Aller à la recherche

American rigolos : chroniques d’un grand pays, de Bill Bryson

952 lectures

Partage Partager le billet

American rigolos : chroniques d’un grand pays

L’histoire :
Bill Bryson retourne aux États-Unis après vingt ans passés en Angleterre. Il présente dans cet ouvrage les soixante-quinze premières chroniques écrites pour un magazine britannique. Ces dernières relatent des aspects de la vie américaine.

Mon avis :
J’ai passé un bon moment lors de la lecture de ces chroniques. Il faut reconnaître que Bill Bryson sait saisir avec philosophie les travers et incongruités de la vie américaine. L’auteur s’appuie sur sa vie quotidienne afin de rire de lui et de ses compatriotes. On peut dire que c’est réussi. D’ailleurs, l’avertissement en début d’ouvrage donne le ton.

Certaines chroniques font froid dans le dos quand on imagine que cela se déroule dans l’un des plus grands pays développés au monde. En même temps, je me suis dit que certaines aberrations devaient exister aussi en France.
Il analyse les mœurs et nous fait part de statistiques plutôt surprenantes. Il raconte aussi ses déboires lors de ses nombreux voyages ou sorties en famille.

Il faut reconnaître que certaines chroniques sont devenues un peu désuètes. Elles ont été rédigées à la fin des années 1990. Donc quand l’auteur aborde le magnétoscope ou le fonctionnement d’un ordinateur, cela perd un peu de sa force.
Les chroniques sont assez courtes. Cela permet de choisir son mode de lecture. On peut en sélectionner une au hasard ou les lire dans l’ordre, peu importe. Quelle que soit la période, c’est un bon livre de chevet, ou à utiliser sur la plage.

Titre: American rigolos : chroniques d’un grand pays
Auteur: Bill Bryson
Éditeur: Payot
Nombre de pages: 380
Traduction: Christiane et David Ellis
ISBN: 978-2-22891-559-5
Date de publication: 8 juin 2016

Acheter « American rigolos : chroniques d’un grand pays » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/382

Fil des commentaires de ce billet

Page top