Aller à la recherche

Journal d'un looser, de Stéphane Lavarenne

1428 lectures

Partage Partager le billet

Journal d'un looser

L'histoire :
Le monde de Cyril s'écroule, lorsque sa petite amie le quitte. Il a trente ans et se considère comme un looser. Il se lance dans une autocritique...

Mon avis :
Le journal d'un looser présente la vie d'un quidam, Cyril, suite à une rupture amoureuse. Il semble complètement désœuvré. Le lecteur a l'impression que Cyril ne sait pas ce qu'est la vie, qu'il se complaît dans sa situation. Pour le sortir de là, il y a Hubert, son ami, qui est son opposé : il vit au jour le jour de petites combines, profite de la vie. Entre fêtes, drogues et filles, il semble vivre sur un nuage et vient squatter chez Cyril afin de l'aider à sortir de cette mauvaise passe qu'est le départ d'Anne.

Le narrateur explique comment sa vie en est arrivée là : il s'est coulé dans le moule de la société afin de plaire à la femme qu'il aimait, en acceptant tout sans attendre de concessions en retour, à tel point qu'il est devenu insignifiant. Il renvoie l'image qu'on attend de lui, mais pas ce qu'il est vraiment. Les tentatives d'Hubert pour l'aider tournent régulièrement au fiasco, car Cyril ne se sent pas à sa place.
Au travers de son récit, le personnage principal se livre à une introspection afin de faire le point sur ce qu'il est, qui il est, et ce qu'il veut faire. Il passe en revue sa vie personnelle et professionnelle: à chaque fois il se sent plus démuni, il s'apitoie régulièrement sur son sort. Par moments, le lecteur a pitié de lui, à d'autres, il a une forte envie de le secouer afin qu'il reprenne ses esprits.
Hubert semble, quant à lui, un être inconséquent, qui attache peu d'importance à la réalité de la société et de ses obligations. Les deux personnages sont des opposés qui semblent s'attirer... Les explications données pour comprendre la situation sont crédibles. Il y a quelques répliques ou situations amusantes, mais sous des apparences de légèreté, l'auteur aborde le mal-être qui peut toucher quelqu'un, si on n'y prend pas garde.

Un livre sans prétention qui se lit de manière agréable, malgré des passages imagés un peu plus crus (ceux-ci sont sans doute utilisés pour faire réagir le lecteur, mais j'ai trouvé cela agaçant).

Éditeur: Buchet-Chastel
Nombre de pages: 267
ISBN: 978-2-283-02748-6

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/148

Fil des commentaires de ce billet

Page top