Aller à la recherche

Une famille heureuse, d'Elisabeth Crane

1065 lectures

Partage Partager le billet

Une famille heureuse

L'histoire :
La famille Copeland et quatre générations qui se côtoient et cela provoque des étincelles. Comment gérer la famille dans de telles conditions ?

Mon avis :
Nous sommes là en présence d'une famille assez banale, Jean, la mère, Gordon le père, Priscilla, la fille et Otis le garçon de 9 ans, sans oublier Théodore le grand-père et Vivian l'arrière-grand-mère.

L'auteur nous montre des scènes de vie que l'on peut rencontrer partout sans que cela soit exceptionnel et ce sont ces petites scènes qui nous rapprochent de cette famille. Cette famille se décompose petit à petit par son impossibilité à communiquer.

Les parents se cherchent mais ne se trouvent plus, ce qui va entraîner ou plutôt précipiter une crise dans leur couple. De plus, ils doivent gérer le comportement de leur fille Priscilla, qui n'a pas de repères stables et qui ne pense qu'aux fringues et à devenir célèbre grâce à la télé-réalité. Cela semble stéréotypé, mais on en rencontre souvent autour de soi, l'image du jeune qui ne vit que sur les apparences, en pensant détenir la vérité. (Oups! Ne serait-ce pas la définition de l'ado?)

Otis, le petit garçon, a la tête sur les épaules, et cherche à comprendre le monde qui l'entoure, mais avec son regard de neuf ans. De ce fait, de nombreuses choses le laissent perplexe, surtout qu'il découvre qu'il aime bien une camarade de classe et il va faire de nombreux efforts pour arriver à ses fins, tout en hésitant sur le comment faire.

Gordon semble imbu de lui-même, décrypte absolument tout à la lumière de wikipédia, et chaque conversation est un calvaire pour son entourage qui subit toutes ses explications sur le comment du pourquoi du thème expliqué. Le plus amusant ? C'est que Gordon ne se rend pas compte de son comportement. Un événement va le faire évoluer, mais le résultat sera un grand écart par rapport à la situation initiale.

Vivian, l'arrière-grand-mère de 98 ans, est dynamique, sûre d'elle, elle veut tout régenter, elle n'arrête pas de sermonner son fils qui n'a que 77 ans.

Théodore, le grand-père, est atteint de la maladie de Parkinson, toujours dans les étoiles, continue de croire qu'il est actif en écrivant des articles pour la presse spécialisée, démonte tout ce qui lui passe sous la main, en provoquant régulièrement des catastrophes.

Quant à Jean, la mère de famille, elle cherche une bouffée d'air qu'elle a bien du mal à trouver, jusqu'au jour où... Mais le résultat sera, au départ, loin des attentes qu'elle pouvait avoir.

Toutes ses personnalités ensemble composent un cocktail explosif et nous allons découvrir que le plus stable n'est pas forcément celui que l'on pense. La méthode pour présenter les événements rend régulièrement les situations caustiques. Il y a un narrateur omniscient, qui ne l'est pas forcément, ce qui renforce les traits d'humour. Les thèmes abordés sont la famille, la déchéance, les rapports générationnels.

Éditeur: Phebus
Nombre de pages: 320
ISBN: 978-2-752-907783

Acheter « Une famille heureuse » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/26

Fil des commentaires de ce billet

Page top