Aller à la recherche

D'un mauvais œil, de Jessica Treadway

3617 lectures

Partage Partager le billet

D'un mauvais oeil

L'histoire :
Hanna Schutt et son mari Joe subissent une agression, au cours de laquelle Joe meurt. Hanna, gravement blessée, désigne Rud Petty, le petit ami de leur fille, Dawn, comme responsable.
Trois ans plus tard, Rud obtient un nouveau procès.

Mon avis :
La plupart du temps, je critique le choix des titres français des romans traduits. Je tiens à préciser que le titre français de celui-ci est bien choisi. Il cadre parfaitement avec l'histoire et colle au plus près du titre original.

Il s'agit d'un thriller psychologique où les relations mère-fille sont décortiquées. Il n'y a pas à proprement parler d'action, mais plutôt une introspection d'Hanna qui est la narratrice, sur les événements qui se sont déroulés trois ans plus tôt, et les relations qu'elle entretient avec ses enfants.

Le roman contient de nombreux flash-backs, au cours desquels l'héroïne revient sur les vingt dernières années en essayant de comprendre ce qui a pu conduire à la mort de Joe. Au fur et à mesure de la lecture, le doute s'insinue, ce qui accentue la tension ressentie. Depuis la mort de son mari, Hanna entretient une relation conflictuelle avec ses enfants, pour des motifs différents. Le drame a bouleversé la vie de chaque membre de la famille. Hanna est défigurée. Elle a du mal à se reconstruire. Pourtant, au début du roman, elle estime que le fait d'avoir oublié les événements qui se sont déroulés la nuit du meurtre lui permet de survivre. Iris s'est, en partie, réfugiée dans la nourriture, et reproche à sa mère sa soi-disant amnésie de la nuit du meurtre. Elle se consacre à sa propre famille.

Dawn semble lunatique, principalement à cause de son strabisme, qui a entraîné des moqueries au cours de sa scolarité. Rud était son petit ami et elle était soupçonnée de complicité. Pourtant, elle veut aider sa mère à recouvrer la mémoire. Les personnages sont travaillés, complexes. Le lecteur se trouve happé par l'histoire et ressent de l'empathie pour Hanna. En même temps que l'héroïne, le lecteur se posera de nombreuses questions. C'est le fait que les réponses soient plausibles qui renforce la qualité de cette histoire.

À lire.

Titre: D'un mauvais oeil (Lacy eye)
Auteur: Jessica Treadway
Éditeur: Préludes
Nombre de pages: 444
Traduction: Éric Moreau
ISBN: 978-2-253-19106-3
Date de publication: 6 mai 2015

Acheter « D'un mauvais oeil » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/280

Fil des commentaires de ce billet

Page top