Aller à la recherche

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit, de Celeste Ng

925 lectures

Partage Partager le billet

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit

L'histoire :
« Lydia est morte. Mais ils ne le savent pas encore. » Il s'agit des deux premières phrases de ce roman. Puis, la tension commence à monter dans la famille qui attend le retour de sa fille prodigue de seize ans.

Mon avis :
L'histoire de ce roman est lente. Si vous êtes adeptes de sensations fortes, passez votre chemin. Celeste Ng nous raconte un drame familial. Chaque protagoniste se livre à une introspection, même le personnage de Lydia. La famille Lee donne l'impression d'une famille heureuse, mais c'est loin d'être le cas. Avec leurs origines chinoises, le père et les enfants sont stigmatisés dans cette Amérique des années 60-70 où il n'y a pas de véritable intégration.

Un narrateur omniscient passe en revue les différents personnages et dresse un portrait complexe de cette famille. Pour les parents, sous l'impulsion de Marilyn (la mère), seule compte Lydia. Elle seule est apte à faire de grandes choses.

Les enfants vivent mal cette situation, qu'ils gèrent chacun à leur manière, et que l'auteur décrit avec brio. Le comportement de chacun est décortiqué, analysé, en tenant compte du passé et des événements qui ont secoué cette famille. C'est profond, travaillé.
La mère de famille se sert de sa fille Lydia comme d'un substitut, afin de vivre l'ambition qu'elle avait lorsqu'elle était étudiante. Elle pousse sa manière d'être jusqu'à l'obsession.

James (le père) a réussi ses études, mais malgré tout, son intégration dans la société est superficielle. Il voit l'évolution de ses enfants à l'aune de ce qu'il a vécu à l'école et essaie de manière maladroite d'empêcher que cela ne se reproduise.
Le drame qui secoue cette famille repose sur de nombreux non-dits et sur une certaine faiblesse patente des parents. À mon sens, ils n'ont aucune circonstance atténuante. Les enfants ne font que s'adapter à la situation.

Je me suis vite trouvé absorbé par ma lecture. Le style de l'auteur est fluide et il convient parfaitement à l'histoire racontée. Le narrateur omniscient ne rapporte que les faits, les sensations. Il ne prend pas parti. Cela renforce la sentiment d'oppression qui plane sur cette famille. Comment éduquer ses enfants ?

À lire !

Service presse numérique des éditions Sonatine par l'intermédiaire de Netgalley.

Titre: Tout ce qu'on ne s'est jamais dit (Every Thing I Never Told You)
Auteur: Celeste Ng
Éditeur: Sonatine
Nombre de pages: 288
Traduction: Fabrice Pointeau
ISBN: 978-2-3558-4367-9
Date de publication: 3 mars 2016

Acheter « Tout ce qu'on ne s'est jamais dit » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/342

Fil des commentaires de ce billet

Page top