mars 2017

Acheter « La menace » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/483

Fil des commentaires de ce billet

Page top