Aller à la recherche

La venin, déluge de feu, de Laurent Astier

118 lectures

Partage Partager le billet

La venin, déluge de feu

L’histoire :
Emily débarque à Silver Creek afin de se marier avec Benjamin Cartridge. Elle découvre, avec stupeur, que son futur époux est mort, et accepte de travailler comme fille de joie au saloon de la petite ville.

Mon avis :
J’ai été attiré par la couverture. Il s’agit du premier tome d’une nouvelle série. Laurent Astier a choisi le thème du western, avec une héroïne dans le rôle principal. Au cours des premières pages, j’ai eu une impression de déjà vu. Et après réflexion, cela m’a fait penser à « Il était une fois dans l’ouest » : la jeune épouse qui arrive pour retrouver son mari. Cela est confirmé par Laurent Astier.
L’histoire se déroule au début du vingtième siècle dans l’Ouest américain. Le lecteur comprend rapidement que la jeune femme cherche à se venger de différentes personnes, pour des raisons obscures. Certaines informations sont données par petites touches, avec quelques retours sur l’enfance d’Emily. De cette dernière émane une force, un charisme puissant. Elle sait ce qu’elle fait, et on comprend que sa vie n’a pas été simple jusqu’à maintenant. Je me suis rapidement attaché à l’héroïne. Ce premier volume permet la mise en place de l’intrigue, et apporte beaucoup de questions.

Le scénario est rythmé, l’action omniprésente, et les rebondissements nombreux. Le dessin est réaliste et précis, les couleurs magnifiques. Les visages sont expressifs.

Une superbe série, j’attends la suite avec impatience ! À lire !

Titre: La venin, déluge de feu
Auteur: Laurent Astier
Dessinateur: Laurent Astier
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 66
ISBN: 978-2-36981-583-9
Date de publication: 9 janvier 2019

Acheter « La venin, déluge de feu » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/626

Fil des commentaires de ce billet

Page top