Aller à la recherche

Infinity 8 T6 connaissance ultime, de Emmanuel Guibert, Lewis Trondheim et Franck Biancarelli

267 lectures

Partage Partager le billet

Infinity 8 T6 connaissance ultime

L’histoire :
Leïla Sherad, agent des douanes, est chargée de prendre contact avec le mystérieux vaisseau qui doit prochainement apparaître au coeur de la nécropole. En chemin, elle fait une étrange rencontre.

Mon avis :
Sixième opus et découverte d’un nouveau duo de personnages dans ce reboot[1]. Aux manettes de cet album, un trio : Emmanuel Guibert, Lewis Trondheim pour le scénario, et Franck Biancarelli aux dessins. Afin de bien comprendre le récit, il faut avoir lu les volumes précédents. Cette fois-ci, on découvre l’agent des douanes Leïla Sherad, qui va recruter Bert Numal pour la seconder.
Les deux personnages déclenchent de l’empathie. Leïla est assez désinvolte au niveau de la vie : elle élimine assez facilement des personnes au prétexte que de toute façon, elle n’avait pas de menottes sur elle. Bert est un historien. Ce dernier, lors de l’exploration de la nécropole, est comme un enfant découvrant des choses merveilleuses. L’héroïne, elle, est toujours un peu décalée, et c’est une bonne chose.

Les deux protagonistes vont faire quelques découvertes et une réponse va être apportée. Mais sera-t-elle satisfaisante ? Cet album, contrairement au précédent, ne contient pas de zombies. Il est un peu plus calme, mais il y a quand même un peu d’action. Il ressort du dessin une certaine douceur : des visages tout en courbes et arrondis. Le choix des couleurs est judicieux.
Comme dans les volumes précédents, on retrouve à la fin un making-of de l’album.

J’ai vraiment apprécié ma lecture. Vivement le tome 7 !

À lire !

Titre: Infinity 8 T6 connaissance ultime
Auteur: Emmanuel Guibert / Lewis Trondheim%%Dessinateur: Franck Biancarelli
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 96
ISBN: 978-2-3698-1269-2
Date de publication: 10 janvier 2018

Acheter « Infinity 8 T6 connaissance ultime » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/500

Fil des commentaires de ce billet

Page top