Aller à la recherche

Te laisser partir de Clare Mackintosh

734 lectures

Partage Partager le billet

Te laisser partir

L'histoire :
Un soir de pluie, à Bristol, une mère laisse son fils de sept ans lui échapper. Dans la foulée, celui-ci est tué par une voiture dont le conducteur prend la fuite. La souffrance de la mère est indicible.

Mon avis :
Ce livre comporte deux parties. Chacune délivre une ambiance différente. C'est un roman à plusieurs voix, trois pour être exact. Deux à la première personne et une à la troisième personne. L'alternance des points de vue donne un très bon thriller psychologique, et pourtant, c'est très classique, comme procédé. Les chapitres sont courts et cela donne du rythme à l'histoire. Or, dans la première partie, on se demande presque où est le thriller. Clare Mackintosh se concentre sur comment se reconstruire après le drame et sur l'enquête. Elle prend son temps. Elle creuse ses personnages et on a rapidement de l'empathie pour Jenna, Ray, Kate.

On voit bien que la romancière connaît le fonctionnement d'un commissariat et d'une enquête. Il y a Ray, le vieux routard, qui connaît tous les rouages de la machine, et Kate, qui débute plus ou moins dans le métier et qui veut tout réussir. Le lecteur découvre les méandres de la vie de couple d'un policier pris par son travail et qui se pose des questions sur l'éducation de ses enfants.

Jenna, de son côté, essaie tant bien que mal de reprendre sa vie en main. Étant donné le drame qu'elle a vécu, c'est extrêmement difficile. J'ai lu que certains lecteurs avaient eu quelques soucis, s'ennuyant, car trouvant cette première partie trop lente. Cela n'a pas été mon cas. Je me suis attaché à cette tentative de reconstruction de Jenna. Les différents protagonistes (sauf un) sont profondément humains avec leurs forces et leurs faiblesses. C'est pour montrer cela et aussi pour détourner le lecteur du but principal de l'auteur qu'il y a quelques digressions secondaires.

L'histoire prend réellement sens au cours de la deuxième partie. C'est même devenu addictif et j'ai eu du mal à fermer le livre avant de l'avoir terminé (ce qui raccourcit le temps de sommeil). Du côté psychopathe, on est servi. Un personnage est vraiment retors.

À un moment, j'ai trouvé que l'auteur allait trop dans la surenchère, mais ça passe bien, surtout pour un premier roman. De plus, elle maîtrise correctement l'ensemble, et le mécanisme de basculement de son intrigue est une véritable réussite.

À lire !

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Marabout.

Titre: Te laisser partir (I Let You Go)
Auteur: Clare Mackintosh
Éditeur: Marabout
Nombre de pages: 450
Traduction: Mathieu Bathol
ISBN: 978-2-501-09633-1
Date de publication: 3 février 2016

Acheter « Te laisser partir » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/348

Fil des commentaires de ce billet

Page top