Aller à la recherche

L'effet papillon, de Jussi Adler-Olsen

3660 lectures

Partage Partager le billet

L'effet papillon

L'histoire :
2008, Afrique. Louis Fon, responsable de la supervision locale d'un fonds d'aide au développement, disparaît. William Stark, fonctionnaire danois, est envoyé quelques jours plus tard sur les traces de cet homme.
2010, Marco, jeune gitan, doit fuir son clan.

Mon avis :
Jussi Alder-Olsen nous livre une nouvelle enquête du département V ! Le récit est en partie centré sur Marco (d'ailleurs, le titre original est : «Marco Effekten»). Dans cette histoire, il y a plus de protagonistes, qui se situent à différents niveaux, et dont l'auteur développe plus ou moins la vie. L'ensemble devient plus complexe et cela donne une lenteur plus importante que dans les volumes précédents.

Il faut remarquer que l'auteur brosse un portrait de la société danoise pas forcément flatteur : les gens «bronzés» ne sont pas très bien vus par la population, arnaques, vols, escroqueries, meurtres, racismes, tout y passe. On pourrait reprocher certains stéréotypes, par exemple: les gitans sont des voleurs, etc.

Au milieu de tout cela, émerge un personnage positif: Marco. Il veut se sortir de sa situation et évoluer ! Pour cela, il devra faire bouger les lignes qui existent. Il faut quand même noter que malgré les quelques stéréotypes, tout n'est pas blanc ou noir. Le romancier arrive à nuancer ses personnages secondaires. Le cas de William Stark est parlant.

À côté de l'enquête, le département V va être soumis à quelques secousses, à cause de l'apparition de Gordon qui, sur ordre de son chef, va passer de plus en plus de temps dans le département V. De plus, le mystère va encore s'épaissir autour d'Assad, suite à quelques révélations. Le trio d'enquêteurs (Carl, Assad et Rose) est toujours aussi explosif. Carl est un peu plus acariâtre. Certaines scènes entre les trois personnages sont jubilatoires. La vie privée de Carl connaîtra encore quelques soubresauts et il se posera encore des questions.

Le style de l' auteur est toujours agréable, mais je pense vraiment qu'il aurait pu sabrer du texte : la fuite de Marco, qui s'étale sur de nombreuses pages, n'avait pas forcément besoin d'être aussi détaillée, car parfois, le réalisme s'éloigne du récit (échapper à des tueurs professionnels n'est pas donné à tout le monde). L'épilogue est peut-être un peu trop facile après un roman si dense.

J'apprécie toujours la vie du département V et de leurs personnages. J'ai apprécié le personnage de Marco, mais il y a vraiment des longueurs en trop dans ce roman.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Albin Michel.

Titre: L'effet papillon (Marco Effekten)
Auteur: Jussi Adler-Olsen
Éditeur: Albin Michel
Nombre de pages: 648
ISBN: 978-2-226-31245-7
Traduction: Caroline Berg
Date de publication: 2 janvier 2015

Acheter « L'effet papillon » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/237

Fil des commentaires de ce billet

Page top