Aller à la recherche

La Chica Zombie, de Laura Fernández

3352 lectures

Partage Partager le billet

La Chica Zombie

L'histoire :
Erin Fancher est élève au lycée Robert-Mitchum, dans la ville d'Elron. Un matin, elle se réveille et constate qu'elle est morte. Elle commence à se putréfier et doit quand même aller en cours.

Mon avis :
Ce qui m'a intéressé dans ce roman, c'est qu'il était annoncé comme déjanté et jubilatoire. Je ressors en partie déçu de ma lecture. L'auteur analyse le comportement des adolescents et l'obligation du paraître qui règne à cet âge-là, et plus généralement dans la société. À la suite d'une déconvenue, Erin se découvre morte et elle doit continuer à vivre comme les autres. À côté de cela, le monde des adultes n'est pas mieux. Ils sont tous complètement à la masse, et si c'est ça devenir adulte, je comprends qu'Erin ait quelques petits problèmes de compréhension de l'univers dans lequel elle évolue.

L'auteur montre aussi que les adolescents peuvent être narcissiques, égocentriques, méchants, simplement afin de se faire bien voir de certains de leurs camarades. Si on arrive à comprendre entre les lignes qu'Erin n'est pas bien dans sa peau, la raison profonde de cette situation est donnée à la fin de l'ouvrage, mais on ne voit pas d'évolution au cours du roman. On ne voit pas de phase de reconstruction. On passe directement du point A au point E, sans pratiquement d'intermédiaire.

Les enseignants, comme Velma Ellis, ou le directeur du lycée (Rigan Sanders), sont aussi torturés mentalement que les élèves que nous découvrons dans le livre. On a l'impression qu'ils n'ont jamais réussi à s'insérer dans la société. On se demande comment ils ont fait pour en arriver là, car ils ont davantage leur place dans un asile que dans un lycée.

Je comprends les idées que Laura Fernández a souhaité faire passer autour d'Erin, mais pour les adultes, je cherche encore. La caricature est telle que ce n'est même pas amusant, cela en devient navrant. Et je ne parle pas des onomatopées redondantes qui alourdissent encore plus la situation, car déjà signalées dans la narration.

Le style de l'auteur est facile à suivre, sans difficulté, sauf parfois car les pensées des protagonistes n'ont pas l'air cohérentes. Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus caustique. Ce livre me laisse un goût d'inachevé.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Denoël

Titre: La Chica Zombie
Éditeur: Denoël
ISBN: 978-2-207-11668-5
Nombre de pages: 363
Traduction: Isabelle Gugnon
Date de publication: 06 novembre 2014

Acheter « La Chica Zombie » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/213

Fil des commentaires de ce billet

Page top