Aller à la recherche

Froid mortel, de Johan Theorin

1081 lectures

Partage Partager le billet

Froid mortel

L'histoire:
Jan Hauger, jeune puériculteur de 20 ans, arrive à se faire embaucher dans une maternelle jouxtant un hôpital psychiatrique pour adulte : « la clairière » qui dépend de l'hôpital psychiatrique de « Sainte-Barbe ». En faisant cela, Jan a une idée en tête... Mais il ne sait pas jusqu'où cette idée le mènera...

Mon avis:
Nous retrouvons ici un très bon livre de Johan Theorin, un bon polar psychologique. Jan Hauger s'est fixé un but dans la vie, il veut tout faire pour l'atteindre, et tout cela se dévoile petit à petit avec l'alternance de chapitres sur le présent, écrits au présent et d'autres nous racontant son passé, écrits essentiellement au passé simple et à l'imparfait.
Cette structure se prête bien à l'histoire que nous fait découvrir le romancier et c'est un choix judicieux. L'intrigue est bien menée et au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire, l'auteur nous guide là où il le désire afin de nous surprendre le plus possible.

Le personnage principal, Jan Hauger est quelqu'un de jeune, tourmenté et attachant. Il nous est rapidement sympathique, mais son comportement nous amène, au cours de la lecture, à nous poser quelques questions sur sa façon d'agir mais cela ne nuit en rien à l'histoire : Même derrière ses improvisations constantes, Jan a toujours la même idée en tête : retrouver Alice Rami et aider les enfants.
Son adolescence obsède Jan Hauger et, à travers ce personnage, Johan Theorin essaie de nous faire comprendre combien les événements qui peuvent survenir pendant l'enfance influent sur le devenir de la personne, parfois même au-delà de ce que l'on peut imaginer.

Le passé et le présent s'entremêlent et avancent lentement, nous obligeant à poursuivre la lecture afin de savoir comment chaque histoire évolue : le lecteur ne veut pas en manquer une miette.
Les personnages de l'histoire sont bien campés, crédibles : Lilian, Hanna, Marie-Louise... Tout est fait pour qu'ils aient l'épaisseur nécessaire afin de renforcer les situations et d'expliquer les, événements. De plus, tout cela fait bien ressortir le personnage principal, Jan, qui semble très bien sous tout rapports, mais que l'on découvre miné de l'intérieur par sa quête et son passé.

Certaines ficelles utilisées sont visibles et logiques, mais elles sont bien amenées et la suite de l'histoire reste mystérieuse. Par exemple, le prologue, que l'on oublie une fois plongé dans l'histoire, a pourtant son importance, mais on y repense seulement vers la fin, et on se dit : « dès le début, l'auteur avait annoncé la couleur ».
Mais on avance pas après pas jusqu'au bouquet final et l'orientation de l'histoire peut surprendre, mais cela prouve que l'auteur a atteint son but : nous immerger totalement dans son histoire.

Ce nouveau Johan Theorin est à lire, même si la fin pourra éventuellement décevoir certains lecteurs, mais ce ne sera pas la première fois que l'auteur nous surprend.

Éditeur: Albin Michel
Nombre de pages: 442
ISBN: 978-2-226-24526-7

Acheter « Froid mortel » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/12

Fil des commentaires de ce billet

Page top