Aller à la recherche

Snap Killer, de Sylvie Allouche

130 lectures

Partage Partager le billet

Snap Killer

L’histoire :
Un lycéen est retrouvé pendu par les pieds à un arbre dans la cour du lycée. La commissaire Clara Di lazio est chargée de l’enquête.

Mon avis :
Le thème principal de ce roman est le harcèlement scolaire. Qui a tué le lycéen ? Pourquoi ? L’investigation s’annonce longue et difficile. Le roman débute six mois avant le meurtre, avec sept chapitres de mise en place. J’ai trouvé ce choix pertinent. Cela permet de s’attacher à Garance. La chute n’en est que plus brutale. D’ailleurs, sauf erreur de ma part, pendant tous ces chapitres, pas une seule fois n’est donné le prénom de l’amoureux de Garance. Ce n’est pas anodin comme méthode.

L’écriture est très fluide, j’ai apprécié ce roman. Je m’attendais au nom du coupable, mais cela ne m’est apparu que tardivement pendant ma lecture: l’auteur mène parfaitement son intrigue, et distille certaines informations au bon moment. Les investigations sont, à mon sens, proches de la réalité. Il n’y a personne de surhumain, ni d’appareil capable de tout analyser. C’est un travail de terrain, de recoupements, d’analyses.

Les personnages principaux ont de la consistance.
Clara Di Lazio déclenche de l’empathie. Elle garde quelques meurtrissures de son passé, mais a un côté humain. Elle est énergique, et s’appuie sur une équipe solide pour mener son enquête. Sylvie Allouche apporte un éclairage intéressant sur chacun des membres du groupe (Nathan, Clément, Gauthier et Louise). Par contre, je dois reconnaître que le Proviseur du lycée est totalement caricatural. Les ombres de Garance et Gabriel planent sur toutes les pages de l’histoire. Je me suis senti imprégné par leur présence.

J’ajoute «Stabat Murder» à ma liste de lecture !

À lire !

Titre: Snap Killer
Auteur: Sylvie Allouche
Éditeur: Syros
Nombre de pages: 322
ISBN: 978-2-74-852622-6
Date de publication: 14 mars 2019

Acheter « Snap Killer » sur Amazon

Partage Partager le billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.aupresdeslivres.fr/trackback/597

Fil des commentaires de ce billet

Page top