Aller à la recherche

Genius Wars, de Catherine Jinks

1533 lectures

Partage Partager le billet

Genius Wars

L'histoire :
Cadel vit désormais tranquillement avec sa famille adoptive, loin des tracas provoqués par Prosper English, qui a disparu de la circulation, jusqu'au moment où la menace réapparaît...

Mon avis :
Voici le troisième tome des « aventures de Cadel Piggott », ce jeune homme surdoué qui a été éduqué pour faire le mal. Ma première remarque, avant de parler du roman proprement dit, portera sur le décalage qu'il y a entre la fin du tome 2[1] et celui-ci. À la fin de « Genius Squad », une annonce est faite sur la vie « professionnelle » de Cadel et de ses camarades. Or, « Genius Wars » commence sans tenir compte des indications données dans le volume précédent, ni d'explications sur ce changement. J'ai trouvé cela décevant.

Autrement, pour bien comprendre ce troisième roman, il est préférable d'avoir lu les deux premiers. Même si certaines indications sont données, la tension ressentie ne sera pas la même. Pendant une grande partie du roman, le lecteur aura l'impression que Cadel subit les événements, sans avoir de réelles prises dessus. Comme dans les volumes précédents, il y a du suspense et de l'action. On suit avec plaisir Cadel dans ses aventures. Cependant, j'ai eu l'impression que c'était « Cadel contre le reste du monde ». On retrouve les mêmes ficelles que dans les volumes précédents, et lors de certains événements, on se doute de ce qui va arriver, il n'y a pas de surprises.

Du côté des protagonistes, pas trop de nouveautés, à part un ou deux personnages secondaires qui feront une brève apparition. Gazo aura une place un peu plus importante. J'ai eu l'impression que c'était lui qui servait, par moments, de conscience à Cadel, mais qu'il finissait toujours par se plier aux choix de son ami. Malheureusement, Sonja est assez vite escamotée, alors que je trouvais qu'il s'agissait d'un personnage clé de la série. La lecture est toujours aussi fluide et agréable, on ne s'ennuie pas. On est toujours attaché à Cadel, qui a un comportement plus mature avec quelques sursauts de l'adolescent qu'il est.

L'auteur a essayé de finir le roman avec un grand événement. Ce faisant, elle a gardé une porte de sortie pour une éventuelle suite. Il aurait été plus intéressant, à mon sens, de clôturer cette histoire, quitte à faire une suite avec de nouvelles aventures.
Malgré mes réserves, ce livre m'a fait passer un moment agréable.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions du Masque.

Éditeur: Le Masque
Nombre de pages: 470
ISBN: 978-2-7024-3424-6

Acheter « Genius Wars » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/166

Fil des commentaires de ce billet

Page top