Aller à la recherche

Chambre froide, de Tim Weaver

999 lectures

Partage Partager le billet

Chambre froide

L'histoire:
David Raker est un détective, spécialisé dans la recherche des personnes disparues. Un jour, après quelques hésitations il accepte, d'aider Mary, une cliente à enquêter sur son fils Alex, mort un an plus tôt. Il n'aurait sans pas dû...

Mon avis:
Le narrateur est David Raker, ancien journaliste reconverti dans la recherche de personnes disparues. David est tourmenté suite à la mort de sa femme un an plus tôt. Il se retrouve entraîné dans une affaire qui va le pousser dans ses retranchements.

David enquête sur Alex, un jeune homme qui est mort un an auparavant dans des conditions étranges, mais dont la mère maintient l'avoir vu dans la rue quelques mois auparavant. Les débuts de l'enquête n'apporte pas de réponse, mais ensuite des doutes s'insinuent dans les résultats et les incohérences que l'enquêteur découvre. La tension monte et David se sent oppressé.
La mort de sa femme, d'un cancer, y est pour quelque chose. David a du mal à vivre sa situation : il ne dort plus dans sa chambre, laisse la télé allumée quand il est à la maison. Pendant son enquête, les idées de David se rapportent, en arrière-plan, souvent à sa femme. Il se pose beaucoup de questions sur sa situation, sur le pourquoi il fait cela, alors qu'apparemment plus rien ne le retient.
L'histoire le ramène dans ce qu'il aime faire : fouiner, débusquer les informations comme lorsqu'il était journaliste. David va même découvrir de nouvelles facettes de sa personnalité pendant l'enquête et les découvertes glauques qu'il fait. Il semble qu'il soit en quête de rédemption bien que l'on se demande pourquoi et cette idée de la rédemption à sa place dans l'ouvrage, mais pas forcément là où on le croit.

L'intrigue est bien menée et ne traîne pas. Arrivé vers la troisième partie, je me suis dit: « hum ce ne serait pas x le responsable ? », ce qui c'est confirmé à la fin. Mais c'est peut-être qu'à la lecture de thrillers, Comme ceux de Serge Brussolo, je commence à avoir les idées tordues...
Les rebondissements sont bien amenés, apportant la tension nécessaire à l'intérêt du lecteur au moment de la lecture. mais comme souvent dans ce type d'ouvrage après quelques jours, on se pose des questions sur la crédibilité de certaines situations : Un journaliste peut-il être plus résistant que des hommes entraînés au combat ? Les analyses ADN n'existaient-elles pas en 2003 ? Si on ne s'attache pas à ces détails sur le réalisme de l'histoire, ce livre est à lire.

Éditeur: Ma Éditions
Nombre de pages: 415
ISBN: 978-2-822-401968

Acheter « Chambre froide » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/8

Fil des commentaires de ce billet

Page top