16avr. 2016

Carnets noirs, de Stephen King

366 lectures

Carnets noirs

L'histoire :
1978. John Rothstein, grand écrivain américain, s'est retiré de la vie publique depuis de nombreuses années. Un soir, il reçoit la visite de braqueurs qui veulent s'emparer de sa fortune, mais également des manuscrits qu'il aurait accumulés depuis dix-huit ans.

Mon avis :
Voici le thriller qui fait suite à « Mr Mercedes ». Il peut être lu indépendamment de celui-ci, mais ça peut être utile pour comprendre certaines informations, ainsi que les réactions de personnages récurrents. On y retrouve l'inspecteur retraité Bill Hodges, Holly, Jérome, mais plutôt comme personnages secondaires. Ce roman se compose de trois parties. Il y a régulièrement des rappels à « Mr Mercedes ».

Certains faits se déroulent en 1978 et d'autres de nos jours. Toute la première partie du roman concerne Morris Bellamy et Pete Saubers. Stephen King travaille ses personnages, leur histoire, ainsi que la mise en place complète de l'intrigue. Cela m'a donné une impression de lenteur, mais j'ai été happé par le récit. Pete déclenche rapidement de l'empathie. Il est le centre de ce roman. C'est un adolescent intelligent qui veut tout faire pour que sa famille sorte de la galère où elle se trouve. Son père a fait partie des victimes du tueur du premier tome. L'autre protagoniste, Morris Bellamy, est assez perturbé. On le comprend dès le début du roman, et cela ne s'arrange pas avec le temps.

L'auteur utilise les thématiques de l'adolescence et de la littérature américaine. Il nous donne des extraits des carnets à lire. Le jeune Pete étudie la littérature, et nous raconte sa découverte de certains auteurs américains.

À la fin du roman, il y a un petit plus fantastique qui donne peut-être l'orientation du troisième tome. J'ai bien aimé cette lecture, mais côté thriller, certains Serge Brussolo sont bien meilleurs (exemples: « L'héritier des abîmes », « Avis de tempête ».)

« Carnets Noirs », dont je trouve le titre français bien choisi, est quand même à découvrir, et je vais attendre le troisième tome pour savoir ce que deviennent Bill Hodges et ses deux comparses.

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Albin Michel

Titre: Carnets noirs (Finders Keepers)
Auteur: Stephen King
Éditeur: Albin Michel
Nombre de pages: 426
Traduction: Océane Bies et Nadine Gassie
ISBN: 978-2-226-31922-7
Date de publication: 2 mars 2016

Acheter « Carnets Noirs » sur Amazon

Partage

366 lectures

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/357