Aller à la recherche

Black Sands – Unité 731, de T. Oger et M. Contis

741 lectures

Partage Partager le billet

Black Sands – Unité 731

L'histoire :
1943, pacifique. Un navire de guerre américain est coulé par l'armée japonaise. Les survivants échouent sur une île, et sont rapidement attaqués par des créatures étranges.

Mon avis :
C'est une bande dessinée en trois parties, librement inspirée de faits réels, à propos de l'unité 731 mise en place par les Japonais dès 1932. Il s'agissait d'expérimentations, essentiellement bactériologiques, sur les humains.
L'histoire se déroule en pleine Seconde Guerre mondiale. Il y a rapidement de l'action. La violence et l'horreur sont omniprésentes. Il y a une petite touche de fantastique dans l'intrigue avec les zombies, mais on ne plonge pas vraiment dans le gore. Le suspense est présent tout au long de l'album et on se demande comment cela va pouvoir se terminer. L'atmosphère est lourde. Au fur et à mesure de la lecture, on comprend la situation et l'horreur s'amplifie.

Le personnage central est le caporal Joseph Gregovitkz. Il va se retrouver sur l'île dont il devra percer le mystère, tout en essayant de survivre.

J'ai parfois eu du mal à différencier les personnages, mais cela n'est pas rédhibitoire. La colorisation des images, avec une dominante de vert, donne un rendu assez sombre (en même temps, nous sommes au milieu de la jungle). Le découpage des cases reste classique.

J'ai apprécié cet album. Je pense qu'il aurait été intéressant de développer un peu plus l'histoire, mais il aurait alors dépassé les 100 planches.

Récit de Guerre et zombies au programme !

À lire !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Rue de Sèvres.

Titre: Black Sands – Unité 731
Auteur: Tiburce Oger
Dessinateur: Michael Contis
Éditeur: Rue de Sèvres
Nombre de pages: 106
ISBN: 978-2-36981-046-9
Date de publication: 16 mars 2016

Acheter « Black Sands – Unité 731 » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/356

Fil des commentaires de ce billet

Page top