Aller à la recherche

Dent d'ours T3 : Werner, de Yann et Alan Henriet

621 lectures

Partage Partager le billet

Dent d'ours T3 : Werner

L'histoire :
25 avril 1945, Hanna Reitsch atterrit dans une rue de Berlin, assiégée par les armées soviétiques. Elle transporte un haut dignitaire nazi.

Mon avis :
Contrairement à ce que j'avais dit à la fin de ma chronique du tome 2[1], les auteurs ne concluent pas l'histoire avec ce tome 3. Ils ont décidé de poursuivre l'aventure avec un nouveau cycle. Il y aura des réponses, mais pas toutes. Cela m'a un peu déçu.

Ce troisième tome s'attache au personnage de Werner. Hannah, accompagnée de Werner / Max, s'entraîne pour une dernière mission secrète. L'album suit la même structure que les précédents. Il mélange toujours personnages et événements réels et fictifs. On y voit la fin du IIIe Reich et l'état de la ville de Berlin en ce mois d'avril 1945. Il y a quelques flashbacks qui font la lumière sur ce qui est arrivé à Max et Werner dans leur jeunesse. Il y a aussi quelques informations sur le triangle amoureux que formaient les trois enfants.

Le personnage d'Hannah m'est toujours antipathique. Elle reste ancrée sur ses positions. Werner est taciturne, en retrait. On ne sait pas trop ce qu'il pense.
Le récit est aussi rythmé qu'auparavant. L'aviation y tient encore une place importante, mais pas centrale. Pourtant, j'ai ressenti de la lassitude à la lecture de ce volume. À part un rebondissement important au cours de l'album, je n'ai pas eu l'impression d'avancer.

Le dessin reste classique. Le travail effectué sur les avions est très précis. L'ambiance sombre, tendue est bien rendue par les couleurs employées.

Titre: Dent d'ours T3 : Werner
Auteur: Yann
Dessinateur: Alain Henriet
Éditeur: Dupuis
Nombre de pages: 48
ISBN: 978-2-8001-6290-4
Date de publication: 7 mai 2015

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/370

Fil des commentaires de ce billet

Page top