Aller à la recherche

Couleurs de l’incendie, de Pierre Lemaitre et Christian de Metter

259 lectures

Partage Partager le billet

Couleurs de l’incendie

L’histoire :
Paris, obsèques de Marcel Péricourt. Sa fille, Madeleine, impuissante, assiste à la tentative de suicide de Paul, son propre fils. À partir de ce moment, commence une descente aux enfers.

Mon avis :
Christian de Metter a adapté la suite d’«Au revoir là-haut» en bande dessinée. On obtient ainsi un petit bijou de 170 pages. Je n’ai pas lu le roman, et ne peux donc faire de comparaison avec les choix de l’auteur, mais on obtient une histoire de vengeance rondement menée.
Les personnages sont le centre de cet album. Les couleurs somptueuses sont souvent sombres, et reflètent bien l’ambiance. J’ai aimé la composition des pages, les ombres, les visages expressifs.
La page 12 sur la chute de Paul est vraiment sublime, ainsi que les pages 68 à 72, où ce même Paul raconte son calvaire. Le reste est au même niveau.

Madeleine Péricourt est le personnage principal de l’ouvrage. Elle ne vit que pour son fils, et ne découvre que trop tardivement qu’elle a été manipulée.
Bien plus tard, elle comprend ce qui est arrivé à Paul, et elle décide de se venger de toutes les personnes responsables de sa situation. Et Madeleine n’aura aucun scrupule, aucun état d’âme. En arrière-plan, le lecteur découvre la France politicarde des années trente avec ses magouilles en tous genres, et la montée du nazisme.
J’ai suivi avec plaisir les événements, et je recommande cette bande dessinée (ainsi que la première partie).

À lire !

Service presse des éditions Rue de Sèvres.

Titre:Couleurs de l’incendie
Auteur: Pierre Lemaitre
Adaptation / Dessins: Christian de Metter
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 170 60
ISBN: 978-2-36981-500-6
Date de publication: 19 décembre 2019

Acheter « Couleurs de l’incendie » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/654

Fil des commentaires de ce billet

Page top