Aller à la recherche

Un principal ne devrait pas dire ça, de Patrice Romain.

62 lectures

Partage Partager le billet

Un principal ne devrait pas dire ça

L’histoire :
Patrice Romain est chef d’établissement dans un collège, et il nous livre des anecdotes sur les enseignants qu’il côtoie.

Mon avis :
L’auteur précise, au début de son ouvrage, que pour des raisons pratiques et de cohérence, toutes les anecdotes ont été regroupées sur une année scolaire. Le résultat est totalement caricatural et biaisé. De nombreuses situations, même si elles sont vraies, ne pourraient plus se dérouler au vu de l’évolution du métier d’enseignant. On sent que certaines histoires sont un peu datées. Au travers de son récit, Patrice Romain en fait une généralité.
De toute ma scolarité, je n’ai pas croisé d’enseignants comme ceux décrits dans ce livre. Et je n’en croise toujours pas (je précise que je ne suis pas enseignant, mais j’en croise quotidiennement, ainsi que des élèves). Le but de cet ouvrage est de faire rire, mais j’ai eu l’impression d’atterrir sur une autre planète. Je me suis dit que la plupart des lecteurs allaient prendre le contenu pour argent comptant, alors que cela concerne quelques cas, étalés sur de nombreuses années dans différents établissements. L'auteur parle de différents professeurs qu’il affuble de surnoms : madame Thérésa, madame Saint-Diktat, monsieur Manfou, etc.

L’humour est bien présent, le but étant de se détendre, mais dans mon cas, cela n’a pas vraiment pris. La conclusion parle de la réalité du métier d’enseignant et de la « bienveillance » demandée. Il est dommage que l'auteur n'ait pas développé son récit autour de cela.

Titre: Un principal ne devrait pas dire ça
Auteur: Patrice Romain
Éditeur: City Éditions
Nombre de pages: 240
ISBN: 978-2-8246-1523-3
Date de publication: 28 août 2019

Acheter « Un principal ne devrait pas dire ça » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/621

Fil des commentaires de ce billet

Page top